0 Shares 149 Views

“If Words Were Flowers” : découvrez vite le nouvel album de Curtis Harding !

23 novembre 2021
149 Vues

À propos de l’inspiration de l’album, Curtis a expliqué que lorsqu’il grandissait, sa mère lui disait régulièrement : “Offre-moi des fleurs, tant que je suis là”. C’est une phrase que le talentueux chanteur et multi instrumentiste n’a jamais oubliée, un rappel pour montrer aux gens qu’il aime, avant qu’il ne soit trop tard, son amour et ce qu’il a toujours pensé d’eux.

“C’est ce dont il est question dans ce disque, confie Harding. C’est moi qui offre mes fleurs au monde, à tous ceux qui ont besoin d’entendre ce que ces chansons ont à dire à ce moment précis.”

Écrit et enregistré durant ces deux dernières années tumultueuses, If Words Were Flowers est en effet un bouquet vibrant et enivrant, aussi riche qu’éblouissant. Les chansons ici, inspirées par la soul vintage, le R&B, le hip-hop, le garage rock et la musique psychédélique, sont brutes de décoffrage, propulsées par des grooves solides, des cuivres percutants et une production aventureuse assurée par Curtis Harding et un de ses plus fidèles collaborateurs, Sam Cohen (qui a travaillé pour Kevin Morby ou Benjamin Booker).

Nina Simone a dit que c’était le devoir d’un artiste d’être le miroir de son époque, rappelle Harding. Je considère qu’il est crucial de vivre dans l’instant. Si on fait ça, si on est honnête et vulnérable, on peut toucher les gens qui ont besoin de l’être.”

Face Your Fear, l’album que Curtis Harding a publié en 2017, lui a donné l’occasion de faire équipe avec Cohen et le fantastique producteur Danger Mouse ; le disque lui a également permis de se produire avec des artistes tels que Jack White et Lenny Kravitz, de jouer dans des festivals comme Newport Folk, Lollapalooza ou Austin City Limits. Face Your Fear a été streamé près de soixante millions de fois, rien que sur Spotify.

NPR a déclaré qu’il s’agissait d’un des meilleurs enregistrements de R&B de l’année et que Curtis était “un chanteur de gospel talentueux, dans la lignée de Curtis Mayfield et Stevie Wonder”.

En France, on a pu lire dans Télérama que la musique de Harding était “un mélange de ballades scintillantes, de psychédélisme noir et de blues splendide”. Le Times a parlé d’une “soul à la richesse viscérale” et Madame Figaro a déclaré : “Sous la direction de Danger Mouse, Curtis Harding libère une charge d’âme bigarrée qui exalte et est à la fois électrisante et électronique”. On And On, un des titres de If Words Were Flowers a récemment été utilisé dans la scène finale de The Falcon And The Winter Soldier, la mini- série de Disney+.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Mat Bastard : “C’est le disque le plus complet et le plus abouti. Il nous permettra d’aller encore plus loin sur scène”
Musique
204 vues

Mat Bastard : “C’est le disque le plus complet et le plus abouti. Il nous permettra d’aller encore plus loin sur scène”

Skip The Use revient avec un nouveau single Human Disorder ! Après deux ans d’absence due à la crise sanitaire, le groupe annonce un nouvel album. Le chanteur Mat Bastard nous parle de Skip post-confinement et leurs futurs projets....

“Nos paysages mineurs”, entre théâtre et cinéma au Théâtre 14
Agenda
71 vues

“Nos paysages mineurs”, entre théâtre et cinéma au Théâtre 14

Une vie d’amour résumée en une heure de trajet en train : voici le pari, poétique et romantique, de Nos paysages mineurs, dernière création de Marc Lainé. Dans cette pièce elliptique aux accents cinématographiques que l’on contemple à travers les...

Découvrez l’opéra “L’amor conjugale” à Levallois-Perret
Agenda
77 vues

Découvrez l’opéra “L’amor conjugale” à Levallois-Perret

Une épouse téméraire se travestit afin d’être engagée comme geôlier dans une prison et de secourir son mari, injustement détenu : l’histoire de Léonore, inspirée du roman français de Jean Nicolas Bouilly, nous est bien connue grâce à l’unique...