0 Shares 268 Views

Que je t’aime – Théâtre du Lucernaire

18 décembre 2018
268 Vues

Quand ton corps sur mon corps, lourd comme un cheval mort.

Jeunes filles, femmes mûres, vieilles dames, toutes les générations se sont adressées aux courriers du coeur des magazines féminins dans les années 50/60. Clémence Massart s’empare de ces lettres et nous offre des tranches de vie, hilarantes, émouvantes, témoignage de ces temps d’avant la pilule, la loi Veil et surtout d’avant 68. Mais pour ce qui est des ignorances et des inquiétudes en matière “d’amour”, peu de choses ont changé. Et ces lettres, venant d’une époque révolue, n’en sont que plus touchantes et plus drôles.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

« Retour à Reims » : une plongée dans l’intime et le politique
Spectacle
87 vues
Spectacle
87 vues

« Retour à Reims » : une plongée dans l’intime et le politique

Le grand metteur en scène allemand Thomas Ostermeier s’est plongé dans le récit autobiographique du sociologue Didier Eribon, l’histoire brûlante d’un homme aux origines modestes qui se révèle à travers le milieu universitaire parisien. Par les voix d’Irène Jacob,...

Julie Bargeton dans Woman is coming – Grand point virgule
Agenda
50 vues
Agenda
50 vues

Julie Bargeton dans Woman is coming – Grand point virgule

Un seule en scène drôle (mais pas que) sur la virilité de la femme et la sensibilité de l’homme. Avec sincérité, malice et émotion Julie se racoNte et se questionne sur la féminité, l’éducation et la virilité. Et si depuis le début...

Deneuve- Saint-Laurent chez Christie’s : une vente très haute couture
Art
260 vues
Art
260 vues

Deneuve- Saint-Laurent chez Christie’s : une vente très haute couture

L’actrice française la plus connue au monde a décidé de se séparer de 300 créations réalisées par Yves Saint-Laurent. Cette vente aura lieu chez Christie’s le 24 janvier (14h30), en pleine Fashion Week. Une salle de vente à la...