0 Shares 205 Views

La Peste, ou l’allégorie du mal au Déchargeurs

21 février 2019
205 Vues

Publié en 1947, La Peste, véritable allégorie du mal, symbolise sans détour la lutte contre le nazisme en Europe, « peste brune » du siècle dernier.

A Oran, un jour d’avril 1940, le docteur Rieux découvre devant le palier de sa porte un cadavre de rat. Quelques jours plus tard, six mille sont retrouvés morts.
A travers le regard du docteur et sous la forme d’une chronique, nous suivons l’enlisement de toute la population d’une ville confrontée à la réminiscence d’un fléau que tous pensaient révolu : la peste. Face à la maladie, la ville ferme ses portes, les réactions divergent et les luttes commencent à s’organiser.

[Source : communiqué de presse]

 

Articles liés

Origines » du Cirque Alexis Gruss : bel hommage au cirque équestre
Spectacle
161 vues
Spectacle
161 vues

Origines » du Cirque Alexis Gruss : bel hommage au cirque équestre

Avec cette 44e création, le Cirque Alexis Gruss célèbre un anniversaire : les 250 ans de la piste, de Philip Astley à nos jours. Formidable idée pour cette famille dont la renommée ne faillit pas, depuis six générations. Ce...

Les sorties ciné du mois – Avril 2019
Agenda
48 vues
Agenda
48 vues

Les sorties ciné du mois – Avril 2019

Quels sont les films qui sortent en avril dans les salles obscures ? De nombreuses bonnes surprises sont à l’affiche ! Des films pour se faire plaisir, se détendre, passer un bon moment entre amis ou en amoureux… Mercredi...

Voyage au bout de la nuit au Théâtre Tristan Bernard !
Agenda
34 vues
Agenda
34 vues

Voyage au bout de la nuit au Théâtre Tristan Bernard !

« Que sait-on, au fond, du Voyage de Louis-Ferdinand Céline ? » En 1932, avec le Voyage au bout de la nuit, son premier roman, chef-d’oeuvre anarchiste, anti-tout et universellement tragique, Céline rate de deux voix le prix Goncourt et se...