0 Shares 315 Views

“Ars Memoriae” : le nouveau solo show des MonkeyBird à la galerie Magnetic ArtLab

22 novembre 2022
315 Vues

Née d’une étincelle, l’exposition “Ars Memoriae” du duo MonkeyBird est une chronique du temps qui passe et le récit d’itinéraires croisés. À découvrir à la galerie Magnetic ArtLab à partir du 3 décembre.

Quitter ses attaches pour nourrir la tessiture d’un propos, devenir le tisserand du fil de sa propre vie, naviguer sur les rugissants de l’existence, les nomades du pochoir reviennent dans leur ville de complicités pour exposer les mémoires de leurs langages qui marque un retour aux sources, qui sanctuarise une décennie d’activisme et qui scelle une amitié durable et sincère.

Célébrons ensemble ces noces d’étain le samedi 3 décembre à 18h !

À propos des MonkeyBird

Créé en 2012, le collectif MonkeyBird Crew (MBC) est formé de deux jeunes artistes originaires de Bordeaux qui sont Temor et Blow.

Pochoiristes reconnus pour la précision de leur trait et la finesse de la découpe, entièrement réalisée à la main, ils sont spécialisés dans les représentations d’architectures métaphysiques où l’Oiseau (“Blow”) et du Singe (“Temor”) cohabitent.

S’inspirant à la fois des traités de géométrie, de mécanique, de cosmologie et d’astronomie, il décline leur travail en utilisant toutes sortes de médiums et supports, utilisant également l’enluminure et de la calligraphie. Par ailleurs, ils ont l’obsession de réintroduire une présence animale sur les murs des villes.
Ces animaux, pas si différents de ceux présents dans les fameuses fables de La Fontaine, nous renvoient malicieusement à nos propres préoccupations humaines à mi-chemin entre désir de liberté et d’élévation (symbolisé par l’Oiseau) et les obsessions matérielles et corporelles dont l’homme ne peut s’affranchir (le Singe).

S’ils investissent les murs des villes (Paris où ils vivent, Lille, Bordeaux mais aussi Amsterdam, New Delhi et plusieurs villes du Mexique), ils produisent également des œuvres sur différents supports de récupération (bois, métal, verre) et sur papier.

Suivez l’actualité des MonkeyBird sur Facebook et Instagram

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Venez écouter le nouvel opéra Crépuscules de l’Orchestre Lamoureux
Agenda
104 vues

Venez écouter le nouvel opéra Crépuscules de l’Orchestre Lamoureux

Au crépuscule de ses jours, Lili Boulanger compose D’un soir triste. Affaiblie, percluse de douleurs, c’est la dernière œuvre qu’elle eut la force de noter de sa main peu avant que la maladie ne l’emporte à l’âge de 24 ans....

Mademoiselle in Paris : le nouveau concert symphonique de l’Orchestre Lamoureux
Agenda
95 vues

Mademoiselle in Paris : le nouveau concert symphonique de l’Orchestre Lamoureux

On l’appelait « Mademoiselle ». L’orchestre Lamoureux célèbre Nadia Boulanger, musicienne complète, interprète, compositrice, cheffe d’orchestre (elle fût souvent à la tête de l’Orchestre Lamoureux) et pédagogue au rayonnement mondial, à travers sa musique, bien sûr, et celle de...

Traversez un siècle d’histoire à l’exposition Jouez, Postez !
Agenda
106 vues

Traversez un siècle d’histoire à l’exposition Jouez, Postez !

Du 1er décembre 2022 au 14 mai 2023, le Musée de La Poste propose au public de traverser un siècle d’histoire à hauteur d’enfant, quand La Poste s’invitait à l’école ou à la maison par le biais de planches...