0 Shares 622 Views

Les symphonies chromatiques de Marko93 au Loft du 34 !

4 mars 2019
622 Vues

Avant de voyager aux quatre coins du monde, l’art de Marko93 est né, comme lui, dans les rues de Saint Denis.

A la fin des années 1980, le jeune artiste se passionne pour la culture hip-hop venue des États-Unis : il se tourne rapidement vers le graffiti et s’approprie cet art en lui insufflant des courbes nouvelles, inspirées de la calligraphie arabe. Précurseur de ce que l’on nomme désormais le calligraffiti, Marko a toujours choisi de dépasser les frontières physiques et métaphoriques, entre les arts, entre les techniques, entre les cultures.

Lorsqu’il s’intéresse au light painting, ce procédé photographique en pose longue qui permet de figer les traînées lumineuses, Marko choisit encore une fois de sortir du cadre, et réinvente la pratique qui devient performance live, filmée en temps réel. Cette technique nouvelle, avec laquelle il fait le tour du monde, lui permet entre autre d’accompagner le Boléro de Ravel, joué par un orchestre symphonique à l’Opéra Bastille ou d’illustrer un clip du chanteur Grand Corps Malade. Marko peint en lumière et surtout, en musique.

Inspiré depuis toujours par des sonorités plurielles, Symphonies Chromatiques est un hommage rendu par l’artiste aux influences musicales qui ont rythmé sa carrière, et chacune de ses œuvres. Aujourd’hui, il dévoile l’envers de ses compositions dynamiques : pour chaque tableau, il y a un morceau, de hip-hop, de rock, d’électro ou de classique, derrière chaque toile des sonorités, africaines, orientales ou latines, derrière chaque geste, un rythme, un instrument, une mélodie… que l’on peut découvrir au fil de l’exposition par le concours d’une simple application mobile ! Au cours de ses voyages, Marko a souvent partagé ses visions de l’art avec des musiciens, des DJs, des rappeurs, une cheffe d’orchestre…

Pour ce solo show, il réunit leurs univers sonores et, par des gestes à la fois libres et techniques, parvient à les retranscrire avec sensibilité dans des œuvres picturales empreintes de musicalité.

Son interprétation est le résultat de ce qu’il ressent : accompagné par la musique, son corps se met en mouvement, sa spontanéité et son énergie se libèrent. Les Symphonies Chromatiques sont un foisonnement de couleurs, un croisement de techniques, un panorama des identités graphiques de Marko, qui crée ainsi une polyphonie d’œuvres originales, de la figuration à l’abstraction, une fenêtre ouverte sur l’avenir, par laquelle les arts se mêlent et se conjuguent avec harmonie.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

L’exposition de Ben Thorp Brown au Jeu de Paume – Jusqu’au 22 septembre
Agenda
31 vues
Agenda
31 vues

L’exposition de Ben Thorp Brown au Jeu de Paume – Jusqu’au 22 septembre

Dans le cadre de la programmation Satellite 12 de Laura Herman, coproduite avec le CAPC, le Jeu de Paume présente l’exposition de l’artiste américain Ben Thorp Brown. Les vidéos, les sculptures ou encore les performances de Ben Thorp Brown...

Rolling Paper revient au BAL pour la troisième année
Agenda
37 vues
Agenda
37 vues

Rolling Paper revient au BAL pour la troisième année

ROLLING PAPER, festival expérimental dédié à l’édition photographique indépendante, revient au BAL du 30 août au 1er septembre 2019 pour la troisième année ! Un rendez-vous immanquable pour les passionnés de photo et d’édition. Lancé en 2017 par Emilie...

Festival de Villerville : laboratoire de la création théâtrale
Agenda
29 vues
Agenda
29 vues

Festival de Villerville : laboratoire de la création théâtrale

Depuis cinq ans Villerville, petit village de caractère de la Côte Fleurie, situé à quelques minutes de Deauville et de Honfleur, est l’écrin d’une manifestation exigeante dédiée à l’art du Théâtre. ​À la suite d’une résidence in situ, de jeunes artistes...