0 Shares 750 Views

Rhinoceros – “L’Humanisme est terminé…” au Théâtre Darius Milhaud

30 août 2017
750 Vues
rhinozeros

Rhinoceros – “L’Humanisme est terminé…” au Théâtre Darius Milhaud

De Eugène Ionesco

Mise en scène de Sébastien Gérard

À partir du 5 octobre 2017
Les jeudis à 19h15 du 5 au 26 octobre 
Les jeudis à 19h00 du 2 au 30 novembre
Les jeudis à 21h00 du 7 au 28 décembre

Tarifs : À partir de 10€ à 18€

Réservation en ligne ou par tél. au 01 42 01 92 26

Durée : 1h15

Théâtre Darius Milhaud
80 allée Darius Milhaud,
Allée située derrière la rue Manin,
75019 Paris
M° Porte de Pantin

theatredariusmilhaud.fr

À partir du 5 octobre 2017

L’humanisme est terminé. Vous êtes un vieux sentimental ridicule. Vous dites des sottises.
« Un rhinocéros en liberté dans la ville !!! Et cela ne vous surprend pas ? On ne devrait pas le permettre ! » « En effet, je n’y avais pas pensé… ». Ainsi commence l’infestation de la gangrène : l’indifférence. L’absurde pour dénoncer fascisme, collaboration et silence pour annoncer la fin de l’humanité.

Qu’est devenu Bérenger ? Il est maintenant seul au monde. Disons juste qu’il est le seul être humain qui reste. Tous autour de lui sont devenus rhinocéros. Il est déchiré, Bérenger. Déchiré par l’envie de ne plus être seul en devenant lui aussi pachyderme mais déchiré surtout par cette interdiction qu’il n’a pu que s’imposer de rester un être humain. Humain dans le sens de l’humanité, de « l’humanisme » comme le lui rappelle son ami Jean, pas dans celui d’être un simple mammifère : « Comment peut-on devenir rhinocéros, c’est impensable ! »…

C’est donc dans cette solitude extrême que Bérenger vit reclus chez lui en ayant ce doute affolant : qu’est devenue Daisy ? Cette femme qu’il aime mais qu’il a lui-même fait fuir. Est-elle vivante ? Est-elle rhinocéros ? Si Eugène Ionesco avait voulu nous le faire savoir, sans doute ne s’en serait-il pas privé. Cette allégorie de la montée du fascisme apporte une réflexion quant à la passivité humaine et sa disposition à voir venir le pire sans jamais s’y opposer.

[Source texte : communiqué presse]

Articles liés

Les rencontres d’Arles 2018
Agenda
22 vues
Agenda
22 vues

Les rencontres d’Arles 2018

Avec environ 30 expositions, les Rencontres d’Arles s’affirment comme un observatoire de la création actuelle et des pratiques photographiques. Des rapprochements au sein de la programmation se déclinent comme des séquences. Ils permettent d’identifier des rubriques et favorisent, année après année, un suivi au plus près des évolutions de la photographie… Départ imminent pour la […]

Electric Sideshow – Vice – Cirque Electrique
Agenda
71 vues
Agenda
71 vues

Electric Sideshow – Vice – Cirque Electrique

Concert de Cirque entre l’irrévérence de la contre-culture et l’étrangeté du Sideshow, le Cirque Electrique plonge dans les souterrains des envies indociles… Sous la toile du vieux chapiteau : un monde, un univers, une hétérotopie où douce violence et joyeux désordre se coudoient avec impertinence. Podium central. Public debout. Feulement d’amplis. Crissement de talons. Gestes […]

Trois contes de Borges – En salle le 4 juillet
Agenda
24 vues
Agenda
24 vues

Trois contes de Borges – En salle le 4 juillet

Les Trois contes de Borges adaptent, dans leur langue originale, trois textes du célèbre écrivain argentin Jorge Luis Borges : El otro, El disco et El libro de arena. Trois récits fantastiques où se monnaient les objets de l’éternité qui, à portée de main, mettent en péril nos rapports au temps, à l’image, au langage. […]