0 Shares 864 Views

Solo Show Swoon – Magda Danysz Gallery

Agathe Louis 4 décembre 2017
864 Vues
solo show swoon shangai artitik rezo paris

Pour la première fois exposée en Asie, Caledonia Curry, plus connue sous le nom de SWOON, artiste engagée et citoyenne, ne cesse de déployer ses projets à la fois artistiques, humanistes et philanthropiques. Artiste majeure du street art, c’est à Brooklyn que SWOON a collé ses premiers personnages caractérisés par l’extrême délicatesse des découpes de papiers ou de cartons recyclés.

Après une enfance en Californie, SWOON arrive à New York à l’âge de 19 ans pour étudier l’art notamment au Pratt Institute ; des lors, elle envahit les murs de Brooklyn et son art se déploie bientôt dans le monde entier, offrant à voir son art dans les rues. Elle aime et revendique le côté éphémère et immédiat du street art et cette fragilité de l’œuvre qui la rend si vulnérable et poétique. SWOON a ainsi été exposée au MoMa de New York, à la Tate Modern de Londres, au MoCa de Los Angeles ou récemment au Contemporary Arts Center de Cincinatti qui a accueilli une superbe « mid-carreer retrospective » consacrée au travail de cette artiste prolifique active depuis 1999.

Puisant tour à tour son inspiration dans les théâtres d’ombres indonésiens, les caricatures d’Honoré Daumier ou encore les installations de Gordon Matta-Clark (qui en son temps entrait dans des bâtisses abandonnées pour en scier le plancher), c’est très souvent par ses rencontres que naissent les sujets de ses œuvres. Des photos d’hommes, de femmes ou d’enfants inconnus, prises lors de ses voyages, qu’elle transpose en dessins d’une précision remarquable : des instants de vie, des portraits monumentaux à échelle 1 ou des silhouettes plongées dans des univers oniriques hors-du-commun. Tel un poème, chaque œuvre raconte une relation, une histoire ou une expérience vécue. Engagée, SWOON prend part à de nombreuses causes à travers le monde, elle livre un message de paix avec la volonté permanente de construire une société meilleure.

Elle croit en la force du collectif pour améliorer le quotidien, en agissant sur son environnement proche, pour elle « un collectif permet de se nourrir de l’esprit des autres ». SWOON est venue en aide aux habitants d’Haïti après le tremblement de terre qui a dévasté le pays en 2010, en initiant Konbit Shelter, projet de construction d’habitations durables en coopération avec les habitants. Depuis 2006, SWOON explore également les mers avec Swimming Cities, séries de bateaux réalisés à partir d’objets et de meubles recyclés, qui ont parcouru le monde (de l’adriatique jusqu’à la Biennale de Venise, New York ou l’Inde) invitant les habitants des ports amarrés à venir à leurs rencontres. Dans la continuité, elle réalise Submerged Motherland au Brooklyn Museum (2014), abordant des sujets sociaux et environnementaux avec une gigantesque installation figurative, représentation d’une forêt troublante et enchantée. L’exposition présentée à la Galerie Danysz regroupe des œuvres in-situ inédites réalisées sur papier et calque.

[Source : Communiqué de presse]

Articles liés

Un conte de Noël entre Tchekhov et Shakespeare
Spectacle
179 vues

Un conte de Noël entre Tchekhov et Shakespeare

Julie Deliquet et son collectif In Vitro se saisissent aujourd’hui d’un scénario de cinéma pour l’incarner au théâtre dans un espace bi-frontal ouvert à toutes les émotions et aux spectateurs. Dans une grande maison de famille, parents et enfants...

Marina Cars aux Sentier des Halles
Agenda
54 vues

Marina Cars aux Sentier des Halles

Voici bon nombre de questions cruciales auxquelles Marina tentera de vous répondre. Le public peut-il dormir pendant un spectacle ? Est-ce que c’est mieux un médecin qui s’appelle Robert ou Roberto ? Faut-il laver ses soutiens-gorge fréquemment ? Y’...

Réalités, exposition collective à la Galerie Mathgoth
Agenda
59 vues

Réalités, exposition collective à la Galerie Mathgoth

2020 marquera le 10ème anniversaire de la galerie Mathgoth qui a décidé de débuter l’année sous les auspices de 11 peintres à la technique incroyable et dont les œuvres flirtent en permanence avec l’hyperréalisme. D’où le titre évocateur de...