0 Shares 616 Views

« À La Rencontre » – Cinéma l’Archipel

Solène Chaillat 30 janvier 2018
616 Vues
À la rencontre stanley woodward blanca camell galì marie stéphane imbert ciné archipel artistikrezo cinéma paris

Pour la quatrième année, Marc-Antoine Vaugeois et Damien Truchot proposent au Cinéma L’Archipel À la rencontre, un rendez-vous bimestriel autour de cinéastes aux parcours et aux écritures filmiques singulières, mais dont la diffusion des œuvres demeure relativement confidentielle.

Du documentaire à la fiction jusque dans leurs hybridations les plus surprenantes, cette programmation met en avant et défend, cette année encore, un cinéma de recherche se jouant des formats, des genres et des durées de façon renouvelée, offrant à chaque fois aux spectateurs une séance aussi riche que stimulante.

Pour la saison 2016, le format du rendez-vous a été renouvelé. Deux cinéastes ont été invités à se rencontrer autour de leurs films respectifs lors de chaque séance. Un dialogue s’entame à l’issue de la projection entre les deux auteurs. La découverte du travail d’un autre que soi permet à chacun de reconsidérer son propre parcours, ses choix, ses ambitions, ses désirs.

Cette année, différentes formes s’alterneront : tantôt un duo, voire un trio ; tantôt un cinéaste seul, à l’image de la séance inaugurale du 3 octobre dernier où a été présenté le premier long métrage de Noël Herpe, en avant-première de sa sortie en salle.

 La séance aura lieu le mardi 6 février à 20h au cinéma l’Archipel.

à la rencontre cinéma archipel artistikrezo paris

PROGRAMMATION : 

La chambre à lessive
de Stanley Woodward
21 min, 2017

Un père, une fille. Il prépare le repas. Elle attend. Ils échangent des mots, sans phrases. Lui cherche à donner forme à la vie et à la mort par la parole et par l’écrit, malgré les règlements de co-propriété.

Idols
de Blanca Camell Galì
19 min, 2017

Dans une soirée à Barcelone, Helena espère trouver un ancien amant de qui elle est encore éprise. Au fil de la nuit, sa sensualité initiale se transforme en mépris.
Festival Côté Court de Pantin 2017 – Compétition Fiction – Prix d’interprétation féminine pour Marta Camell Galí

Lettres à Adja
de Marie-Stéphane Imbert
18 min, 2017

C’est l’été à Marseille. Une jeune fille écrit à sa sœur dans l’attente de son retour.

[ Source : communiqué de presse ]

Articles liés

The Dark Master – Théâtre de Gennevilliers
Agenda
23 vues
Agenda
23 vues

The Dark Master – Théâtre de Gennevilliers

Avec pour décor un restaurant d’Osaka, la rencontre entre un jeune homme perdu et un chef cuisinier talentueux prend une tournure étrange, comme si Kurô Tanino souhaitait nous prévenir de ne pas toujours se fier aux apparences. Osaka. Un...

Laurent De Wilde : New Monk Trio – Sunset Sunside
Agenda
22 vues
Agenda
22 vues

Laurent De Wilde : New Monk Trio – Sunset Sunside

On se souvient toujours de son projet acoustique autour de Monk salué unanimement par la presse et le public. Après une décennie consacrée à la découverte de nouveaux sons, Laurent de Wilde se recentre enfin sur la grande tradition...

Cuisine et confessions – Bobino
Agenda
28 vues
Agenda
28 vues

Cuisine et confessions – Bobino

La Cuisine. Mémoire ancestrale. Recette transmise de génération en génération. Une mémoire profondément ancrée dans l’inconscient, que seuls certains goûts et odeurs particuliers peuvent faire renaître. Nos souvenirs sont autant d’ingrédients de notre histoire. Goût d’enfance, brise estivale, saveur...