0 Shares 267 Views

Diego IMBERT – Sunset Sunside

19 décembre 2018
267 Vues

Depuis quelques années, Diego Imbert souhaitait revenir à ses premiers amours, à savoir la basse électrique.

C’est donc tout naturellement qu’il a fait appel aux membres de son quartet: David El‐Malek, Quentin Ghomari et Franck Agulhon. Mais il recherchait un son différent, plus «gros» pourrait‐on dire. Il s’est alors dirigé vers Pierre‐Alain Goualch au Fender Rhodes et aux claviers, Pierrick Pedron au sax alto et Bastien Ballaz au trombone. Basé sur des lignes de basse hypnotisantes, la musique qu’a composée Diego Imbert pour ce projet, s’inspire des années 70, mais l’arrangement, notamment des quatre voix «soufflées», est on ne peut plus ancré dans une démarche artistique résolument actuelle, dynamique, et soignée. Pour la réalisation de cet enregistrement, Diego a fait appel à Eric Legnini, spécialiste du genre,ce qui lui a permis de se concentrer sur son instrument et l’a libéré de la tâche difficile d’être réalisateur et musicien en même temps. La fête du jazz.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Direction La Scala pour le Festival international Chopin !
Agenda
32 vues
Agenda
32 vues

Direction La Scala pour le Festival international Chopin !

« J’ai le désir, peut-être trop audacieux mais noble, de créer un monde nouveau » Chopin La Scala Paris fait feu de tout bois. La renaissance de ce lieu emblématique s’accompagne d’un double festival avec certains des plus valeureux...

Rachmaninov et la musique russe à l’honneur à La Scala !
Agenda
33 vues
Agenda
33 vues

Rachmaninov et la musique russe à l’honneur à La Scala !

« La musique suffit pour une existence mais une existence ne suffit pas à la musique » Rachmaninov Découvrez le romantisme de Rachmaninov et l’école russe en compagnie d’une nouvelle génération de pianistes. mercredi 27 mars à 18h30 :...

Découvrez la “Nature” de Cécile Andrée au Sunside !
Agenda
33 vues
Agenda
33 vues

Découvrez la “Nature” de Cécile Andrée au Sunside !

« Ce qui m’intéresse, c’est d’aller chercher des émotions. D’exprimer des sensations avec une économie de mots » confie Cécile Andrée. Un besoin de revenir au coeur des êtres et des choses, de se laisser guider par ce qui compte vraiment pour elle :...