0 Shares 460 Views

“Paris Silence” : une ville confinée et insolite vue par Stéphane Gizard

20 octobre 2020
460 Vues

Stéphane Gizard, photographe de renom (connu plus particulièrement pour son travail de portraitiste) a saisi l’opportunité que lui offraient les rues de la capitale, vides de ses habitants, pour immortaliser ce moment unique de l’histoire parisienne : un silence d’une beauté toute particulière. Au delà de l’étonnante beauté de ses images, ce livre est le témoignage troublant d’une période inédite pour tous. Un Paris insolite… accompagné par les superbes haïkus d’Arthur Dreyfus !

Paris… tant de beauté. Une envie depuis toujours de la photographier. J’y ai souvent songé mais je n’avais pas de fil conducteur. Quelle histoire raconter ?

L’idée est passée. Et puis le 17 mars 2020, jour de mon anniversaire, la France se confine et Paris devient silencieuse.

Une nouvelle page de son histoire s’écrit. Appel à la créativité et au devoir de mémoire.

J’aime le vide, l’espace et le silence qui se dégagent de ce confinement. J’aime cette lumière et ce soleil unique et radieux qui réveillent la beauté de notre capitale. Je croyais la connaître ; en réalité, je la redécouvre à chaque instant. Le sentiment est assez troublant. Je me sens un peu comme un survivant, acteur dans une autre dimension. Tout est calme, propre et silencieux ; c’est pesant et inouï à la fois. Je circule en moto dans ce Paris déshumanisé.

Je photographie dans chaque quartier, chaque arrondissement ce qui me paraît le plus symbolique : des rues, des avenues désertes, des gares, des magasins, des cafés… tout ce que nous avons l’habitude de voir s’agiter s’est tout à coup transformé en un décor de carton-pâte. Il fallait témoigner. Il reste ce livre.

Stéphane Gizard

Pour chaque exemplaire vendu 5 € seront reversés à la Maison de Solenn
(Maison des adolescents de Cochin)

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Léa David, directrice de salle de cinéma : “La phase de colère est passée, je suis juste déçue”
Cinéma
50 vues

Léa David, directrice de salle de cinéma : “La phase de colère est passée, je suis juste déçue”

Gérante d’une salle de cinéma à Clermont dans l’Oise, Léa DAVID a 24 ans et nous explique aujourd’hui les tenants et aboutissants d’un métier qui a du mal à survivre au COVID19.  Bonjour Léa, peux-tu nous expliquer ton parcours...

Marine Laclotte : « L’animation prend tout son sens lorsqu’elle sert le réel »
Cinéma
51 vues

Marine Laclotte : « L’animation prend tout son sens lorsqu’elle sert le réel »

Rencontre avec la lauréate du Prix du Jury de la compétition internationale « Les Regards de l’ICART ». Marine Laclotte, jeune réalisatrice, revient sur son film « Folie Douce, Folie Dure », un documentaire animé qui nous plonge dans le quotidien d’un hôpital...

Rencontre avec Paul et Mus, le duo du groupe Fantomes pour leur nouvel album IT’S OK
Musique
62 vues

Rencontre avec Paul et Mus, le duo du groupe Fantomes pour leur nouvel album IT’S OK

Fantomes, c’est un duo qui naît autour de l’amour des vieux amplis et des riffs de guitare bien gras, un duo qui se fiche des tendances musicales, qui joue surtout pour se sentir vivant. Après un premier EP éponyme...