0 Shares 1049 Views

Graffiti Art Magazine est repris par des fondus d’Art Contemporain Urbain 

8 octobre 2019
1049 Vues

Graffiti Art Magazine, leader incontesté de la presse dédiée à l’Art Contemporain Urbain, est acquis par ARTxPACE, société fondée par Thérèse Lê-Eludut, auprès de son éditeur depuis 2013, Financière de Loisirs dirigé par Jean-Martial Lefranc. 

Fondé en 2008, Graffiti Art Magazine est aujourd’hui un bimestriel dédié exclusivement à l’Art Contemporain Urbain et diffusé à 48 000 exemplaires dans 15 pays. Le numéro 46 actuellement en kiosque est allé à la rencontre de Carrie Reichardt, Aryz, Gris1, Crystal Wagner, Dan Rawlings, Lucy Sparrow, Romain Froquet et Taku Obata. Dans quelques jours, la sortie du Guide de l’Art Contemporain Urbain 2019 confirmera la place incontournable de Graffiti Art sur la scène internationale. 

« Reconnu par les artistes et les galeries, Graffiti Art Magazine est le parfait trait d’union entre la création, les amoureux de l’Art Contemporain Urbain et les collectionneurs » précise Eric Eludut, nouveau rédacteur en chef du titre. 

Jean-Martial Lefranc accompagnera ARTxPACE afin d’assurer une transition dans la continuité. « Aucun changement majeur n’affectera les prochaines publications » confirme Eric Eludut. 

La communauté Graffiti Art est puissante avec plus de 320 000 followers Facebook et près de 200 000 abonnés Instagram. « Graffiti Art sera déployé dans des univers connexes, soutiendra la création et accélérera la diffusion de l’Art Contemporain Urbain vers le plus grand nombre » déclare Thérèse Lê-Eludut. 

L’équipe de Graffiti Art Magazine continue cette belle aventure et prépare de nouveaux projets pour donner sa pleine puissance à la marque Graffiti Art. 

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Alexis Le Rossignol au Point Virgule
Agenda
51 vues

Alexis Le Rossignol au Point Virgule

Vous l’avez découvert sur France Inter ? Ne le ratez pas sur scène ! Le 9 mai 2019, CNews a écrit à son sujet: “de digressions en digressions, il a l’art de sublimer le quotidien de son humour délicieusement...

Ërell : “Mon style s’apparente à une prolifération artistique urbaine”
Art
132 vues

Ërell : “Mon style s’apparente à une prolifération artistique urbaine”

À 33 ans, Ërell sème ses motifs géométriques tous autant accessibles qu’énigmatiques dans l’espace urbain. Ses compositions qui évoluent au fil des rues constituent une ode à la nature. Pouvez-vous nous présenter votre parcours ? J’ai commencé à pratiquer...

Sandrine Sananès : “Chaque personne a en elle la capacité de créer”
Art
151 vues

Sandrine Sananès : “Chaque personne a en elle la capacité de créer”

C’est à l’Atelier de Charenton que Sandrine Sananès exerce et prône l’expression de la créativité sans thème et sans modèle, selon sa méthode “Le Geste de peindre”.  Pouvez-vous exposer votre parcours ? J’ai d’abord vécu dans le sud de...