0 Shares 305 Views

Tim Linghaus sort son nouvel album “Venus Years” le 11 décembre

10 décembre 2020
305 Vues

Le compositeur et musicien allemand Tim Linghaus sortira son nouvel album Venus Years le 11 décembre sur le label japonais Schole Records. Un concept album sur le thème du divorce abordé du point de vue d’un enfant : un enregistrement indie unique où s’entremêlent piano, synthétiseurs, vocoder & saxophone aux sonorités jazz.

Après We Were Young When You Left Home (Schole, 2019), Venus Years est le deuxième d’une série d’albums sur le divorce abordé du point de vue d’un enfant. Faire face à la solitude, se restructurer, apprendre la signification d’une nouvelle routine quotidienne et regagner la confiance en soi sont les thèmes clés autour desquels s’articule la musique de ce troisième album studio de l’artiste allemand Tim Linghaus. Les morceaux Love And Dust et Warhorses illustrent à merveille le contenu narratif de cet album concept.

Les invités Muriël Bostdorp (pianiste hollandaise) et Tobias Leon Haecker (saxophoniste allemand) enrichissent la palette sonore de Tim Linghaus. Le design de la pochette a été confié une nouvelle fois à l’artiste Alex Hanke (Zum Heimathafen). La présentation du petit garçon K en tant que guerrier dans une friche post-apocalyptique isolée est une métaphore de la détermination opposée à la privation et à la perte.

À propos de Tim Linghaus

Tim Linghaus est né en Allemagne de l’Est au début des années 1980. Il s’est initié à la musique quand il était jeune, en découvrant le RX 11 et les guitares de son père. Pendant sa scolarité, il a joué de la guitare dans plusieurs groupes allant du métal aux projets de singer/songwriter. Aujourd’hui, sa musique s’articule principalement autour du piano, de synthétiseurs et de bruits ambiants.

Il aborde un virage musical avec son deuxième album se rapprochant plus des sonorités d’un James Blake que du néoclassique : We Were Young When You Left Home paru en novembre 2019 chez Schole Records aborde le thème du divorce vu de la perspective d’un enfant. Ce concept album est le premier d’une série sur ce thème. Durant le confinement et la crise sanitaire due au coronavirus, Tim Linghaus renoue avec le piano solo en publiant en juillet 2020 un EP néoclassique Geisterwelt. Son troisième album studio Venus Years reprend le thème abordé par son deuxième album et fait la part belle aux synthétiseurs, voix & textures ambient flirtant avec le jazz.

Les 4 premiers titres déjà disponibles, sont à découvrir ici.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Quand l’art est source d’inspiration…
Art
79 vues

Quand l’art est source d’inspiration…

L’art inspire l’art : si la peinture permet d’illustrer certaines œuvres comme Marc Chagall qui illustre les Fables de La Fontaine, la peinture influence aussi des écrivains et des cinéastes. Focus sur certaines oeuvres qui s’inspirent de la peinture et...

5 films d’animation à voir cet hiver
Cinéma
80 vues

5 films d’animation à voir cet hiver

Vous avez fait le tour des plateformes VOD et vous ne savez plus quoi regarder en cette période hivernale ? Nous avons sélectionné 5 films d’animation à regarder bien au chaud sous son plaid. 1 – Abominable de Jill...

Festival Ptit Clap 2021 : lancement de l’appel à films de cette 12e édition
Agenda
65 vues

Festival Ptit Clap 2021 : lancement de l’appel à films de cette 12e édition

Après une 11e édition bouleversée qui s’est déroulée en ligne, le Festival Ptit Clap est de retour et lance sa 12e édition avec son appel à films ! Vous avez jusqu’au 31 mars. Destiné aux jeunes réalisateurs âgés de...