0 Shares 615 Views

Théâtre du Châtelet – Treemonisha

Treemonisha chatelet

Treemonisha chatelet::

 

Treemonisha de Scott Joplin est, à plus d’un titre, représentatif de la programmation d’événements musicaux que je veux pour le Théâtre du Châtelet. Premier opéra-afro-américain, à l’heure où les Etats-Unis se dotent d’un président issu de cette minorité, il aborde des thèmes universels et fondamentaux : l’éducation comme moyen d’ascension sociale, la lutte contre l’obscurantisme, la place de la femme dans la société, les inégalités raciales, autant d’aspects qui ancrent cette oeuvre du début du XXème siècle dans une étonnante modernité.

On connaît Scott Joplin comme le Roi du ragtime, on le connaît moins pour cette oeuvre pourtant majeure, en forme d’autobiographie, qui fut écrite pour Broadway et que je vois comme une passerelle entre le monde du jazz et celui de la musique classique, accessible à un public très large. Cette nouvelle production du Théâtre du Châtelet sera donc l’occasion de la création à Paris de cet ouvrage. Pour le servir, j’ai fait appel à un tandem : le plasticien Roland Roure, aussi méconnu qu’exceptionnel, sera en charge de la scénographie et fera ressortir l’extraordinaire dimension poétique de cette oeuvre où, dit-il « c’est une journée qui fait décor. La poétique est dans cette identification, celle des hommes au jour, celle des femmes à la nuit ». Pour le seconder, Blanca Li sera metteur en scène et chorégraphe, et mettra en mouvement cette génération mutuelle de la lumière et de l’obscurité.

Le jeune chef américain Kazem Abdullah, qui fut l’assistant de James Levine au Metropolitan Opera, sera quant à lui à la tête de l’Ensemble orchestral de Paris et nous aurons l’immense honneur d’accueillir deux personnalités exceptionnelles : Grace Bumbry (Monisha) et Willard White (Ned).


Jean-Luc Choplin, directeur du Châtelet

 

Lire la critique sur Artistik Rezo.

 


Treemonisha
Opéra en 3 actes de Scott Joplin
Créé en mai 1915 au Lincoln Theatre de New York
Création à Paris – Nouvelle Production du théâtre du châtelet
Version Schuller
Direction Musicale Kazem Abdull ah
Conception scénographique, dramaturgie, décors et costumes Roland Roure
Mise en scène et chorégraphie Blanca Li
Lumières Jacques Rouveyroll is
Avec Grace Bumbry, Will ard White, Adina Aaron, Cristin-Marie Hill, Stanley Jackson, Stephen Salters, Xolela Sixaba
Ensemble orchestral de Paris
Choeur du Châtelet

Six représentations du 31 mars au 9 avril 2010
31 mars à 20h
2 avril à 20h
4 avril à 16h
6 avril à 20h
8 avril à 20h
9 avril à 20h

Réservations : 01 40 28 28 40 (du lundi au samedi de 10h à 19h) ou www.chatelet-theatre.com
Tarifs : 10 à 80 euros

Théâtre du Châtelet
2, rue Edouard Colonne
75001 Paris

www.chatelet-theatre.com

 

Articles liés

« The way she dies » : pour l’amour d’Anna Karénine
Spectacle
46 vues
Spectacle
46 vues

« The way she dies » : pour l’amour d’Anna Karénine

Au croisement des langues et des cultures, le collectif TgSTan et le metteur en scène Tiago Rodrigues donnent naissance à un spectacle poétique et irradiant, qui célèbre la passion en même temps que la littérature. Un moment théâtral de...

YES! TRIO : le premier album studio de trois maîtres du jazz
Agenda
35 vues
Agenda
35 vues

YES! TRIO : le premier album studio de trois maîtres du jazz

Soudés par une amitié de vingt-cinq ans, trois maîtres contemporains du jazz, Ali Jackson (batterie), Aaron Goldberg (piano) et Omer Avital (contrebasse), réactivent avec bonheur la tradition du genre, au sein d’un trio moderne qui magnifie l’esprit du swing...

Tempête en Juin au Théâtre La Bruyère
Agenda
37 vues
Agenda
37 vues

Tempête en Juin au Théâtre La Bruyère

En 1942, dans la France occupée, Irène Némirovsky écrit son roman le plus déchirant, « Suite française ». Il restera inachevé. Le premier tome de ce roman, « Tempête en juin », suit une quarantaine de personnages sur les...