0 Shares 1110 Views

Bêtes et Chimères – Galerie Jacques Barrère

17 février 2015
1110 Vues
paire-de-chimres

Bêtes et Chimères

Du 6 mars au 11 avril 2015

Vernissage le jeudi 5 mars à partir de 17h

Entrée libre

Galerie Jacques Barrère
36, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon

www.artasie.com

Du 6 mars au 11 avril 2015

La galerie Jacques Barrère est heureuse de présenter à partir du 6 mars l’exposition Bêtes et Chimères qui réunit une quarantaine de sculpture animales.

Leur rapport de la Chine aux animaux est très ancien et très étroit. Intégrés dès le néolithique à la cosmogonie chinoise, ils seront représentés pour des raisons religieuse, symbolique ou décorative sur les supports les plus variés sous toutes les dynasties. Les objets les plus anciens qui nous soient parvenus appartiennent tous au mobilier funéraire. Une des formes les plus anciennes et les plus célèbres est le dragon cochon de la culture de Longshan, dont on connait plusieurs exemples en jade. Sous la dynastie Han avec la démocratisation des rites funéraires, la part belle est faite aux animaux domestiques, les cochons, animaux de bassecour, buffle et autres auxiliaires agricoles sont emportés dans l’au-delà sous forme de sculpture, en bois ou terre cuite afin de préparer une éternité prospère. Le cheval, moyen de transport, accessoire de prestige et arme de guerre, occupera la place centrale dans ce panthéon animalier jusqu’à la fin de la dynastie Tang. Les créatures chimériques : esprit de la terre, dragons et qilin jouaient le rôle de gardien et d’objets auspicieux.

Au fil des époques et des invasions mongoles, le style des steppes, vigoureux et stylisé se mêlera intimement à l’esthétique chinoise, plus réaliste.

L’exposition d’une quarantaine de sculptures couvre plus de vingt siècles d’histoire de l’art chinois. A travers une grande diversité de matériaux, jade, bronze, bois, laque ou terre cuite, on pourra voir les styles évoluer de la stylisation au réalisme d’un art statique à un baroque plein de mouvement. Parmi les pièces les plus spectaculaires on pourra découvrir une très belle paire de chimères en terre cuite polychrome de l’époque des Six dynasties, dont les couleurs protégées par une gangue de dépôt calcaire sont encore d’une extraordinaire fraicheur. Un très rare petit cochon en jade de la dynastie Han aux formes presque abstraites, un chien en bois laqué d’époque Royaumes Combattants ou un Ganesh en granit du sud de l’Inde.

A découvrir sur Artistik Rezo :
les Vernissages du mois de mars 2015

[Source texte : dossier de presse]

Articles liés

Venez écouter le nouvel opéra Crépuscules de l’Orchestre Lamoureux
Agenda
104 vues

Venez écouter le nouvel opéra Crépuscules de l’Orchestre Lamoureux

Au crépuscule de ses jours, Lili Boulanger compose D’un soir triste. Affaiblie, percluse de douleurs, c’est la dernière œuvre qu’elle eut la force de noter de sa main peu avant que la maladie ne l’emporte à l’âge de 24 ans....

Mademoiselle in Paris : le nouveau concert symphonique de l’Orchestre Lamoureux
Agenda
95 vues

Mademoiselle in Paris : le nouveau concert symphonique de l’Orchestre Lamoureux

On l’appelait « Mademoiselle ». L’orchestre Lamoureux célèbre Nadia Boulanger, musicienne complète, interprète, compositrice, cheffe d’orchestre (elle fût souvent à la tête de l’Orchestre Lamoureux) et pédagogue au rayonnement mondial, à travers sa musique, bien sûr, et celle de...

Traversez un siècle d’histoire à l’exposition Jouez, Postez !
Agenda
106 vues

Traversez un siècle d’histoire à l’exposition Jouez, Postez !

Du 1er décembre 2022 au 14 mai 2023, le Musée de La Poste propose au public de traverser un siècle d’histoire à hauteur d’enfant, quand La Poste s’invitait à l’école ou à la maison par le biais de planches...