0 Shares 1521 Views

Xavier Veilhan perd son procès contre Orlinski

3 avril 2014
1521 Vues
Galerie_Emmanuel_Perrotin

Xavier Veilhan perd son procès contre Orlinski

Le 2 avril 2014

Le 21 mars 2014, le Tribunal de grande instance de Paris a rejeté l’ensemble des demandes formulées par l’artiste Xavier Veilhan et la galerie Perrotin à l’encontre de Richard Orlinski, ses galeries et son éditeur.

Le procès s’est ouvert le 4 mars 2014. Veilhan et Perrotin réclamaient des dommages et intérêts, s’élevant à 2,5 millions d’euros, en réparation des préjudices subis au titre de concurrence déloyale et parasitisme. L’assignation en justice dressait l’inventaire des faits retenus contre Orlinski : couleur unie non naturaliste, matériau identique, même côté facetté, absence de socle.

Le Tribunal a estimé que les artistes avaient des univers distincts, que leurs œuvres ne présentaient pas de similitudes dans le sujet traité et qu’il n’y avait pas de risque de confusion, notamment du fait de la clientèle des artistes institutionnelle pour Veilhan et attachée à une volonté de décoration pour Orlinski. La Cour a enfin mis en avant l’attachement du public pour les signatures d’artiste.

Pour les raisons énoncées ci-dessus, le Tribunal de Paris a rejeté l’action en contrefaçon de droits d’auteurs. Emmanuel Perrotin a signalé par communiqué que la galerie et Xavier Veilhan se réservaient le droit d’appel.

Art Media Agency

Articles liés

Sarah McKenzie – New Morning
Agenda
60 vues
Agenda
60 vues

Sarah McKenzie – New Morning

Dans le sillon de Diana Krall, l’australienne Sarah McKenzie s’impose parmi les grandes voix du jazz. Elle surprend par la pureté de son timbre de voix et un phrasé swing naturel. Que dire de mieux, une voix à part,...

La magie du « Mahabharata » à l’épure japonaise
Spectacle
181 vues
Spectacle
181 vues

La magie du « Mahabharata » à l’épure japonaise

La Villette accueille la grande épopée indienne du Mahabharata, épurée par la main d’un artiste japonais majeur : Satoshi Miyagi. Un voyage à travers l’imaginaire de l’humanité et de notre enfance : « Ce Mahabharata – Nalacharitam » est une...

Carnival, le rêve d’un ogre ridicule – Le Cirque Electrique
Agenda
78 vues
Agenda
78 vues

Carnival, le rêve d’un ogre ridicule – Le Cirque Electrique

CARNIVAL, un conte de cirque d’Eugène Durif avec des personnages grotesques faits de plastique, pantins de colle et de pétrole d’or… Un cirque automate où fildefériste, jongleur, contorsionniste, clown, trapéziste, roue Cyr… se jouent d’un manège d’animaux en toc....