0 Shares 922 Views

Street Art Festival de Sevran 2012

19 juin 2012
922 Vues
Street Art Festival de Sevran 2012

Issus des 4 coins du monde et appartenant à des générations distinctes, chaque artiste travaille selon sa propre technique pour représenter les multiples visages du street art.

Samedi 23 juin : Tones au quartier des Sablons (Place Elsa Triolet)

  • Comme beaucoup d’artistes, Tones commence par le tag en 1999, pour se mettre au graff quelques années plus tard en 2003. Il accomplit alors son travail dans plusieurs parties du monde : en Suisse, en Europe puis aux États-Unis. C’est l’un des rares graffeurs de la nouvelle génération à peindre avec un style « à l’ancienne », comme l’illustre la forme de ses lettres et de ses personnages très « cartoonesques ».

Mardi 26 juin : Schuck 2 au canal de l’Ourcq (Ecluse)

  • Originaire de Nanterre et actif dans le milieu depuis 1986, notamment sur le réseau SNCF et RATP, Schuck 2 fait partie de la génération des pionniers en Ile-de-France. Spécialiste du lettrage, il a participé, au cours de sa carrière, à des projets divers et variés. Il était par exemple en charge des décors graff dans le film Beur sur la ville de Jamel Bensalah.

Mercredi 27 juin : Mode2 sur la place du centre ville

  • Né à l’Ile Maurice en 1967, il immigre à Londres en 1976. Il est influencé par les univers de la science fiction, de la bande dessinée et de la littérature fantastique pour ses premiers dessins. La musique qu’il entend à la radio, à la télévision ou dans la rue, est aussi une source d’inspiration. Son goût et son remarquable talent pour le dessin l’amènent à prendre marqueurs et générateurs d’aérosol pour former en 1985 son premier « crew ». Il fait la couverture du fameux ouvrage Spraycan art. A son arrivée en France en 1987, il devient l’un des pionniers du mouvement. Ses personnages sont inspirés de rencontres faites au hasard de la vie. Happé par le hip-hop dans les années 80, Mode2 est une légende vivante. Lui, considère, avec beaucoup d’humilité, « faire juste son boulot » et occuper une place dans l’histoire du graffiti : « celle d’un mec qui dessine les femmes »…

Jeudi 28 juin : Banga & Kay One aux Jardins de Rougemont

  • Banga est entré dans le monde du hip-hop par la danse au tout début des années 80. Il commence par tagger murs et trains de Paris en 1984, avant de passer au graff et à la fresque en 1986. Il détient toujours le record du plus grand mur graffé à Cannes en 1988 (100/6M). Il est le seul graffeur à avoir lancé une marque de street wear à partir de graffitis. Il performe avec son acolyte Kay One TCP (93NTM), avec qui il réalise des fresques colorées et aux scènes multiples. Ils sont considérés comme des pionniers du graff parisien.

Vendredi 29 : Sonic à la Butte Monceleux

  • Sonic est né en 1961 à Brooklyn. Il commence le graffiti en 1973 et affectionne particulièrement le métro new-yorkais. Initialement inspiré par Vinny de la ligne A, il crée son propre style, le « Wild style Folding letters ». Il peint aussi avec Dondi et Rammellzee avec qui il réussit à immortaliser, en 1979, une scène de course-poursuite avec la police, image devenue célèbre dans le monde entier par la suite. Il a exposé récemment, du 4 au 20 novembre dernier, à la galerie Wall Works (Paris).

Pour les amateurs et les plus jeunes, des ateliers de dessin et de peinture seront mis en place, animés par les représentants des maisons de quartiers.

Des artistes sevranais accompagneront également cet évènement avec la réalisation d’une fresque de 30 m sur un mur de la ville dans le cadre d’un tournoi « Zik Foot ».
 

Articles liés

UMA présente la plus grande exposition virtuelle jamais réalisée
Art
48 vues

UMA présente la plus grande exposition virtuelle jamais réalisée

UMA (Universal Museum of Art) continue de nous impressionner depuis son lancement en 2017, avec une toute nouvelle exposition intitulée De la Renaissance au XXe siècle, les chefs-d’œuvre de la peinture dans les musées français en partenariat avec le CLIC (Club...

Mdee Blend : “Il y a des moments où l’inspiration est telle que tu es en transe”
Art
100 vues

Mdee Blend : “Il y a des moments où l’inspiration est telle que tu es en transe”

Véritable scénographe, Mdee Blend nous transporte dans ses performances artistiques, où se mêlent les énergies et la fusion de ses différents univers que sont la musique, la danse et la peinture.  Peux-tu te présenter ? Je m’appelle Mehdi et mon...

Irina Shark : “Je m’inspire de tout ce qui me précède”
Art
64 vues

Irina Shark : “Je m’inspire de tout ce qui me précède”

Irina Shark est une sculptrice autodidacte. C’est dans son atelier en Normandie que l’artiste franco-russe expérimente le plâtre. Elle propose des créations captant les émotions de ces modèles et en révèle ainsi la beauté intérieure. Durant cette année 2020, Irina Shark...