0 Shares 296 Views

“Matières à mijoter” : la notion d’alimentation vue par 11 artistes internationaux au Maif Social Club

10 septembre 2021
296 Vues

L’exposition Matières à mijoter, explore la notion d’alimentation à travers la présentation du travail de onze artistes internationaux et pluridisciplinaires. À découvrir à partir du 1er octobre au Maif Social Club.

Reconnu internationalement comme un droit humain universel, le droit à l’alimentation se définit par l’accessibilité et la disponibilité générale, permanente et durable, d’une alimentation digne et satisfaisante.

L’exposition Matières à mijoter explore cette notion d’autonomie alimentaire à travers la présentation du travail de onze artistes internationaux et pluridisciplinaires. Sans être ni des solutions ni des réponses, les œuvres exposées nous apportent des nouveaux éléments de réflexion, tant à l’échelle individuelle que collective.

© Martin Parr

L’artiste anglais Martin Parr ouvre l’exposition avec une sélection inédite de photographies de  montrant des personnes en train de manger avec les doigts. Instants saisis de notre présent, ces photos révèlent avec humour la multiplicité de nos identités.

L’œuvre Handmade de l’artiste franco-marocaine Yamne Fakhir, les œuvres Jannah, Tawb Mausoleum Fragment et Créature pour Chaman de artiste franco-marocain Mehdi-Georges Lahlou  ainsi que l’œuvre Ici ailleurs de l’artiste français Laurent Mareschal interrogent l’Histoire des cultures et la constitution des patrimoines en relation avec l’alimentation.

© Martine Camillieri

L’exposition se prolonge avec trois œuvres questionnant la relation entre consommation, production et répartition : Commensalisme de l’artiste français Vincent Olinet, Stove de l’artiste indien Subodh Gupta et enfin, Souvenir d’enf®ance de l’artiste française Martine Camillieri.

Enfin, Prosperity de l’artiste canadien Samuel Saint-Aubin, les œuvres Block flowers de l’artiste japonais Azuma Makoto incitent, chacune à leur façon, à envisager d’autres potentiels pour notre société future. Il ne nous reste plus qu’à fabriquer notre propre mot de la fin, et l’œuvre Alphabet silencieux des artistes françaises Julie Genelin et Françoise Riganti est à disposition pour cela : cet atelier participatif permet de créer sa propre assiette, remplie de nourriture de mots et de dessins en lettres.

© Julie Gennelin et Francoise Riganti

Pour tisser un fil entre les différents axes de l’exposition, le studio français de création sonore Studio 31dB a composé une immersion sonore.

Vernissage le samedi 2 octobre 2021 de 14h à 19h (entrée libre).

Au programme : rencontre avec les artistes, la commissaire Anne-Sophie Bérard, la scénographe Julie Rothhahn, mais aussi des visites guidées de l’exposition. Profitez également de l’atelier dégustation 13 à table (sur inscription)

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Nomi-Nomi présente son nouveau spectacle musical “Dans Ma Ville” au Théâtre Lepic
Agenda
52 vues

Nomi-Nomi présente son nouveau spectacle musical “Dans Ma Ville” au Théâtre Lepic

Nomi-Nomi, révélation du spectacle pour enfant, vient jouer son nouveau concert-spectacle Dans Ma Ville à Paris au Théâtre Lepic jusqu’au 2 janvier 2022. La ville de Nomi-Nomi c’est Paris. Mais cela pourrait être tout aussi bien être la vôtre. Micro...

La Fracture – de Catherine Corsini en sélection officielle pour la compétition du Festival de Cannes
Agenda
73 vues

La Fracture – de Catherine Corsini en sélection officielle pour la compétition du Festival de Cannes

Raf (Valéria Bruni Tedeschi) et Julie (Marina Foïs), un couple au bord de la rupture, se retrouvent dans un service d’Urgences proche de l’asphyxie le soir d’une manifestation parisienne des Gilets Jaunes. Leur rencontre avec Yann (Pio Marmaï), un...

La compagnie XY et le chorégraphe Rachid Ouramdane présentent Möbius à La Villette
Agenda
55 vues

La compagnie XY et le chorégraphe Rachid Ouramdane présentent Möbius à La Villette

Pour la première fois, la compagnie XY, dont les spectacles “Le Grand C” et “Il n’est pas encore minuit…” avaient enchanté La Villette en 2012 et 2015, s’est associée avec le chorégraphe Rachid Ouramdane. Forts de leurs expériences artistiques respectives, ils se...