0 Shares 1422 Views

agnès b. fête les 40 ans du célèbre cardigan pression en photo !

Mona Dortindeguey 10 octobre 2019
1422 Vues

Cardigan #2, 2019 © David Lynch

La célèbre maison agnès b. accueille une grande exposition de photographies de 60 artistes … Des photographes … Des artistes et le cardigan pression, à l’occasion des 40 ans de la pièce phare du « cardigan pression ». L’exposition se tiendra 17 rue Dieu, du 24 septembre 2019 au 19 octobre en accès libre.

© Jérôme Tisné, 1984

agnès b., une créatrice intemporelle 

agnès b. est avant tout une célèbre créatrice qui a débuté à l’École du Louvre avant d’être rédactrice chez Elle puis styliste. Elle a ensuite lancé sa marque en 1973 et sa première boutique rue du Jour à Paris en 1975, toujours existante. Elle a toujours créé en collaboration avec des artistes, à la fois pour la conception de vêtements que pour l’élaboration d’événements culturels mêlants bien souvent diverses disciplines (cinéma, musique, photographie…).

Son goût prononcé pour les arts et son implication dans la création, quelque soit sa forme, l’ont amené à collectionner des œuvres depuis des années et à ouvrir une galerie rue Quincampoix en 1984 jusqu’en 2018. Mais un nouveau projet est en cours pour une ouverture fin 2019 !

Elle dira « J’ai voulu faire une galerie pour donner à voir ce que j’aime. On dit une galerie mais on pourrait dire un endroit pour montrer l’envers et l’à côté des choses, montrer de la peinture, de la sculpture, des photographies et, chaque fois, en même temps, essayer d’inventer de nouvelles façons de faire circuler les images, de les rendre à la portée de tous : esquisses, pochoirs, sérigraphies, gravures, etc. On y trouvera aussi les expositions faites par la galerie. L’endroit est encore brut, encore un peu boucherie. J’espère qu’il deviendra un lieu vivant où l’on voudra revenir, et s’arrêter. »

Elle mêle image et vêtement depuis toujours, en incluant des œuvres et ses photographies dans ses boutiques et en exposant et créant des rencontres avec des artistes les appelant ainsi Galeries/Boutiques.

© agnès b.

En 2009, un fond de dotation sera créé pour pour structurer toutes les actions de mécénat, partenariat et philanthropie, menées par la marque et par Agnès personnellement, depuis près de 30 ans. Des liens ont alors été tissés avec des association, des ONG qu’elle soutient également par la vente d’accessoires dont les bénéfices leur sont reversés.

Sa carrière pluridisciplinaire lui permettra d’embrasser ses rêves puisqu’elle est styliste, galeriste, photographe et mécène, avec le succès qu’on lui connait.

Cardigan #2, 2019, © David Lynch

L’histoire du cardigan pression, une pièce iconique 

C’est en 1979 que le cardigan pression molletonné en coton voit le jour. Maison de conviction et d’engagement, agnès b. s’efforce de maintenir sa production en France. Depuis sa création, le cardigan pression est fabriqué près de Troyes. Fidèle, agnès b. fait confiance au même producteur français qui dans ses ateliers, plus de 2 millions de pièces ont été conçues dans 148 coloris différents en subissant de nombreuses transformations au fil des années ( cuir, robe, crêpe, manches courtes…).

© agnès b.

En 1986, la styliste, mécène et collectionneuse écrivait déjà : « Il y a longtemps, j’ai dessiné un cardigan pour moi. J’avais envie d’un sweat-shirt ouvert devant, avec beaucoup de pressions pour qu’il ressemble à un vêtement de la Renaissance, un vêtement d’enfant pour grandes personnes ou le contraire. » 

De plus elle disait : « Depuis, il a été vendu et on l’a vu sur des gens différents. L’idée de l’exposition m’est venue en les voyant le porter chacun à sa manière, en se l’appropriant. J’ai pensé que jamais on ne donnait aux photographes le même sujet à traiter et que chacun pouvait avoir de ce vêtement une vision différente. Ils ont accepté avec enthousiasme et le résultat est très beau. Je les remercie de tout cœur. » A l’époque, 140 photographes avaient accepté de se prêter au jeu. Acclamée par le public et la critique, l’exposition fut montrée une seconde fois au Centre Pompidou, en 1996. 

© agnès b.

L’exposition 

…Des photographes … Des artistes et le cardigan pression est une exposition créé non sans rappeler la 1re exposition organisée autour du cardigan à la galerie du Jour pour le mois de la photographie de 1986, deux ans après son ouverture.

Vues d’installation de l’exposition … DES PHOTOGRAPHES … DES ARTISTES ET LE CARDIGAN PRESSION, agnès b., 2019, Paris, France. © Rebecca Fanuele.

C’est au sein du siège lui-même que nous sommes accueillis dans un grand hall blanc et lumineux avec un gigantesque cardigan pression nous donnant un avant-goût de l’évènement. 60 photographes et artistes du monde entier ont eu carte blanche pour imaginer et créer avec cette pièce intemporelle, de grandes photographies au format 40×60 cm.

Autoportrait, black cardigan, 2019 © Mark Cohen
Avec l’aimable autorisation de l’artiste, de la Galerie Bruce Silverstein, New York et la ROSEGALLERY, Los Angeles.

Le résultat est surprenant, touchant et multiple, dans une salle aux murs noirs et blancs. Les photographies sans titre se répondent, se complètent et viennent apporter un regard à chaque fois différent sur la pièce, l’usage que l’on peut en avoir, sa simplicité et son intemporalité.

Vues d’installation de l’exposition … DES PHOTOGRAPHES … DES ARTISTES ET LE CARDIGAN PRESSION, agnès b., 2019, Paris, France. © Rebecca Fanuele.

Parmi tous ces artistes exposés en voici quelques uns et leurs parcours. De grands photographes sont ainsi exposés comme Todd Hido, Harry Gruyaert, Mark Cohen ou encore David Lynch. Voici la liste complète des artistes ci-dessous.

L’exposition …Des photographes … Des artistes et le cardigan pression sera présentée par la suite à Hong Kong, New York et Tokyo. 

Sans titre, 2019
© Omar Victor Diop
Avec l’aimable autorisation de l’artiste et de la Galerie André Magnin, Paris.

Une publication intitulée agnès b. : le cardigan pression retraçant l’histoire du vêtement est également éditée par les éditions Assouline en septembre 2019, pour célébrer les 40 ans de cette pièce. Sophie Fontanel en a écrit le touchant avant propos mêlé de souvenirs, de temps forts de la mode, de transmission et du caractère international que revêt désormais ce vêtement.

Mona Dortindeguey

Articles liés

À ne pas rater : la suite de l’aventure MAWYD
Musique
33 vues

À ne pas rater : la suite de l’aventure MAWYD

Bientôt de retour avec son troisième album, la talentueuse et chaleureuse équipe du groupe de reggae MAWYD nous fait découvrir son univers. Pour ceux qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous vous présenter ? Nous sommes un groupe de Reggae...

Thibaut Sauviat, l’art de modeler les émotions
Art
187 vues

Thibaut Sauviat, l’art de modeler les émotions

Thibaut Sauviat est un peintre et sculpteur-modeleur. C’est dans son atelier, nommé L’Avenue des charmes à Paris, que Thibault réalise ses créations d’après le modèle vivant, notamment à partir du corps féminin. L’artiste propose des séances de dessin ouvertes à tous...

La BAFTA récompense le jeu Sayonara Wild Hearts avec le prix de la réalisation artistique
Art
194 vues

La BAFTA récompense le jeu Sayonara Wild Hearts avec le prix de la réalisation artistique

En mars dernier a eu lieu eu la cérémonie de la BAFTA pour les jeux vidéos. Cette année, c’est le jeu Sayonara Wild Hearts qui a remporté le prix de la réalisation artistique, parfaite rencontre entre jeu vidéo, design...