0 Shares 508 Views

Exit – Un thriller de Rasmus Kloster Bro

6 juillet 2020
508 Vues

Rie, une journaliste danoise, visite le chantier du métro de Copenhague pour réaliser un projet sur la coopération européenne. Mais sous terre, un accident se produit.

Rie se retrouve bloquée dans un sas de décompression aux côtés de Bharan et Ivo, deux ouvriers. Le reportage se transforme en cas pratique, où chacun doit apprendre à coopérer pour espérer survivre.

Le mot du réalisateur

C’est en emmenant ma fille à vélo à l’école maternelle que l’idée du film m’est venue. Sur la route, il y avait plusieurs chantiers imposants. Des ouvriers de toute l’Europe travaillaient sous terre, jour et nuit, pour creuser les nouveaux tunnels de métro pour notre ville. Je me demandais ce qu’il y avait sous la surface de cet iceberg : qui sont tous ces gens ? En faisant quelques recherches, j’ai trouvé une version condensée de l’Europe, avec sa dynamique entre les nationalités et différentes catégories de travailleurs, de la main-d’œuvre à bas salaire aux ingénieurs et cadres spécialisés. Ce microcosme associé à cet univers visuellement incroyable m’a fasciné.

Beaucoup de parents laissent chaque jour leurs enfants pour aller travailler, mais cela dépend surtout de leur situation sociale. Je sais que c’est une chance de pouvoir revenir quelques heures plus tard pour récupérer ma fille. Certaines personnes vivent loin de chez elles, pour le travail. D’autres partent à l’étranger, délaissant les leurs. Dans le film, les personnages ont tous derrière eux quelqu’un qu’ils ont laissé pour aller travailler, et cela les affecte de différentes manières.

Exit propose une expérience corporelle et claustrophobe. S’inspirant de L’Enfer, première partie de La Divine Comédie de Dante, la descente sous terre doit transcender le cinéma et le corps du public. Les espaces se rétrécissent, la machine apparaît comme un animal et le monde souterrain se prépare à nous dévorer. Tout devient sale, compliqué et impitoyable quand la coexistence se transforme en survie. Jusqu’à la fin, où nous sommes tous dans le pétrin, ensemble.

Le cinéma est une forme d’art des corps dans des espaces. Le langage principal d’Exit, c’est le mouvement à travers les espaces, dont certains ne sont pas adaptés aux humains. Les personnages du film vivent ensemble des situations physiques, sous pression, affectés, en- fermés dans la machine, sous terre et en présence des autres. Le film veut être une expérience physique pour le public. Il joue avec tous les moyens techniques possibles au cinéma, faisant tout pour vous engloutir et vous recracher.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Les Swinging Poules au Théâtre de l’Archipel
Agenda
230 vues

Les Swinging Poules au Théâtre de l’Archipel

Les Swinging Poules revisitent les chansons populaires avec humour et un grain de folie ! Accompagnées de leur pianiste aux doigts d’or, elles font swinguer des chansons des années 50 et 60, mais aussi quelques tubes plus récents, et...

La chanteuse belge Heeka nous dévoile son premier EP : “Black Dust”
Agenda
176 vues

La chanteuse belge Heeka nous dévoile son premier EP : “Black Dust”

Ce vendredi 27 novembre, l’ancienne voltigeuse Heeka nous dévoile son premier EP Black Dust en version numérique, sur le label Koala Records, ainsi qu’en version physique, en distribution indépendante. L’univers d’Heeka oscille entre une folk très intimiste et un...

“Tous à table”, le nouveau titre de Leys
Agenda
201 vues

“Tous à table”, le nouveau titre de Leys

Après avoir obtenu le prix du jury des Inouïs du Printemps de Bourges 2020, la rappeuse aux 1001 freestyles dévoile son nouveau son “Tous à table” en attendant de livrer son premier EP. Maîtrisant flow et textes avec un...