0 Shares 293 Views

“Planet & Satellites” : une double exposition de l’artiste Vincent Hawkins à voir à L’ahah

17 janvier 2023
293 Vues

Vincent Hawkins, "Mountain, get lost (détail), 2022, huile sur toile, 75x65cm © Vincent Hawkins / Photo : L'ahah, Paris

Pour son grand retour à L’ahah, Vincent Hawkins investit les deux espaces d’exposition de l’association, #Griset et #Moret, avec une double exposition personnelle, “Planet & Satellites”.

L’artiste britannique, que L’ahah accompagne depuis sa création en 2017, propose un voyage à travers les différents déploiements de sa pratique picturale, qu’ils soient sur carton ou papier, sur toile ou sur bois, quels que soient leurs formats, modestes à l’échelle d’un portrait, amples à celle d’une peinture d’histoire.

Vincent Hawkins, vue d’atelier, 2022. Photo © Vincent Hawkins

Ainsi, s’ils se côtoient pour la première fois, tous renferment en leur sein, que ce soit au creux des pliages des volumes, dans la nuit des peintures de son jardin, dans le mystère quasi religieux de ses œuvres récentes, le secret d’une forme cachée là et en recelant tant d’autres…

Réunissant des œuvres inédites, l’exposition est accompagnée d’un texte, spécialement écrit par le Révérend Richard Davey, chercheur en histoire de l’art à la School of Art & Design de la Nottingham Trent University.

“Les couleurs que Vincent Hawkins suspend au mur, bouts de papier frêle ou de carton léger, flottent dans l’espace et demeurent sensibles au moindre souffle. Punaisées ou parfois simplement posées au sol, elles affichent un équilibre délicat, que tout son travail s’efforce de maintenir” – Antoine Camenen, L’ahah, 2019

© Vincent Hawkins

À propos de Vincent Hawkins

Né en 1959, Vincent Hawkins vit et travaille à Londres au Royaume-Uni.

Vincent Hawkins a bénéficié de nombreuses expositions personnelles et collectives internationales, dont, notamment : en 2008 à la Royal Academy of Arts de Londres, en 2011, à la Artary Galerie de Stuttgart, en 2013 au Art Museum de Terrance en Californie ainsi qu’au Dan Devening Projects à Chicago, en 2019 à la Galerie Sid Motion à Londres, en 2020 à la Galerie Bertoux-Vidal à Paris. En 2022, il participe au programme de L’art dans les chapelles, dont le commissariat est assuré par Éric Suchère.

Soutenu par la Galerie Sid Motion à Londres, Vincent Hawkins est accompagné par L’ahah depuis sa création en 2017, il y a bénéficié en 2019, d’une exposition personnelle intitulée Growing a Soul.

Vernissage le samedi 21 janvier de 17h à 21h

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Vous avez aimé “La casa de papel” ? Alors retrouvez “El Professor” à l’Alhambra
Agenda
93 vues

Vous avez aimé “La casa de papel” ? Alors retrouvez “El Professor” à l’Alhambra

Un braquage entre amis ou en famille ça vous tente ? Une expérience immersive inédite, pour mettre son plan à exécution, El Profesor proposera de vous recruter. Du rire aux larmes, vous passerez par différentes étapes et dans différents...

Sobanova Dance Awards 2023 : ouverture des candidatures de la 7e édition
Agenda
86 vues

Sobanova Dance Awards 2023 : ouverture des candidatures de la 7e édition

Alors qu’Amalia Salle, lauréate 2021, vient de présenter sa création “Affranchies” au Festival Suresnes Cités Danse, Sophie Amri et Barbara van Huffel, fondatrices de l’association Sobanova, lancent les candidatures pour la 7e édition de leur concours de jeunes chorégraphes...

“Roméo & Juliette” repris par la Compagnie Raymond Acquaviva sur la scène du Lucernaire
Agenda
138 vues

“Roméo & Juliette” repris par la Compagnie Raymond Acquaviva sur la scène du Lucernaire

Une pièce planétairement connue, sans doute la plus célèbre, dont l’amour est le centre et qui fut déclinée de multiples façons depuis sa création en 1597. Roméo aime Juliette qui aime Roméo, mais la haine de leurs deux familles...