0 Shares 276 Views

Découvrez les expositions et l’histoire de La Piscine de Roubaix

9 octobre 2020
276 Vues

La Piscine – Musée d’art et d’industrie André Diligent, a ouvert ses portes le 21 octobre 2001 est implantée sur le site de l’ancienne piscine Art Déco qui a été bâtie entre 1927 et 1932, à l’initiative du maire Jean-Baptiste Lebas et selon les plans de l’architecte lillois Albert Baert (1863-1951).

En octobre 1932, à l’ouverture, la piscine apparaît alors comme un programme politique et social. La piscine est conçue comme un sanctuaire de l’hygiénisme en réponse aux difficiles de vie des populations ouvrières. Albert Baert a multiplié dans le plan et le décor de l’équipement, des éléments symboliques qui contribuent au charme et à l’intérêt du site. Réinterprétant dans un esprit néobyzantin, le plan des abbayes cisterciennes, le bâtiment s’organise autour d’un jardin claustral.
Dans une ville de forte fracture sociale, cet espace de vie et de mélange social sera le seul lieu de rencontres où, pendant des décennies, les enfants du patronat et le monde des courées cohabiteront réellement.

En raison de la fragilité de sa voûte, la piscine ferme ses portes en 1985, au grand regret des Roubaisiens très attachés à ce lieu. Cet attachement de la population roubaisienne a certainement sauvé l’édifice d’une démolition annoncée et participe aujourd’hui au succès du musée de Roubaix, réhabilité brillamment par Jean-Paul Philippon, avec la volonté de “construire un musée solidaire”. Les travaux débutèrent en janvier 1998. Ils s’achevèrent à l’automne 2001, préparant le monument à une nouvelle vie…
Le programme du musée est à l’avant-garde d’un nouveau concept de musée tourné vers la vie sociale et économique. Le projet de Jean-Paul Philippon tire parti de cet objet pour faire du lieu central du projet, le bassin, un espace magique, où subsiste un grand miroir d’eau adaptable à toutes les scénographies.

Expositions à venir :

– Belles feuilles & petits papiers / Sandra Foltz : paysages noirs – du 7 novembre 2020 au 7 février 2021
– Eugène Dodeigne (1923-2015) : une rétrospective – du 6 novembre 2020 au 6 février 2021
– Au pays des monstres de Léopold Chauveau (1870-1940) – du 7 novembre 2020 au 7 février 2021
– Joyeux A[RT]nniversaires ! – du 7 novembre 2020 au 7 février 2021

[Source : site internet]

Articles liés

Fritzi, un film d’animation Ralf Kukula et Matthias Bruhn au cinéma le 4 novembre
Agenda
81 vues

Fritzi, un film d’animation Ralf Kukula et Matthias Bruhn au cinéma le 4 novembre

Leipzig, Allemagne de l’Est, 1989. Pendant l’été, Sophie, la meilleure amie de Fritzi part en vacances en lui confiant son chien adoré, Sputnik. À la rentrée des classes, Sophie est absente et sa famille a disparu… Avec Sputnik, Fritzi...

“Perte” avec Ruthy Scetbon à La Scala
Agenda
151 vues

“Perte” avec Ruthy Scetbon à La Scala

La femme de ménage du théâtre fait son travail, seule, comme tous les jours. Telle une servante de théâtre, elle est celle qui est là quand il n’y a personne d’autre. Ce jour-là, elle découvre le public présent dans...

Just a Story From America, les mémoires d’Elliott Murphy en librairie le 5 novembre
Agenda
215 vues

Just a Story From America, les mémoires d’Elliott Murphy en librairie le 5 novembre

Just a Story From America, Mémoires ou la vie d’Elliott Murphy racontée par lui-même. L’homme que l’on a surnommé le nouveau Dylan nous emmène dans le New York des années soixante dix comme dans le monde du rock, aux...