0 Shares 142 Views

L’Œil Urbain : festival photographique du 2 octobre au 29 novembre – Corbeil-Essonnes

8 septembre 2020
142 Vues

L’Œil Urbain explore des thématiques liées aux nouvelles réalités urbaines. Ce festival photographique, dont la huitième édition se tiendra du 2 octobre au 29 novembre 2020, est devenu un rendez-vous incontournable sur le territoire national. Une dizaine d’expositions sont déclinées sous forme de parcours photographique à travers plusieurs lieux de la ville, en intérieur comme en extérieur.

C’est l’Afrique subsaharienne qui fait la une de cette huitième édition du festival l’Œil Urbain ; un territoire de 48 états situés au sud du Sahara, si vaste qu’il pourrait sembler vain d’espérer l’englober et d’en définir les contours en matière de photographie. L’écueil est grand en effet d’aborder le sujet sous l’angle des clichés, de la carte postale en quête de pittoresque en passant par un certain misérabilisme où il ne serait question que d’esclavage et de colonialisme. Les généralités ne sauraient prendre le pas sur la réalité contemporaine de ce vaste territoire, avant tout remarquable par sa diversité. La vitalité de la photographie actuelle en Afrique est bien le reflet de cette effervescence d’un continent en plein bouleversement dans un monde globalisé ; une photographie contemporaine émergente portée par une jeune génération de photographes africains talentueux.

L’équipe du festival l’Œil Urbain a souhaité se faire le porte-parole de cette diversité, en intégrant le regard de photographes africains (Sénégal, Congo, Ouganda, Bénin, Afrique du sud) mais aussi européens. Au total, plus d’une dizaine d’expositions proposent un parcours photographique à travers Corbeil-Essonnes et du nord au sud de l’Afrique subsaharienne. Des néons des grandes villes marquées par les pénuries d’électricité aux méandres de la filière du diamant, ou sur les routes cahoteuses, chaotiques, voire absentes de cet immense territoire, tout est affaire de parcours, de voyage, de circulation. Et le spectateur circule à son tour, de la couleur au noir & blanc, dans le clair-obscur, la clarté aveuglante ou le flou artistique, d’une vision particulière à une autre. Ce qui frappe dans ces travaux, c’est le contraste et le foisonnement des points de vue, des univers, et des émotions qu’ils suscitent.

Enfin comme tous les ans, s’effectue la passation de relais d’un résident à un autre : nous vous invitons avec Memory Lane à la restitution du très beau travail de Guillaume Zuili sur l’héritage industriel de Corbeil-Essonnes, et à venir rencontrer Yan Morvan, notre résident 2020, qui s’attachera à documenter le quotidien des habitants des Tarterêts.

Les expositions du festival photographique L’Œil Urbain sont toutes en entrée libre.

Suivez L’Œil Urbain sur Facebook

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Notre sélection des expositions parisiennes de la rentrée
Agenda
253 vues

Notre sélection des expositions parisiennes de la rentrée

En cette rentrée 2020, les nouvelles expositions proposées par les institutions culturelles fleurissent, nous permettent d’apprendre et d’aller en quête de nos sens. Voici une sélection d’expositions choisies spécialement pour les lecteurs d’Artistik Rezo !  “Les Olmèques et les...

Les Oscars du rire au profit du Café Oscar au Théâtre du Gymnase
Agenda
160 vues

Les Oscars du rire au profit du Café Oscar au Théâtre du Gymnase

Une bonne soirée d’humour pour une bonne cause ! Quoi de mieux ? Avec la complicité du Théâtre du Gymnase, les humoristes viendront vous faire rire pendant 1h30 et également soutenir l’avenir du Café Oscar Paris. Fondé en 1993 par Monika et...

“Ruines” de Josef Koudelka à la BnF
Agenda
169 vues

“Ruines” de Josef Koudelka à la BnF

Pendant près de trente ans, Josef Koudelka a sillonné environ 200 sites archéologiques du pourtour méditerranéen, dont il a tiré des centaines de photographies panoramiques en noir et blanc. Projet sans équivalent dans l’histoire de la photographie, la série...