0 Shares 951 Views

Curtis Harding fait son grand retour et nous dévoile son nouveau clip et single : “Hopeful”

Qualifier Curtis Harding de “soul man” peut sembler réducteur. Sa voix exprime toute une palette d’émotions : la douleur, le plaisir, le désir, la tendresse, la tristesse et la force. Aujourd’hui, elle prend un tour optimiste via son nouveau single, Hopeful, dont la vidéo a été réalisée par la photojournaliste Lynsey Weatherspoon. En noir et blanc, elle a été tournée dans le West End à Atlanta et montre des images d’une peinture murale de John Lewis et des récentes manifestations de Black Live Matters.

“Travailler sur les visuels de Hopeful a été très cathartique car ça m’a donné l’opportunité de revoir et de réfléchir à nouveau aux événements de 2020, a déclaré Weatherspoon. La chanson réveille ce que nous ressentons tous et nous permet de progresser vers l’espoir que nous avons en l’avenir. Son énergie n’a pas d’égale et Curtis s’est lui-même immergé dans le processus, ce qui nous a aidés à créer un scénario très fort pour cette vidéo. Avoir pu canaliser le sens de la chanson vers plusieurs quartiers d’Atlanta a contribué à faire de ce projet un succès. Je sais que Hopeful va exacerber un sens d’appartenance dans un monde que nous souhaitons gagné par l’amour et la paix.”

“J’ai écrit Hopeful il y a quelque temps, mais en théorie, cela va bien au-delà du temps et du lieu, a expliqué Curtis Harding. J’essaie toujours d’amener l’espoir quel que soit l’endroit où je me trouve. On n’échappe pas à l’obscurité, et l’espoir nous donne le courage de nous tourner vers la lumière.”

Pour Face Your Fear, son album de 2017, Harding avait fait équipe avec le collaborateur en chef Sam Cohen et le super producteur Danger Mouse. “Avec une voix brûlante comme la sienne, le funk est éternel”, a-t-on pu lire dans le New York Magazine. Un titre de l’album, On And On, a récemment été utilisé dans la scène finale de la mini-série The Falcon And The Winter Soldier de Disney+.

Curtis Harding booste ses sonorités psychédéliques au carburant soul, mais n’en est pas tributaire. En vérité, ses chansons résultent d’un mélange éclectique de genres issu de ses nombreuses vies musicales, depuis que, enfant, il a suivi sa mère, chanteuse de gospel, en tournée. Il a ensuite pratiqué le rap à Atlanta, monté un groupe avec Cole Alexander des Black Lips, puis fait des chœurs pour Cee Lo Green. Ces expériences lui permettent d’appréhender sans crainte les subtilités les plus sombres de l’existence, et ses mélodies, dynamiques et addictives, s’en ressentent.

Curtis Harding © Matt Correia

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Mat Bastards : “C’est le disque le plus complet et le plus abouti. Il nous permettra d’aller encore plus loin sur scène”
Musique
122 vues

Mat Bastards : “C’est le disque le plus complet et le plus abouti. Il nous permettra d’aller encore plus loin sur scène”

Skip The Use revient avec un nouveau single Human Disorder ! Après deux ans d’absence due à la crise sanitaire, le groupe annonce un nouvel album. Le chanteur Mat Bastards nous parle de Skip post-confinement et leurs futurs projets....

“Nos paysages mineurs”, entre théâtre et cinéma au Théâtre 14
Agenda
66 vues

“Nos paysages mineurs”, entre théâtre et cinéma au Théâtre 14

Une vie d’amour résumée en une heure de trajet en train : voici le pari, poétique et romantique, de Nos paysages mineurs, dernière création de Marc Lainé. Dans cette pièce elliptique aux accents cinématographiques que l’on contemple à travers les...

Découvrez l’opéra “L’amor conjugale” à Levallois-Perret
Agenda
70 vues

Découvrez l’opéra “L’amor conjugale” à Levallois-Perret

Une épouse téméraire se travestit afin d’être engagée comme geôlier dans une prison et de secourir son mari, injustement détenu : l’histoire de Léonore, inspirée du roman français de Jean Nicolas Bouilly, nous est bien connue grâce à l’unique...