0 Shares 649 Views

Agatha – Théâtre de l’Épée de Bois-Cartoucherie

Un dialogue entre un frère et une sœur. Ils s’aiment, au-delà de l’amour fraternel qui conviendrait, au-delà des frontières de ce qui est possible, de ce qui est permis. Elle lui a demandé de la retrouver dans leur villa d’enfance afin de lui annoncer son irrémédiable décision de partir, loin de lui.

Une scène nous est « donnée à voir ». Elle durera un peu plus d’une heure. Il s’agira de se quitter pour toujours, sûrement, peut-être, ou peut-être pas. Mais se quitter malgré l’amour, l’amour fou et réciproque, cela oui. Et il semble que ce soit irrémédiable. Pour elle en tous cas, puisque c’est elle qui le quitte, lui. Mais elle le fait pourtant en lui criant son amour. Un cri, c’est bien de cela dont il s’agit. Le cri d’une séparation, d’une déchirure, celle de la mort d’une histoire. C’est ce cri que l’on entend entre les répliques, entre les lignes, dans le silence qui les entoure. Cette brûlure, cette blessure, en devenir. Un devenir rendu possible par une langue incontestablement singulière, qu’il faut « donner à entendre », venant acter la séparation, pour la remettre en question, s’y soumettre, ou lui désobéir. Un acte qui sert de passage d’une rive à une autre : celle du souvenir, et celle du présent. C’est entre ces deux rives, sur une eau trouble mais en perpétuel mouvement, que se situe, dans cette pièce, le théâtre de Marguerite Duras.
Bertrand Marcos

[Source texte : communiqué de presse]

Articles liés

L’ordre des choses – Théâtre de la Michodière
Agenda
32 vues
Agenda
32 vues

L’ordre des choses – Théâtre de la Michodière

A soixante ans Bernard Hubert s’est enfin fixé et vit le parfait amour avec Juliette qui a plus de vingt ans de moins que lui. Bernard Hubert et Juliette sa jeune compagne voient débarquer, Thomas, un séduisant trentenaire qui...

Sébastien Giray – Un bonheur acide !
Agenda
29 vues
Agenda
29 vues

Sébastien Giray – Un bonheur acide !

Dans ce nouveau spectacle d’humour musical, Sébastien Giray s’acharne à « trouver le bonheur » ! Malgré les coups portés par le quotidien, il élabore une stratégie toute personnelle… Textes percutants et incisifs, chansons drôlissimes, il propose un one-musical subversif...

« Quelque part dans le désert » – Ron Amir – Musée d’Art Moderne
Agenda
33 vues
Agenda
33 vues

« Quelque part dans le désert » – Ron Amir – Musée d’Art Moderne

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris accueille, du 14 septembre au 2 décembre, l’exposition « Quelque part dans le désert » du photographe israélien Ron Amir présentée au Musée d’Israël à Jérusalem en 2016. Composée de...