0 Shares 587 Views

Le M.U.R. Bastille bascule dans l’esthétique italienne avec la nouvelle fresque d’Andrea Ravo Mattoni

13 décembre 2021
587 Vues

Depuis le 14 février 2021, l’art urbain s’est fait une nouvelle place au cœur de la ville avec le M.U.R. Bastille, au 38 rue de la Roquette (Paris 11). Après les artistes Madame et Logan Hicks, c’est au tour de l’Italien Andrea Ravo Mattoni, virtuose de la bombe aérosol, de venir enchanter le quartier avec une nouvelle fresque qu’il réalisera du 17 au 19 décembre 2021.

S’inscrivant dans la mouvance du M.U.R. Oberkampf, Modulable, Urbain et Réactif, le M.U.R. Bastille offre un nouvel espace à cet art d’aujourd’hui. Chaque trimestre, une carte blanche sera donnée à un artiste pour réaliser une œuvre, éveillant la sensibilité du citadin et réactivant son imaginaire. Cette initiative citoyenne souhaite promouvoir l’art urbain et entretenir la vie d’un quartier ancré dans l’histoire mais aussi dans l’actualité ! Resté célèbre dans l’histoire de France et des révolutions, la Bastille est encore et toujours, un quartier effervescent où la créativité artistique se manifeste par ses nombreux artisans et commerçants de talent. L’art urbain, populaire par essence, y trouve sa place naturelle.

Le concept Un Mur – Une Gravure

“De pierre et de papier”, chaque artiste invité réalise une lithographie de son M.U.R. pour encrer son travail dans une estampe numérotée et rehaussée afin de garder un souvenir durable de son ouvrage éphémère. Les lithographies sont réalisées dans l’imprimerie d’art de Michaël Woolworth, sise passage du cheval blanc, à l’entrée de la rue de la Roquette.

Figures “historiques” du quartier, Raphy et Pascale Cohen, habitent et travaillent dans le quartier de la Bastille. Engagés dans la vie de ce quartier, ils souhaitent lui conserver sa dynamique, sa créativité, son lustre. Au cœur du quartier Bastille depuis toujours, Pascale Cohen y est née, et c’est depuis son salon d’optique très contemporain, Bastille Optic, ouvert il y 33 ans qu’elle s’est impliquée dans son quartier en fondant en 2010 l’association Carré Bastille et le festival Bastille-Quartier-Libre pour promouvoir le savoir-faire des artisans, créateurs, artistes et commerçants de proximité du quartier Bastille. Raphy, son conjoint, architecte, réalise dans la boutique à chaque saison, des installations étonnantes etinterrogatives pour le plus grand plaisir des riverains. Amateurs d’art urbain, ils ont décidé de s’associer à Cyrille Gouyette dans la création du M.U.R. Bastille, afin de proposer à des artistes de mettre en lumière le pignon qui se trouve au-dessus de la vitrine de la boutique de Pascale.

Iconophile et disruptif, Cyrille Gouyette aime à confronter les œuvres, les époques et les artistes. Auteur d’expositions et d’ouvrages sur les relations entre art classique et urbain, il milite pour une inscription de l’art urbain au rang des beaux-arts, non dans une acception académique mais pour une acceptation de ce mouvement dans une histoire de l’art universelle.

L’artiste : Andrea Ravo Mattoni

Andrea Ravo Mattoni est né à Varese le 7 avril 1981 dans une famille d’artistes. Son père, Carlo, son oncle, Alberto et son grand-père, Giovanni Italo, sont des peintres et illustrateurs reconnus. C’est tout d’abord comme writer, qu’Andrea s’initie à l’art, dès 1995, peignant au spray des graffitis sous le blaze de Ravo. Il s’inscrit ensuite à l’Académie des beaux-arts de Brera, se formant à la peinture à l’huile et à l’acrylique sur toile, d’après les maitres anciens.

En 2003, il fonde avec deux amis The Bag Artfactory à Milan, laboratoire et centre d’exposition réunissant nombre d’artistes. Il approfondit alors sa recherche en peinture au spray, appliquant directement sur le mur ce qu’il a expérimenté pendant des années sur toile. C’est ainsi qu’en avril 2016, nait son projet « La reprise des classiques dans le contemporain », visant à peindre au spray, dans la rue, les grands chefs-d’œuvre du passé pour les rendre accessibles à tous, en créant un lien avec les musées où ils sont conservés.

[Source communiqué de presse]

Articles liés

Glazart, lieu incontournable de concerts et d’afters à Paris
Agenda
72 vues

Glazart, lieu incontournable de concerts et d’afters à Paris

Glazart s’impose aujourd’hui comme un acteur incontournable de la scène culturelle parisienne, en rassemblant des artistes d’horizons différents avec pour mots d’ordres : la qualité et la diversité. Lieu atypique, Glazart a su transformer en avantage sa position excentrée...

Frac de Marseille : des artistes engagés, dans un écrin de Kengo Kuma
Art
309 vues

Frac de Marseille : des artistes engagés, dans un écrin de Kengo Kuma

Le Frac (Fonds régional d’art contemporain) Provence-Alpes-Côte d’Azur inaugure le nouveau projet de la directrice Muriel Enjalran par l’invitation de trois artistes avec un focus sur le Portugal et la présentation d’un court-métrage. La collection est composée de plus...

“America Latina”, le nouveau film des Frères d’Innoncenzo
Agenda
154 vues

“America Latina”, le nouveau film des Frères d’Innoncenzo

America Latina, nouveau film des Frères d’Innoncenzo, sortira en salle le 17 août 2022. Massimo Sisti est dentiste. Il a tout ce dont il pouvait rêver : une sublime villa et une famille aimante. Mais un évènement va bouleverser...