0 Shares 57 Views

Paradoxe sur le comédien au Théâtre de la Croisée des Chemins

14 janvier 2020
57 Vues

« C’est l’extrême sensibilité qui fait les acteurs médiocres… C’est la sensibilité médiocre qui fait la multitude des mauvais acteurs… Et c’est le manque absolu de sensibilité qui prépare les acteurs sublimes ! »

Diderot a personnellement consacré la majeure partie de son activité à l’art dramatique. Pour lui, le théâtre ne saurait être pure délectation. C’est un art qui prend sa part dans le grand mouvement expressif, critique et novateur. Sa thèse est un paradoxe : on pourrait croire que le meilleur comédien est celui qui met le plus de lui-même dans ce qu’il joue, celui qui joue de « sensibilité ». En fait, c’est tout le contraire : le grand acteur est celui qui joue de sang-froid. Un dialogue brillant, un véritable traité de l’acteur et du théâtre.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Un conte de Noël entre Tchekhov et Shakespeare
Spectacle
152 vues

Un conte de Noël entre Tchekhov et Shakespeare

Julie Deliquet et son collectif In Vitro se saisissent aujourd’hui d’un scénario de cinéma pour l’incarner au théâtre dans un espace bi-frontal ouvert à toutes les émotions et aux spectateurs. Dans une grande maison de famille, parents et enfants...

Marina Cars aux Sentier des Halles
Agenda
50 vues

Marina Cars aux Sentier des Halles

Voici bon nombre de questions cruciales auxquelles Marina tentera de vous répondre. Le public peut-il dormir pendant un spectacle ? Est-ce que c’est mieux un médecin qui s’appelle Robert ou Roberto ? Faut-il laver ses soutiens-gorge fréquemment ? Y’...

Réalités, exposition collective à la Galerie Mathgoth
Agenda
55 vues

Réalités, exposition collective à la Galerie Mathgoth

2020 marquera le 10ème anniversaire de la galerie Mathgoth qui a décidé de débuter l’année sous les auspices de 11 peintres à la technique incroyable et dont les œuvres flirtent en permanence avec l’hyperréalisme. D’où le titre évocateur de...