0 Shares 44 Views

Öper Öpis ou la vie dans tous ses émois ; en équilibres, déséquilibres…

19 février 2009
44 Vues
oper-opis

 

 

Le génie d’Öper Öpis  vient déjà d’un décor, d’une ambiance, et d’une partition musicale qui résonne comme un incroyable sans faute ! Un plateau à bascule ; un plateau qui bouge, oscille, chavire parfois, et de là tout peut prendre corps avec incertitude, dans un sens puis son contre-sens. Ce plateau essentiel, enrichi de son manque d’équilibre et de ses cachettes, sert de base aux platines conséquemment mouvantes de Dimitri de Perrot. Le compositeur s’agite en DJ et nous  livre en live, des frottements électroniques et mélopées joyeuses ou songeuses, qui se fondent en un dialogue avec l’ensemble des éléments et corps d’ Öper Öpis. A cette atmosphère réussie répondent des corps délicieusement communs ; corps en pause, corps en mouvement ; corps en force, en fragilité, en complexes décomplexés.  On tombe donc d’accord avec le charme de silhouettes bien vivantes, et qui vacillent, s’essaient, nous étonnent avec des déambulations qui sonnent comme autant de tentatives d’exister. Les danseurs et acrobates s’offrent dans une dynamique très contemporaine de vie : ils vont vite ! Ils s’articulent avec et en dépit des autres, et continuent de se mouvoir, toujours, malgré les chutes et les rechutes, seuls puis ensembles, et seuls encore. En rose, bleu, gris, vert, doré… Hauts en couleurs et merveilleusement vifs, sans ne jamais prononcer un mot, les corps agissent en symbiose jusque dans l’absurde, jusque dans leurs décalages, aboutis au millimètre mais sans épate.    Sans épate, oui ! Car on est loin avec Öper Öpis, mais alors très loin d’exploits circassiens et jeux de jambes dont on se contenterait comme dans un spectacle du Cirque du Soleil ! Avec Öper Öpis, on se heurte à la poésie dans ce qu’elle a de plus divin, et l’émotion prend le pas sur des performances pourtant fulgurantes. En spectateur, on ne démord pas ; on se laisse saisir, on sourit, on rit, on rêve, on s’angoisse, et l’on retient quelques larmes. Öper Öpis est un grand spectacle ! On ne saurait le classer : est-ce un concert pointu, une pièce de théâtre burlesque, un numéro de cirque ou une représentation de danse ?  Öper Öpis est tout à la fois, et tout à la perfection.  Il est une occasion rare de s’offrir un  divertissement profond, d’une immense qualité. Eminemment poétique!

 

Christine Sanchez

 

Avec les acrobates, les danseurs et le DJ :Blancaluz Capella, Victor Cathala, Rafael Moraes, Dimitri de Perrot, Kati Pikkarainen, Eugénie Rebetez, Martin Zimmermann.

 

Öper Öpis, une création signée ZIMMERMANN & DE PERROT (en tournée)

 

Du 17 au 28 février 2009

 

Tarif : de 12 à 23 euros.

Location : 01.42.74.22.77

 

Théâtre des Abbesses

31, rue des Abbesses

75018 Paris

Métro Abbesses

Articles liés

Yabon : « Créer, c’est comme le sport. Un défi à chaque fois. »
Musique
526 vues
Musique
526 vues

Yabon : « Créer, c’est comme le sport. Un défi à chaque fois. »

Nass2meetyou et Thibal de Médicis forment le groupe Yabon. Ils feront la première partie de Caballero et Jean Jass le 19 janvier 2018, à la Chapelle Argence de Troyes. Rencontre avec ces deux jeunes rappeurs qui nous ont livré leurs ressentis, à partir de leurs expériences dans un monde où il est compliqué de se faire un nom. Pourriez-vous […]

Mécénat Caisse d’Épargne Île de France X Comédie Française
Agenda
25 vues
Agenda
25 vues

Mécénat Caisse d’Épargne Île de France X Comédie Française

Grâce au mécénat de la Caisse d’Épargne Île-de-france, la Comédie-française étend le dispositif de gratuité à destination des jeunes de moins de 28 ans. À compter du 15 janvier 2018, la centaine de places du petit bureau est accessible gratuitement chaque lundi pour les moins de 28 ans. A l’occasion de son bicentenaire, la Caisse […]

Agnès Bouquet interview Madame – Global TV Saint-Tropez
Agenda
18 vues
Agenda
18 vues

Agnès Bouquet interview Madame – Global TV Saint-Tropez

Dans sa chronique “Les Rendez-vous du Hibou”, la journaliste Agnès Bouquet accueil Madame pour un interview pertinent et percutant. De ses débuts dans le monde du théâtre à son amour pour les mots en passant par ses tatouages et sa philosophie “rabelesque”, Madame se livre à Agnès Bouquet. Elle évoque aussi son travail dans la […]