0 Shares 785 Views

La scène parisienne de l’art contemporain à Montréal

maud_maffei

Scène parisienne

Curator : Adeline Pilon

Galerie Samuel Lallouz
1455, rue Sherbrooke O. Suite 233, Montréal

galeriesamuellallouz.com

Vent de fraîcheur outre-Atlantique ! Le galeriste Samuel Lallouz, à Montréal, a donné carte blanche à la commissaire d’exposition Adeline Pilon pour présenter la scène parisienne de l’art contemporain. De nouveaux noms marqués par le goût du dessin, des artistes à suivre.

Comment avez-vous sélectionné les artistes présents dans Scène Parisienne ?

Le point d’ancrage de l’exposition n’est pas l’âge, mais le medium. Le choix de présenter des œuvres sur papier a d’ailleurs été décliné dans toutes ses formes… jusqu’aux installations de Floriane Pilon (Calamine) et Maud Maffei (Soleil Coulant), qui ne sont pas sans rappeler la matière employée pour la première et la technique utilisée pour la seconde. J’ai eu envie de promouvoir des dessins emprunts de finesse et de raffinement comme ceux d’Anne Lopez et de Damien Cadio ; mais également de l’audace. Si Juliette Mogenet ose troquer le crayon pour la lame, pourfendant alors pour dessiner, Valentin van der Meulen représente l’équilibre parfait.

juliette-mogenetPensez-vous que les artistes français ne sont pas assez représentés à l’étranger ? Comment mieux les promouvoir au-delà de l’hexagone ?

Nous constatons tous aujourd’hui en France, une scène artistique polarisée. Les artistes n’ont jamais été si nombreux et s’ils collaborent souvent pour un projet, ils travaillent rarement ensemble sur la durée, ce qui ne facilite pas l’appréhension du panorama. De même, le nombre grandissant de foires et salons encouragent les galeries à se nomadiser et à conserver un (voire deux) point(s) de chute dans ce marché hyperglobalisé. D’où le besoin qu’ils ont de travailler ensemble afin de promouvoir leurs artistes. Le cas de Scène Parisienne est emblématique : la Galerie Samuel Lallouz à Montréal offre l’opportunité à ces artistes de s’exprimer à grande échelle, sur près de 400m², dans un continent où les barrières à l’entrée sont nombreuses. Paris a de plus en plus de difficultés à offrir à ses artistes les conditions idéales pour déployer leur créativité à des dimensions adéquates et à des coûts raisonnables. « La fuite des pinceaux » est réelle, et Bruxelles et Berlin sont les premières à en profiter.

Avez-vous vu des tendances émerger liée à cette scène émergente parisienne ?

Les artistes choisis ne constituent pas vraiment un échantillon représentatif de la création parisienne actuelle, mais ils sont emblématiques d’une certaine tendance. Premièrement, l’ère des revendications est derrière nous. Ce sont tous des artistes nés dans les années 70 et 80. Ce sont des enfants issus de ses révolutions sociales mais qui ne les portent pas. Leur combat est ailleurs, plus subtil. Leurs intentions sont davantage liées à l’art lui-même, lui rendre ses lettres de noblesse. Au moment où l’art se décloisonne avec le luxe, la mode ou autre, ces artistes se recentrent sur leurs productions intrinsèques, non asservies au marketing. Le second point que j’ai vu émerger à Paris, est l’emploi de matériaux simples voire pauvres, une technique émanant de l’artiste lui-même, sans l’artifice de production externalisée ou assistée par l’homme ou la machine.

> Le Tumblr de l’exposition Scène parisienne

Scène Parisienne : Maud Maffei (visuel 1), Juliette Mogenet (visuel2), Anne Lopez, Damien Cadio, Floriane Pilon,  Valentin van der Meulen

Articles liés

Thibaut Sauviat, l’art de modeler les émotions
Art
101 vues

Thibaut Sauviat, l’art de modeler les émotions

Thibaut Sauviat est un peintre et sculpteur-modeleur. C’est dans son atelier, nommé L’Avenue des charmes à Paris, que Thibault réalise ses créations d’après le modèle vivant, notamment à partir du corps féminin. L’artiste propose des séances de dessin ouvertes à tous...

La BAFTA récompense le jeu Sayonara Wild Hearts avec le prix de la réalisation artistique
Art
113 vues

La BAFTA récompense le jeu Sayonara Wild Hearts avec le prix de la réalisation artistique

En mars dernier a eu lieu eu la cérémonie de la BAFTA pour les jeux vidéos. Cette année, c’est le jeu Sayonara Wild Hearts qui a remporté le prix de la réalisation artistique, parfaite rencontre entre jeu vidéo, design...

Le Handpan, l’instrument du XXIe siècle
Musique
140 vues

Le Handpan, l’instrument du XXIe siècle

L’invention du Handpan par des musiciens suisses sonne comme une réussite. Cet instrument à percussion en forme de soucoupe volante dévoile une multitude de tonalités. Son succès résonne à travers le monde. Composé de deux demi-coques métalliques collées l’une...