0 Shares 526 Views

“Rêve blanc, âmes noires”, la nouvelle exposition personnelle de Ma Desheng chez A2Z Art Gallery

Ma Desheng, Sans titre, 2021, vinylique sur toile, 162 x 130 cm (63.78 x 51.18 in.) © Ma Desheng

Après cinq expositions personnelles organisées à la galerie depuis 2015, Ma Desheng présente Rêve blanc, âmes noires, une exposition personnelle rythmée en trois temps : un nouvel opus de peintures vinyliques abstraites inédites en dialogue avec des sculptures en bronze (salle 1), une sélection exceptionnelle d’encres sur toile des années 1980 jamais montrée auparavant (salle 2) et des acryliques sur toile sur fond très coloré (salle 3).

Résultat des deux dernières années de recherches picturales marquant un renouveau créatif dans la carrière d’un artiste plasticien dont on fêtera les 70 ans cette année, le nouvel opus pictural de Ma Desheng, co-fondateur des “Étoiles” (“Xing xing” en chinois), dévoile une esthétique inspirée de la genèse de sa carrière : un retour aux sources où le noir et le blanc se mariaient sur le papier pour mettre au monde les merveilleuses encres de la période 1970-1992.

Pour redonner à nouveau le souffle vital au Qi, Ma Desheng plonge son pinceau dans trois couleurs de vinylique : le noir, qu’il appelle la reine des couleurs, le blanc, qu’il appelle le roi des nuances, et le gris pour révéler des formes abstraites que chacun d’entre nous, selon notre point de vue, pourrait rapprocher soit de corps rocheux en équilibre soit de vénus callipyges dansantes, deux thèmes chers à l’artiste.

Ma Desheng, Sans titre, 2021, vinylique sur toile, 120 x 162 cm (47.24 x 63.78 in.) © Ma Desheng

Renouvelant l’usage de la tradition picturale, les paréidolies se meuvent dans l’espace, trouvent leur réflection dans le geste d’un homme dont la maturité plastique contemporaine n’est plus à prouver. Le geste libéré de toute technique traditionnelle est maitrisé et devient plus vivant sans être victime de l’aléatoire. Des formations abstraites naissent sous le pinceau pour trouver l’absolu équilibre entre le Plein et le Vide, entre l’âme et la matière. C’est encore là que prend sens toute la philosophie taoïste dans laquelle Ma Desheng puise son énergie. Le Plein relié aux formes dessinées fait naitre des éléments tournés vers le figuratif. Le Vide est, quant à lui, synonyme d’absence de forme, laissant place au rêve et à l’imaginaire.

Montrées pour la première fois en galerie, sept encres sur papier de riz réalisées dans les années 1980 dévoilent au deuxième étage des ensembles abstraits dont les traits de pinceau larges, la vitalité du geste et la stylisation du paysage témoignent de sa période de création anti-académique jusqu’en 1992.

À propos de Ma Desheng

Né en Chine et vivant en France, Ma Desheng est un artiste plasticien historique représenté par la galerie depuis 2015. Se faisant connaître à la fin des années 1970 en Chine en tant que l’un des membres fondateurs du groupe “Les Etoiles”, Ma Desheng fait partie des grandes collections publiques dont l’Ashmolean Museum (Oxford, UK), le British Museum (Londres, UK) ou encore le Centre Pompidou (Paris, France) pour en citer qu’une partie.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Ce week-end à Paris… du 3 au 5 février
Art
90 vues

Ce week-end à Paris… du 3 au 5 février

🎵IT’S THE FINAL COUNTDOOOOOOOWN !! 🎵 Plus que quelques heures avant le début du week-end. Savez-vous déjà comment l’occuper ? Si non, pas d’inquiétude : l’équipe d’Artistik Rezo vous a concocté un programme riche en activités culturelles. Vendredi 3...

“DUST NOISE”, une exposition à découvrir à la galerie Le Réservoir Paris
Agenda
70 vues

“DUST NOISE”, une exposition à découvrir à la galerie Le Réservoir Paris

Le Réservoir Paris est heureux de vous convier au vernissage de l’exposition DUST NOISE, une exposition collective qui réunit pour la première fois les oeuvres de Charlie Verot et Swann Ronne, le vendredi 10 février de 18h à 21h...

“Merci Francis” : les Coquettes arrivent au Grand Point Virgule
Agenda
57 vues

“Merci Francis” : les Coquettes arrivent au Grand Point Virgule

Les Coquettes sont plus qu’un trio aux 450.000 spectateurs conquis : elles sont un service de santé public ! Un grand bol d’air frais. Un trio qui titille et torpille les idées reçues. Un show ébouriffant qui fédère Télérama,...