0 Shares 1547 Views

Gérard Alary – Mesure pour mesure – Galerie Fernand Léger

18 septembre 2013
1547 Vues
Gerard Alary

Derrière ce titre shakespearien, « Mesure pour mesure », les grands tableaux de Gérard Alary, pour beaucoup récents et inédits, dialoguent avec l’espace original de la Galerie Fernand Léger pour questionner l’intention, la mémoire, le dicible, nos parts d’ombres et de lumières.

Théâtrale, contrastée, la peinture de Gérard Alary réveille ce que l’on enfouit, tord les apparences. Son geste ample affirme la force de la matière tout autant qu’il s’autorise à la dénuder. Avec à la fois quelque chose de primitif dans la puissance et d’acéré dans le trait, Gérard Alary tourmente les thèmes de la vie et de la mort, du corps, du temps, de la mémoire. Très présentes, ses vanités semblent s’extraire d’une peinture qui ne veut pas figurer, et laisse le spectateur décider de leur usage.

Dans cet espace radical que propose la Galerie Fernand Léger, littéralement à 6 pieds sous terre et en pente douce, le visiteur perd ses repères. Dans ces lieux initialement conçus pour le cinéma, Gérard Alary et Michel Enrici, commissaire de l’exposition, ont choisi de proposer une expérience plus qu’un parcours. L’exposition est conçue comme un ensemble de montages picturaux. Le temps de la visite invite à lâcher prise au gré des grands formats circulaires des tondos et, ici, dans cette architecture des années soixante-dix de Jean Renaudie, c’est Shakespeare que Gérard Alary convie.

« La mémoire du lieu, explique Michel Enrici, deux salles de cinéma métamorphosées depuis toujours en salle d’exposition, agite des ombres laïques, celle du divertissement utile et de l’action noble et délibérée de la culture. Pour le peintre, il s’agit ici d’expérimenter ce que Shakespeare, autre peintre crépusculaire, convoque dans une comédie paradoxale méthodiquement intitulée Mesure pour mesure : les meilleures intentions peuvent finir en drame, les mauvaises en gestes moraux. La peinture comme les meilleurs sentiments aurait une finalité incontrôlable qui excèderait toute préméditation. »

Une vidéo produite par la Galerie Fernand Léger permet d’entrer dans l’univers de l’artiste ; la musique est composée par Laurent Garnier, compagnon de route de Gérard Alary qui a signé l’univers sonore de plusieurs de ses installations. 

Gérard Alary – Mesure pour mesure 

Du 27 septembre au 14 décembre 2013
Du lundi au vendredi de 14h à 18h
Le samedi de 14h à 19h
Nocturne le jeudi jusqu’à 21h

Entrée gratuite

Galerie Fernand Léger
93 avenue G. Gosnat
94200 Ivry-sur-Seine
M° Mairie d’Ivry ou RER Ivry-sur-Seine

www.fernandleger.ivry94.fr

[Visuel : Gérard Alary 2013, photo Christian Baraja]
 

Articles liés

Les coloriages du street artist Jace
Agenda
46 vues

Les coloriages du street artist Jace

Il parait que les coloriages sont bons pour le moral des petites comme des grands, en voici donc un petit rab !  Aujourd’hui pas de peinture pour le street artist Jace mais un lien valable quelques jours où vous pourrez...

Téléchargez les coloriages du Carnet Graffiti Paris
Art
170 vues

Téléchargez les coloriages du Carnet Graffiti Paris

Qui a dit que le Street Art était réservé aux adultes ? Découvrez le Carnet Graffiti, un cahier d’activités pour expliquer le graffiti aux plus jeunes ! Graffiti Paris envisage le confinement comme l’occasion de découvrir de nouvelles activités...

Participez au concours photo de la MEP
Agenda
92 vues

Participez au concours photo de la MEP

Dans le cadre du défi créatif lancé par la Ville de Paris avec l’opération «Fenêtre sur l’autre» et aux côtés de la Maison de la Poésie et du Forum des Images, la MEP invite photographes amateurs et professionnels à...