0 Shares 456 Views

« Mind in the gutter », une exposition de l’artiste Dotmasters à la GCA Gallery Paris

28 janvier 2019
456 Vues

« L’esprit dans le caniveau », c’est le nom qu’a donné Dotmasters à cette exposition. Il évoque pour lui les intentions douteuses, les actions ambiguës, toutes ces choses peu recommandables et pourtant jubilatoires. Fidèle à l’essence vandale et provocatrice de l’art urbain, ce titre saisit l’état d’esprit de l’artiste, qui, jovial et lucide, s’amuse des tabous, des contradictions, des nouveaux dieux et de l’absurdité de nos modes de vie contemporains.

L’exposition propose plusieurs niveaux de lecture : on peut l’apprécier comme une expérience visuelle pop, décalée et impertinente et y lire une critique ironique de la société actuelle. Dotmasters y développe le concept de « déchets hauts de gamme » avec des des sculptures en laiton de sacs en papier Chanel. Par cette réalisation, il prend acte, renforce et joue de l’ambiguïté entre marketing et œuvres d’art, entre pièce unique et biens jetables, entre valeur esthétique et production commerciale.

© DOTMASTERS (né en 1972) – Chanel black – Trash still life study sculpture, 2019 – Peinture sur sculpture en laiton. Pièce unique – 19 x 25 x 7,5 cm

Second thème cher à l’artiste, des chérubins rebelles et effrontés peuplent les œuvres de Dotmasters. Réalisés à partir de photographies de ses nièces, de ses neveux et de leurs amis, ces pochoirs apportent une teinte espiègle et indocile à l’exposition. Les petits anges turbulents et transgressifs qui tirent la langue ou font des doigts d’honneur au spectateur nous rappelle la joie qui naît du désordre, la créativité qu’engendre le chaos et surtout l’importance de n’être pas sérieux.

© DOTMASTERS (né en 1972) – End of the line, 2019 – Peinture aérosol et acrylique sur toile. Pièce unique – 60 x 90 cm

À propos de Dotmasters

The Dotmasters est né à Londres en 1972. Artiste touche à tout, il a participé à de nombreux projets et a adopté de nombreux allias (C6, Media Whore, Leon C6 et plus récemment Dotmasters). Il mêle depuis ses débuts un travail en atelier, en ligne et dans la rue. Cette dernière est pour lui un « lieu immédiat » dont l’invasion, le défigurement et l’appréciation sont le symptôme ultime de la société actuelle.

© Dotmasters

Vernissage en présence de l’artiste le mercredi 6 février à partir de 18h

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

L’exposition de Ben Thorp Brown au Jeu de Paume – Jusqu’au 22 septembre
Agenda
32 vues
Agenda
32 vues

L’exposition de Ben Thorp Brown au Jeu de Paume – Jusqu’au 22 septembre

Dans le cadre de la programmation Satellite 12 de Laura Herman, coproduite avec le CAPC, le Jeu de Paume présente l’exposition de l’artiste américain Ben Thorp Brown. Les vidéos, les sculptures ou encore les performances de Ben Thorp Brown...

Rolling Paper revient au BAL pour la troisième année
Agenda
39 vues
Agenda
39 vues

Rolling Paper revient au BAL pour la troisième année

ROLLING PAPER, festival expérimental dédié à l’édition photographique indépendante, revient au BAL du 30 août au 1er septembre 2019 pour la troisième année ! Un rendez-vous immanquable pour les passionnés de photo et d’édition. Lancé en 2017 par Emilie...

Festival de Villerville : laboratoire de la création théâtrale
Agenda
29 vues
Agenda
29 vues

Festival de Villerville : laboratoire de la création théâtrale

Depuis cinq ans Villerville, petit village de caractère de la Côte Fleurie, situé à quelques minutes de Deauville et de Honfleur, est l’écrin d’une manifestation exigeante dédiée à l’art du Théâtre. ​À la suite d’une résidence in situ, de jeunes artistes...