0 Shares 655 Views

De la rue au Louvre – Pour une éducation artistique avec le street art

15 janvier 2018
655 Vues

La Liberté guidant le peuple par C215 © Lionel Belluteau © ADAGP, Paris 2018

Qu’est ce qui rapproche C215 et Delacroix, Blek le Rat et Le Sacre de Napoléon, Jef Aérosol et la Vénus de Milo, le street art et le musée du Louvre ?

Les jeunes rencontrent souvent les œuvres du Louvre dans la rue. Pour donner goût au musée, le Louvre initie des projets dans les établissements scolaires où des street artistes amènent les élèves, par la pratique artistique, à tisser des liens entre les œuvres d’hier et d’aujourd’hui. Pendant l’année scolaire 2017-2018, plus de 35 000 jeunes de la maternelle à l’université participent ainsi au programme pédagogique « De la rue au Louvre» et re-découvrent les œuvres du musée à partir des créations de street artistes.

Fort d’une fréquentation de 50% de moins de 30 ans, dont environ 385 000 jeunes viennent dans le cadre scolaire, le musée du Louvre développe une politique d’éducation artistique et culturelle ambitieuse pour préparer, accompagner et prolonger au mieux la venue des élèves.

Pas de bras … par Jef Aérosol © galerie Laurent Strouk © ADAGP, Paris 2018

Le programme « De la rue au Louvre » se décline selon trois axes :

– dans une vingtaine d’établissements scolaires et 18 centres de loisirs, des street artistes interviennent auprès des jeunes pour des projets de pratiques artistiques en lien avec les œuvres du Louvre : ateliers plastiques, visites au Louvre, prêts de reproductions d’œuvres du musée. Artistes et élèves présenteront leurs œuvres lors d’une restitution collective en juin 2018 au jardin des Tuileries.

– au musée du Louvre, des formations appelées « Le Louvre autrement » sont proposées aux enseignants : guidés par un street artiste qui porte un regard sensible et original sur les collections, ces parcours interdisciplinaires sont conçus pour enrichir les projets d’éducation artistique et culturelle des enseignants.

– les étudiants de l’université Paris Nanterre célèbrent l’anniversaire de Mai 68 en interrogeant le rapport entre art et politique. Le 25 janvier 2018, lors de la Nuit des idées, la jeune génération du street art français interprètera des œuvres du Louvre sur les murs du campus : Kouka, Rôti, Andrea Ravo Mattoni, C215, Levalet, Madame, Monkey Bird Crew. Conférences, rencontres, médiations par des étudiants permettront de débattre autour de ces œuvres et de leur message.

Chiffres clés :

– 19 street artistes : C215, Blek le Rat, Madame, Jef Aérosol, Kouka, Levalet, Treize bis, …
– Plus de 35 partenariats pédagogiques
– Plus de 35 000 jeunes investis

[Source texte : communiqué de presse]

Articles liés

The Dark Master – Théâtre de Gennevilliers
Agenda
23 vues
Agenda
23 vues

The Dark Master – Théâtre de Gennevilliers

Avec pour décor un restaurant d’Osaka, la rencontre entre un jeune homme perdu et un chef cuisinier talentueux prend une tournure étrange, comme si Kurô Tanino souhaitait nous prévenir de ne pas toujours se fier aux apparences. Osaka. Un...

Laurent De Wilde : New Monk Trio – Sunset Sunside
Agenda
22 vues
Agenda
22 vues

Laurent De Wilde : New Monk Trio – Sunset Sunside

On se souvient toujours de son projet acoustique autour de Monk salué unanimement par la presse et le public. Après une décennie consacrée à la découverte de nouveaux sons, Laurent de Wilde se recentre enfin sur la grande tradition...

Cuisine et confessions – Bobino
Agenda
28 vues
Agenda
28 vues

Cuisine et confessions – Bobino

La Cuisine. Mémoire ancestrale. Recette transmise de génération en génération. Une mémoire profondément ancrée dans l’inconscient, que seuls certains goûts et odeurs particuliers peuvent faire renaître. Nos souvenirs sont autant d’ingrédients de notre histoire. Goût d’enfance, brise estivale, saveur...