0 Shares 271 Views

La Nuit de la Poésie – Institut du Monde Arabe

Agathe Louis 16 novembre 2017
271 Vues
nuit de la poesie maison de la poesie institut du monde arabe artistik rezo paris

©Zeina Abirached

Une nuit entière pour faire résonner la poésie sous toutes ses formes, classique ou contemporaine, en langue arabe ou française portée par des musiques traditionnelles ou actuelles. Poètes, slameurs, rappeurs, chanteurs, comédiens, musiciens mais aussi circassiens, danseurs et performeurs se succèdent, au sommet de l’Institut Institut du Monde Arabe, face aux lumières du Monde Arabe de Paris.

Pour la deuxième année consécutive, l’IMA et la Maison de la Poésie s’unissent pour convoquer, le temps d’une nuit, la poésie et célébrer la beauté du verbe, en mémoire des attentats de Paris en novembre 2015. Cette deuxième édition est aussi celle d’un nouveau partage : la Nuit 2017 résonnera, en même temps, à travers huit villes du monde arabe.

En mémoire des attentats de Paris du 13 novembre 2015, l’initiative a en 2016 rassemblé près d’une cinquantaine d’artistes de disciplines différentes, parlant l’arabe, le français ou l’hébreu. Plus de 3 000 personnes se sont réunies à l’IMA.

Dans la nuit du 11 au 12 novembre 2017, la deuxième édition de la Nuit de la Poésie offrira une nouvelle fois la possibilité de découvrir et d’apprécier la poésie – cette année en arabe, en français et en persan – à travers la lecture, le slam, le rap, le chant ou encore les arts du cirque.

“En résonance avec Khartoum, Beyrouth, Tunis, Fès, Alger, Djeddah, Doha et Riyad Pour la deuxième année, le temps d’une nuit, l’Institut du monde arabe en partenariat avec la Maison de la Poésie, et dans le cadre du Festival Paris en toutes Lettres, célèbre la poésie, en mémoire des attentats de Paris en novembre 2015.

Un temps de dialogue, d’union et de paix, écrivions-nous l’année dernière, si nécessaire aujourd’hui encore. Un partage de mémoire auquel de nombreux artistes se sont à nouveau associés. Des poètes bien sûr, et des comédiens, musiciens, rappeurs, danseurs, circassiens, tous venus conjuguer leurs sensibilités à travers des rencontres audacieuses – la flûtiste et le rappeur, le poète et le graphiste… –, tous puisant aux énergies du monde le plus contemporain pour nous offrir une nuit emplie d’effervescence et de beauté.

Cette deuxième édition est aussi celle d’un nouveau partage : à l’initiative de l’Institut du monde arabe, la Nuit de la poésie 2017 va résonner, dans un même temps, à travers huit villes du monde arabe. À Khartoum, Beyrouth, Tunis, Fès, Alger, Djeddah, Doha, Riyad, on célèbrera la poésie, en dialogue avec la Nuit de la poésie
parisienne.”

Jack Lang, Président de l’Institut du Monde Arabe

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Banksy, greatest hit : 2002-2008 – Lazinc Sackville, Londres
Agenda
1 vues
Agenda
1 vues

Banksy, greatest hit : 2002-2008 – Lazinc Sackville, Londres

En juillet, la galerie Lazinc s’immerge dans ses racines street art, exposant les créations les plus iconiques de Banksy. Cette exposition sera l’occasion d’explorer les plus célèbres oeuvres de l’artiste, notamment Girl and Balloon, 2006 élue oeuvre préférée des brittaniques...

L’été des p’tits futés – Festival jeune public – Théâtre Darius Milhaud
Agenda
28 vues
Agenda
28 vues

L’été des p’tits futés – Festival jeune public – Théâtre Darius Milhaud

Chaque été depuis douze ans à Paris, en juillet-août, le Théâtre Darius Milhaud propose un festival de spectacles invitant petits et grands à la découverte des contes et histoires d’hier et d’aujourd’hui, venus des quatre coins de la planète....

Mimos, un festival du geste protéiforme
Spectacle
108 vues
Spectacle
108 vues

Mimos, un festival du geste protéiforme

Le festival international des arts du mime et du geste de Périgueux présente 40 compagnies et attend 80.000 spectateurs, au cours de la dernière semaine du mois de juillet. Avec son ambiance bucolique et poétique, Mimos offre une belle...