0 Shares 348 Views

Le Festival INTEGRALES se fait une place à La Scala, en partenariat avec l’IRCAM

Orianne JOUY 1 avril 2019
348 Vues

Intégrale est le nouveau festival initié par l’Ircam et La Scala Paris. Cette première édition traverse l’univers des sonates de Scriabine au miroir des œuvres pour piano et électronique de compositeurs vivants. 

Intégrale est à la fois une plongée dans l’acoustique de La Scala Paris équipée d’un système-son unique, une plongée dans le corpus fulgurant d’un compositeur, Scriabine, une redécouverte des grandes œuvres réalisées à l’Ircam, et l’aventure d’une nouvelle génération d’interprètes, s’accomplissant autant dans le répertoire que dans la création contemporaine.

1872-1915, l’existence brève d’Alexandre Scriabine ne laisse rien deviner d’une vie d’invention dans un temps de révolutions. Épris de synesthésie et de mysticisme, Scriabine a fait de la sonate pour piano le creuset de toutes ses recherches harmoniques et formelles, des premiers opus postromantiques jusqu’aux messes noire et blanche des œuvres ultimes.

Au programme :

  • Intégrale 1 (05/04), avec Lorenzo Soulès et Marie Vermeulin : Traiettoria (trajectoire) considérée comme un concerto pour piano et orchestre où les sons synthétiques remplacent l’orchestre.

(c) Jean-Claude Capt-Bréguet / Jean-Baptiste Millot

  • Intégrale 2 (05/04), avec Geoffroy Couteau et Mariangela Vacatello : Dans le mur, œuvre purement instrumentale où la théâtralité, le sens des situations et l’engagement physique de l’interprète occupent une place centrale.

(c) Davide Cerati / Jean-Baptiste Millot

  • Intégrale 3, avec Momo Kodama et Lorenzo Soulès : Perspectivæ Sintagma I (littéralement « ouvrage de perspective ») constitue le premier versant d’un dyptique fondé sur diverses préoccupations actuelles, en particulier celles touchant le traitement du temps musical.

(c) Marco Borggreve / Jean-Claude Capt

  • Intégrale 4, Mariangela Vacatello et Marie Vermeulin : cette pièce est un modeste hommage suite à la mort d’une immense personnalité musicale et spirituelle, Olivier Messiaen.

(c) Jean-Baptiste Millot / Davide Cerati

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Nos années Saint-Germain au Théâtre de Nesle
Agenda
53 vues

Nos années Saint-Germain au Théâtre de Nesle

Nos années Saint-Germain est un spectacle consacré aux années 50 et 60, à Saint-Germain, au club le Tabou et à ses rencontres, au jazz, aux caves où l’on refait le monde avec Boris Vian, Greco et puis au Flore...

Temples et âmes, l’exposition d’Okuda et Remed
Agenda
45 vues

Temples et âmes, l’exposition d’Okuda et Remed

« Temples et âmes » s’installe ce mois d’octobre au 35 avenue Matignon, là où l’art contemporain est ancré depuis des décennies, là où les artistes issus de l’art urbain prennent peu à peu la place. REMED et OKUDA...

Chichinette, ma vie d’espionne – Le témoignage de Marthe Hoffnung
Agenda
51 vues

Chichinette, ma vie d’espionne – Le témoignage de Marthe Hoffnung

Allemagne 1945, Marthe Hoffnung connue sous le nom de “Chichinette, la petite casse-pieds”, infiltre les lignes ennemies et réussit à berner les nazis. 74 ans plus tard, âgée de 99 ans, elle fait le tour du monde comme une...