0 Shares 417 Views

« Tertullien » ou l’horreur des spectacles

©Victor Tonelli

Tertullien, un des piliers de la théologie chrétienne, a écrit environ deux siècles après JC un Traité contre les spectacles. Adaptée et jouée par Hervé Briaux, cette charge fanatique devient un monologue captivant.

Le metteur en scène a choisi avec raison d’écarter la robe de bure et tout accessoire qui pourrait rappeler directement la religion. Se contentant d’une table noire et d’une chaise, le comédien est en costume et il a l’art de projeter le texte avec des accents contemporains qui parlent au public. Prenant quelques libertés bienvenues avec l’écrit d’origine, il donne au Traité une résonance actuelle qui permet de débattre à nouveau et de se réinterroger.

©Victor Tonelli

Le regard bleu d’acier, la prestance impeccable, le timbre de voix grave, Henri Briaux offre une belle démonstration d’autorité. Quand l’éloquence est aussi raffinée et qu’elle se double d’un aplomb physique imposant, le propos pourtant terrifiant revêt des atours prestigieux. Et c’est là le danger de l’extrémisme, dès lors qu’il a le verbe haut et l’allure soignée. Le comédien, glaçant et direct, glissant de savoureuses pointes d’humour, séduit bel et bien son auditoire.

Le contenu du texte est pourtant férocement intolérant. Le cirque, le théâtre et toutes les formes de divertissement y sont honnis, considérés comme corrupteurs, dépravants et souillant l’âme. On y retrouve aussi la détestation des comédiens qui hélas a traversé les siècles, leur valant d’être excommuniés et de ne pas avoir droit aux enterrements à l’église, Molière en tête. La peur du péché et d’une punition dans l’au-delà traverse la diatribe haineuse de Tertullien, qui, craignant le diable nommé ici « l’autre », se prive des plaisirs terrestres et veut convaincre chacun de l’imiter.

Libre à chacun d’y entendre les échos d’une actualité, le rejet des spectacles ayant toujours de funestes adeptes. Ce qui est certain c’est que Tertullien est d’un autre temps mais le trouble délicieux suscité par le jeu et la comédie est intemporel : le balancement entre la vérité et le faire-semblant nous entraîne irrésistiblement aux spectacles et celui qui se joue au Théâtre de Poche nous procure une authentique volupté intellectuelle qu’il faut s’empresser de goûter.

Emilie Darlier-Bournat

 

 

Articles liés

« La marche forcée de l’art » – Colloque International aux Beaux Arts de Paris
Agenda
40 vues
Agenda
40 vues

« La marche forcée de l’art » – Colloque International aux Beaux Arts de Paris

« La marche forcée de l’art », 3e édition du colloque international des Beaux Arts de Paris se déroulera du mercredi 6 juin au jeudi 7 juin 2018… Depuis 2016, un colloque international annuel accueille pendant deux jours au printemps, artistes, professionnels et intellectuels du monde entier autour d’un thème synthétisant les enjeux spécifiques aux […]

Une exposition vente pour découvrir la richesse des métiers d’art
Art
176 vues
Art
176 vues

Une exposition vente pour découvrir la richesse des métiers d’art

Ce week-end, Métiers d’art fête ses 30 ans. Près de 150 créateurs exposent à Saint-Leu-La-Forêt, dans le Val d’Oise. En artisans, en artistes, en virtuoses ! « Gestes et matières » : une sortie familiale à programmer avec petits et grands. 30 ans de créations ! Cette manifestation est désormais incontournable dans le secteur des métiers d’art. Saint-Leu Art Expo, qui l’organise, fait partie de […]

Pascale Guthmann : « 30 ans de créations, fruits d’alchimies singulières de gestes et de matières »
Art
178 vues
Art
178 vues

Pascale Guthmann : « 30 ans de créations, fruits d’alchimies singulières de gestes et de matières »

Du 25 au 27 mai, Métiers d’art célèbre ses 30 ans. Près de 150 créateurs exposeront à Saint-Leu-La-Forêt, dans le Val d’Oise. Rencontre avec Pascale Guthmann, présidente de l’association organisatrice Saint-Leu Art Expo. Pouvez-vous nous présenter Saint-Leu Art Expo ? Nous faisons partie des associations engagées en faveur du rayonnement des métiers d’art. Concrètement, cela signifie que nous favorisons la création et les rencontres pour […]