0 Shares 427 Views

Que je t’aime – Théâtre du Lucernaire

18 décembre 2018
427 Vues

Quand ton corps sur mon corps, lourd comme un cheval mort.

Jeunes filles, femmes mûres, vieilles dames, toutes les générations se sont adressées aux courriers du coeur des magazines féminins dans les années 50/60. Clémence Massart s’empare de ces lettres et nous offre des tranches de vie, hilarantes, émouvantes, témoignage de ces temps d’avant la pilule, la loi Veil et surtout d’avant 68. Mais pour ce qui est des ignorances et des inquiétudes en matière “d’amour”, peu de choses ont changé. Et ces lettres, venant d’une époque révolue, n’en sont que plus touchantes et plus drôles.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Direction La Scala pour le Festival international Chopin !
Agenda
28 vues
Agenda
28 vues

Direction La Scala pour le Festival international Chopin !

« J’ai le désir, peut-être trop audacieux mais noble, de créer un monde nouveau » Chopin La Scala Paris fait feu de tout bois. La renaissance de ce lieu emblématique s’accompagne d’un double festival avec certains des plus valeureux...

Rachmaninov et la musique russe à l’honneur à La Scala !
Agenda
30 vues
Agenda
30 vues

Rachmaninov et la musique russe à l’honneur à La Scala !

« La musique suffit pour une existence mais une existence ne suffit pas à la musique » Rachmaninov Découvrez le romantisme de Rachmaninov et l’école russe en compagnie d’une nouvelle génération de pianistes. mercredi 27 mars à 18h30 :...

Découvrez la “Nature” de Cécile Andrée au Sunside !
Agenda
30 vues
Agenda
30 vues

Découvrez la “Nature” de Cécile Andrée au Sunside !

« Ce qui m’intéresse, c’est d’aller chercher des émotions. D’exprimer des sensations avec une économie de mots » confie Cécile Andrée. Un besoin de revenir au coeur des êtres et des choses, de se laisser guider par ce qui compte vraiment pour elle :...