0 Shares 271 Views

« In Situ 10 » – FCK Frédérick Gautier investit la Galerie Mercier

7 février 2019
271 Vues

Après l’Espace Niemeyer, les Magasins Généraux de Pantin ou encore la péniche Le Corbusier, FCK Frédérick Gautier investit la Galerie Mercier pour une nouvelle résidence, du 14 février au 14 avril 2019.

A l’occasion de son dixième solo show, le designer, céramiste et performeur présente une rétrospective de 200 pièces en céramique/béton issues de ses résidences précédentes et réalise in situ une production inédite.

Pendant deux mois, FCK va habiter la galerie, créer des outils du quotidien et construire dans l’espace. En résonance avec la fonction originelle de cet ancien atelier. La galerie redevient un outil de fabrication que FCK construit à son tour. Avec des procédés artisanaux, il exploite des déclinaisons de matières sculptant l’espace d’exposition.

S’inspirant de l’histoire contemporaine de l’espace, il le révèle en démultipliant les surfaces, des plus visibles aux plus intimes. Les items s’étirent, se pénètrent et glissent, dans un jeu d’assemblage entre céramique et béton. Frédérick Gautier prend le temps de l’immersion avec deux mois in situ, une nouvelle forme de résidence se crée où le lieu devient réceptacle, outil et source de création.

Source de dialogue et de partage des savoirs FCK confronte d’autres artistes et propose des interventions mêlant art culinaire, art du thé, musique, graphisme et paysagisme. Le huit clos se partage et se décline lors de rendez-vous immersifs.

FCK Frédérick Gautier © Jean-Luc Perreard

La galerie se prête au jeu du magasin

200 pièces céramique et béton sont à vendre entre 100 et 5 000 € pièce.

La galerie, espace de projection

De manière à créer le lien entre le passé et le présent, FCK choisit de projeter 6 films de ses résidences précédentes. Après 9 projets artistiques de la remontée du grand canal à Versailles, les impressions végétales du Peintre Maurice Denis, une chasse à la forme sur les 6O km de LA River à Los Angeles, le vase BAU à Tel Aviv, 100 Bittes d’amarrage sur les canaux parisien, 8 mois au PCF sur le toit de Oscar Niemeyer, une lampe au Liban.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Rencontre : « Melone Blu », comment le théâtre peut-il s’engager pour l’environnement ?
Spectacle
148 vues
Spectacle
148 vues

Rencontre : « Melone Blu », comment le théâtre peut-il s’engager pour l’environnement ?

Melone Blu, la nouvelle création de la compagnie La Poursuite du Bleu, s’attaque à la question de l’environnement, en en faisant le cœur de son propos et de son engagement. Melone Blu est l’histoire de nos progrès et de...

Découvrez le travail de Sirine Ammar à la Galerie du Crous du 8 au 18 mai !
Agenda
34 vues
Agenda
34 vues

Découvrez le travail de Sirine Ammar à la Galerie du Crous du 8 au 18 mai !

Inspiré par des villes comme Athènes et Tunis, le travail de Sirine Ammar s’articule autour de photographies d’architectures vernaculaires, de territoires urbains en transition, d’abris et de mobiliers temporaires. La possibilité d’un relief. L’artiste s’interroge sur l’espace en trois...

Un concert entre rires et émotions : « Les Bifluorés au chœur des chansons ! » !
Agenda
39 vues
Agenda
39 vues

Un concert entre rires et émotions : « Les Bifluorés au chœur des chansons ! » !

Une belle initiative rassemblant sur scène élèves choristes et professionnels sur la scène de la MC93 à Bobigny : venez passer un beau moment le 29 mai à 20h ! Ce concert événement rassemblera plus de 180 élèves choristes...