0 Shares 301 Views

Robyn Benett, un timbre puissant et sensuel au Café de la Danse

25 janvier 2019
301 Vues

Comme la musique qu’elle chante, écrit et compose, Robyn Bennett est un éclat de joie sur une sensibilité à fleur de peau.

Dans la lignée des grandes voix américaines, la belle rousse irradie une musique contagieuse, des mélodies entêtantes, une poésie simple et touchante. Une voix d’exception, un timbre puissant et sensuel. Son nouvel album « Glow » sortit le 25 Janvier 2019  se décline en douze titres à l’efficacité imparable et au groove instinctif . Dans ce voyage musical aux confins du jazz, du swing et de la soul, Robyn réussit à renouveler le genre avec finesse et modernité.

C’est à Algiers Point, l’un des plus vieux quartiers de la Nouvelle-Orléans, sur le patio d’une de ses maisons créoles qu’à été conçu GLOW. Neuf mois plus tard le nouvel album de Robyn BENNETT voyait le jour … rue du Faubourg Saint-Denis à Paris ! Inspirés par les sons, les images, les odeurs, les vibrations de la Big Easy (surnom de la Nouvelle-Orléans), Robyn Bennett et son complice Ben van Hille se sont lancés dans l’écriture de GLOW avec le désir commun de retourner aux racines, de faire ensemble leur musique, celle qui vient de l’âme, qui sonne vrai et qui va droit aux tripes. « Voir et entendre des gens se donner inlassablement chaque soir avec leurs voix, leurs instruments, dépouillés et vulnérables, croyant en la musique « toute-puissante » pour se connecter les uns aux autres … C’est quelque-chose d’incroyable. » Robyn

Nourris de cette expérience commune, Robyn et Ben, de retour à Paris, finalisent l’album GLOW dont les tonalités, résolument modernes et punchy insufflent un sang frais au groupe : Davy Honnet, jeune batteur français, apporte son côté moderne et urbain ; Julien Omé, guitariste issu de la scène rock/folk, ajoute une réelle profondeur de sons ; le mauricien Gino Chantoiseau et sa contrebasse pose une solide assise ; les claviers de Laurian Daire complètent la section rythmique ajoutant une toute nouvelle dimension au groupe. La section de cuivres, explosive, est assurée par Xavier Sibre aux saxophones et Ben van Hille au trombone, également arrangeur du groupe.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

The Twilight Zone, quand la quatrième dimension s’invite chez Castel
Agenda
119 vues
Agenda
119 vues

The Twilight Zone, quand la quatrième dimension s’invite chez Castel

Une soirée organisé par “la Galerie”. Sous l’impulsion de son directeur artistique Gwenaël Billaud, la Galerie a su depuis imposer un nouveau concept de soirées investies par l’art moderne et contemporain, dans le cadre desquelles participent performeurs, artistes, DJs,...

René Urtreger Trio au Sunset Sunside
Agenda
33 vues
Agenda
33 vues

René Urtreger Trio au Sunset Sunside

Dans le petit monde du jazz, on l’appelle parfois le « roi René ». Comme en écho lointain de ce comte de Provence du XIVe siècle qui préférait les arts florissants des lettres et la compagnie des gens d’esprit...

À Bordeaux, Borondo transfigure le Temple des Chartrons
Art
230 vues
Art
230 vues

À Bordeaux, Borondo transfigure le Temple des Chartrons

Avec Merci au Temple des Chartons à Bordeaux, Borondo prouve à nouveau sa capacité à embrasser un lieu pour y déployer son exceptionnelle profondeur poétique. A voir absolument ! Dans le petit monde de l’art urbain, Borondo est une figure...