0 Shares 257 Views

HEY! présente l’artiste Handiedan dans une exposition à la Halle Saint Pierre

7 septembre 2020
257 Vues

© Handiedan

HEY! modern art & pop culture investit la Galerie de la Halle Saint Pierre dès la rentrée pour une exposition vente autour de l’artiste Handiedan, du 19 octobre au 30 novembre prochain.

Depuis dix ans, autour de la revue et de ses expositions outsider pop s’est construite une communauté internationale d’artistes. Pour la plupart autodidactes ou revendiquant l’autodidaxie, ils œuvrent à défier les codes de l’art dominant et ont été présentés par HEY! pour la première fois en France grâce à la Halle Saint Pierre dès 2011. Depuis 2017, HEY! est aussi devenue une galerie de vente d’œuvres.

À propos de Handiedan

Figure de proue du surréalisme pop européen, les œuvres de Handiedan consistent en un phrasé complexe de découpage et de collage de montages digitaux qu’elle achève par un minutieux travail de sculpture en couche. Ce processus questionnant l’accumulation, il s’agit aussi de conceptualiser la multiplicité des identités du féminin contemporain, à partir du corps classique de la pin-up et de sa perception stéréotypée persistante. Avec une formation en design photographique et un savoir autodidacte en dessin, l’artiste a débuté son travail en 2007. Son œuvre urbaine multimédia et street art est exposée à travers le monde en musée et galerie, et se déploie en plein air, format monumental. Les œuvres de Handiedan présentées à la Halle Saint Pierre sont également inédites en France, Goddness In Us et Rings Of Saturne Lignea ont été créées spécialement pour HEY!.

The Goddess in us, 2020 © Handiedan

En plus des œuvres de Handiedan, la Galerie présentera également des créations de Titine K-Leu (Suisse) – artiste autodidacte, ex-tatoueuse, figure majeure du monde du tatouage contemporain, elle peint depuis 1990 une série de portraits d’individus incontournables de l’univers du tatouage historique – et de Jean Labourdette aka Turf One (Canada) – artiste autodidacte, il graffe dans les années 90 les rues de Paris. En 2004, il devient peintre hyper réaliste, affilié à la scène du surréalisme pop mondiale. Ses portraits de marginaux à la feuille d’or ont fait sa réputation.

The Wrestler North Western Shows, 2019 © Titine K Leu / Spiritism, 2016 © Jean Labourdette aka Turf One

Pour tout renseignement supplémentaire : purchase@heyheyhey.fr.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

“Avalanches”, le nouveau clip de Thelma
Agenda
136 vues

“Avalanches”, le nouveau clip de Thelma

Thelma, deux voix en fusion, brutes et sensuelles, scandent comme un chant de guerre et les humeurs capricieuses des jours. Les rythmes ont le pas lourd, les basses tonnent dans la poitrine et la posture est ambitieuse. Tout commence sur les bancs de l’école...

Les musiques de Picasso – La nouvelle exposition du Musée de la musique
Agenda
160 vues

Les musiques de Picasso – La nouvelle exposition du Musée de la musique

Des premières scènes de vie gitane aux joueurs de flûte des années 1970, en passant par les saltimbanques musiciens, les guitares cubistes, les collaborations avec les Ballets russes ou les bacchanales, cette exposition explore la dimension musicale de l’œuvre...

Les “Tête-à-Tête” des Filles de la Photo : des entretiens pratiques et stratégiques pour les femmes photographes
Agenda
146 vues

Les “Tête-à-Tête” des Filles de la Photo : des entretiens pratiques et stratégiques pour les femmes photographes

Témoin des disparités entre femmes et hommes photographes dans leurs parcours de reconnaissance, l’Observatoire de la Mixité nous a permis de constater que les femmes photographes candidatent moins dans les domaines où les processus de sélection sont informels, dans des...