0 Shares 290 Views

Stéphane Bern au théâtre Montparnasse

10 octobre 2019
290 Vues

Vous pensez que les grands hommes ou les grandes plumes ont toujours le bon mot ? Détrompez-vous !

Dans un seul en scène drôle, littéraire et historique au ton décalé, Stéphane Bern nous emmène dans les coulisses de l’Histoire, à la découverte des derniers mots des grands hommes et auteurs. Et ceux- ci sont grandioses parfois, ridicules souvent ! Les vrais secrets de l’histoire, ce sont eux, ceux qui révèlent ce que toute une vie on a voulu cacher.

Ce monologue, joyeux et profond, est une réflexion sur nos propres derniers mots, ce que nous laissons derrière nous. Avec de la poésie, de la passion, et un peu de mauvais esprit, il va à rebours de notre époque, obsédée de jeunesse, de débuts, d’immédiateté.

 

 

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Vénus s’épilait-elle la chatte ? : le podcast qui manquait à l’histoire de l’art
Art
57 vues

Vénus s’épilait-elle la chatte ? : le podcast qui manquait à l’histoire de l’art

Vénus s’épilait-elle la chatte ? est le nouveau podcast qui déconstruit l’histoire de l’art occidental avec un regard féministe et inclusif. Julie Beauzac, sa créatrice, parvient avec brio à vulgariser un contenu pointu en le rendant ludique et accessible...

Inauguration de la sculpture de RERO sur Fluctuart
Agenda
69 vues

Inauguration de la sculpture de RERO sur Fluctuart

Fluctuart accueille la sculpture Untitled (LOADING…) de RERO et Stéphane Parain en version XXL sur son rooftop. À cette occasion vous êtes conviés pour l’inauguration de cette œuvre monumentale en présence des artistes. « Untitled (LOADING…) », détourne le...

Le festival Pas de Quartier présente Acid Cyprine à l’Espace Renaudie
Agenda
47 vues

Le festival Pas de Quartier présente Acid Cyprine à l’Espace Renaudie

À l’heure de #Me Too et peu après l’affaire Weinstein, les membres du collectif Sapiens Brushing se sont interrogés sur leur rapport au féminisme. Force leur a été de constater qu’il résidait des divergences dans leur manière d’appréhender cette...