0 Shares 124 Views

« Mind in the gutter », une exposition de l’artiste Dotmasters à la GCA Gallery Paris

28 janvier 2019
124 Vues

« L’esprit dans le caniveau », c’est le nom qu’a donné Dotmasters à cette exposition. Il évoque pour lui les intentions douteuses, les actions ambiguës, toutes ces choses peu recommandables et pourtant jubilatoires. Fidèle à l’essence vandale et provocatrice de l’art urbain, ce titre saisit l’état d’esprit de l’artiste, qui, jovial et lucide, s’amuse des tabous, des contradictions, des nouveaux dieux et de l’absurdité de nos modes de vie contemporains.

L’exposition propose plusieurs niveaux de lecture : on peut l’apprécier comme une expérience visuelle pop, décalée et impertinente et y lire une critique ironique de la société actuelle. Dotmasters y développe le concept de « déchets hauts de gamme » avec des des sculptures en laiton de sacs en papier Chanel. Par cette réalisation, il prend acte, renforce et joue de l’ambiguïté entre marketing et œuvres d’art, entre pièce unique et biens jetables, entre valeur esthétique et production commerciale.

© DOTMASTERS (né en 1972) – Chanel black – Trash still life study sculpture, 2019 – Peinture sur sculpture en laiton. Pièce unique – 19 x 25 x 7,5 cm

Second thème cher à l’artiste, des chérubins rebelles et effrontés peuplent les œuvres de Dotmasters. Réalisés à partir de photographies de ses nièces, de ses neveux et de leurs amis, ces pochoirs apportent une teinte espiègle et indocile à l’exposition. Les petits anges turbulents et transgressifs qui tirent la langue ou font des doigts d’honneur au spectateur nous rappelle la joie qui naît du désordre, la créativité qu’engendre le chaos et surtout l’importance de n’être pas sérieux.

© DOTMASTERS (né en 1972) – End of the line, 2019 – Peinture aérosol et acrylique sur toile. Pièce unique – 60 x 90 cm

À propos de Dotmasters

The Dotmasters est né à Londres en 1972. Artiste touche à tout, il a participé à de nombreux projets et a adopté de nombreux allias (C6, Media Whore, Leon C6 et plus récemment Dotmasters). Il mêle depuis ses débuts un travail en atelier, en ligne et dans la rue. Cette dernière est pour lui un « lieu immédiat » dont l’invasion, le défigurement et l’appréciation sont le symptôme ultime de la société actuelle.

© Dotmasters

Vernissage en présence de l’artiste le mercredi 6 février à partir de 18h

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

La Peste, ou l’allégorie du mal au Déchargeurs
Agenda
28 vues
Agenda
28 vues

La Peste, ou l’allégorie du mal au Déchargeurs

Publié en 1947, La Peste, véritable allégorie du mal, symbolise sans détour la lutte contre le nazisme en Europe, « peste brune » du siècle dernier. A Oran, un jour d’avril 1940, le docteur Rieux découvre devant le palier...

HERO CORP, Le grand match d’impro à l’Olympia!
Agenda
42 vues
Agenda
42 vues

HERO CORP, Le grand match d’impro à l’Olympia!

L’humour, la folie, l’inattendu, seront au rendez-vous le samedi 23 février à l’Olympia. Laissez-vous embarquer par ces protagonistes dans un spectacle inédit ! A l’occasion du Festival d’Humour de Paris, les Super-Héros de la série culte Hero Corp, emmenés par...

La grande soirée de l’humour et du foot à l’Olympia!
Agenda
34 vues
Agenda
34 vues

La grande soirée de l’humour et du foot à l’Olympia!

Totalement inédite et jamais vue – comme une bonne idée d’Hatem Ben Arfa – cette soirée coachée par Julien Cazarre est déjà annoncée comme le classico du Festival d’Humour de (ici c’est) PARIS !!!!!!!! Après le succès de cette...