0 Shares 138 Views

Revenir, un film de Jessica Palud au cinéma le 29 janvier

C’est la ferme où Thomas est né. C’est sa famille. Son frère, qui ne reviendra plus, sa mère, qui est en train de l’imiter, et son père, avec qui rien n’a jamais été possible. Il retrouve tout ce que qu’il a fui il y a 12 ans. Mais aujourd’hui il y a Alex, son neveu de six ans, et Mona, sa mère incandescente.

Jessica Palud est née en 1982 à Paris. Elle travaille tôt sur les plateaux de cinéma, d’abord à la régie, puis à l’assistanat de réalisation (sur des films de Sofia Coppola, Eric Lartigau, Philippe Lioret…). En 2016, elle réalise un court métrage, Poupée, puis en 2017 Marlon, qui est sélectionné dans plus de 150 festivals à travers le monde (dont Toronto et Clermont-Ferrand) et qui obtient 40 prix internationaux. Revenir est son premier long métrage. Depuis, elle développe un scénario adapté de l’ouvrage de Vanessa Schneider « Tu t’appelais Maria Schneider ».

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Un conte de Noël entre Tchekhov et Shakespeare
Spectacle
67 vues

Un conte de Noël entre Tchekhov et Shakespeare

Julie Deliquet et son collectif In Vitro se saisissent aujourd’hui d’un scénario de cinéma pour l’incarner au théâtre dans un espace bi-frontal ouvert à toutes les émotions et aux spectateurs. Dans une grande maison de famille, parents et enfants...

Marina Cars aux Sentier des Halles
Agenda
32 vues

Marina Cars aux Sentier des Halles

Voici bon nombre de questions cruciales auxquelles Marina tentera de vous répondre. Le public peut-il dormir pendant un spectacle ? Est-ce que c’est mieux un médecin qui s’appelle Robert ou Roberto ? Faut-il laver ses soutiens-gorge fréquemment ? Y’...

Réalités, exposition collective à la Galerie Mathgoth
Agenda
39 vues

Réalités, exposition collective à la Galerie Mathgoth

2020 marquera le 10ème anniversaire de la galerie Mathgoth qui a décidé de débuter l’année sous les auspices de 11 peintres à la technique incroyable et dont les œuvres flirtent en permanence avec l’hyperréalisme. D’où le titre évocateur de...