0 Shares 1149 Views

Bêtes et Chimères – Galerie Jacques Barrère

17 février 2015
1149 Vues
paire-de-chimres

Bêtes et Chimères

Du 6 mars au 11 avril 2015

Vernissage le jeudi 5 mars à partir de 17h

Entrée libre

Galerie Jacques Barrère
36, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon

www.artasie.com

Du 6 mars au 11 avril 2015

La galerie Jacques Barrère est heureuse de présenter à partir du 6 mars l’exposition Bêtes et Chimères qui réunit une quarantaine de sculpture animales.

Leur rapport de la Chine aux animaux est très ancien et très étroit. Intégrés dès le néolithique à la cosmogonie chinoise, ils seront représentés pour des raisons religieuse, symbolique ou décorative sur les supports les plus variés sous toutes les dynasties. Les objets les plus anciens qui nous soient parvenus appartiennent tous au mobilier funéraire. Une des formes les plus anciennes et les plus célèbres est le dragon cochon de la culture de Longshan, dont on connait plusieurs exemples en jade. Sous la dynastie Han avec la démocratisation des rites funéraires, la part belle est faite aux animaux domestiques, les cochons, animaux de bassecour, buffle et autres auxiliaires agricoles sont emportés dans l’au-delà sous forme de sculpture, en bois ou terre cuite afin de préparer une éternité prospère. Le cheval, moyen de transport, accessoire de prestige et arme de guerre, occupera la place centrale dans ce panthéon animalier jusqu’à la fin de la dynastie Tang. Les créatures chimériques : esprit de la terre, dragons et qilin jouaient le rôle de gardien et d’objets auspicieux.

Au fil des époques et des invasions mongoles, le style des steppes, vigoureux et stylisé se mêlera intimement à l’esthétique chinoise, plus réaliste.

L’exposition d’une quarantaine de sculptures couvre plus de vingt siècles d’histoire de l’art chinois. A travers une grande diversité de matériaux, jade, bronze, bois, laque ou terre cuite, on pourra voir les styles évoluer de la stylisation au réalisme d’un art statique à un baroque plein de mouvement. Parmi les pièces les plus spectaculaires on pourra découvrir une très belle paire de chimères en terre cuite polychrome de l’époque des Six dynasties, dont les couleurs protégées par une gangue de dépôt calcaire sont encore d’une extraordinaire fraicheur. Un très rare petit cochon en jade de la dynastie Han aux formes presque abstraites, un chien en bois laqué d’époque Royaumes Combattants ou un Ganesh en granit du sud de l’Inde.

A découvrir sur Artistik Rezo :
les Vernissages du mois de mars 2015

[Source texte : dossier de presse]

Articles liés

“Introspective” : le tout premier EP de la talentueuse Klar arrive très prochainement !
Agenda
116 vues

“Introspective” : le tout premier EP de la talentueuse Klar arrive très prochainement !

Ce vendredi 3 février, Klar sort son premier EP Introspective. L’EP se construit autour de 6 chansons dans une ambiance rythmée par des mélodies indie-pop/dream. Klar a toujours conçu un monde rempli d’amour propre et d’acceptance de soi, de...

Le Colors Festival Paris 2023 approche : vivez une expérience inédite et immersive
Agenda
123 vues

Le Colors Festival Paris 2023 approche : vivez une expérience inédite et immersive

En quête de nouveautés artistiques pour 2023 ? Bonne nouvelle, le Colors Festival est de retour pour une troisième édition encore plus spectaculaire. Plus de 80 street artistes et 4500m2 à explorer librement ! Du street art à la...

Max Darmon annonce la sortie d’un premier EP Intitulé “La Grande Aventure”
Agenda
86 vues

Max Darmon annonce la sortie d’un premier EP Intitulé “La Grande Aventure”

Bassiste professionnel depuis plusieurs années, Max Darmon s’impose comme auteur et compositeur avec son premier EP La Grande Aventure dont la sortie est prévue le 31 mars 2023 chez Antipodes Music. A vingt-neuf ans, son imaginaire musical rempli de...