0 Shares 1278 Views

Bernard Buffet à la Galerie Pascale Froessel

2 février 2010
1278 Vues
Roses-orange-fond-bleu

Jusqu’au 7 mars 2010Galerie Pascale Froessel

 

Roses orange fond bleu © D.R.

 

De Bernard Buffet, beaucoup ne connaissent que les clowns. Ces derniers, mélancoliques, furent des personnages récurrents dans l’œuvre de l’artiste, à tel point que beaucoup n’ont retenu de celui-ci que cet aspect de son travail. Pourtant, de 1948 à 1998, il n’eut de cesse de réaliser des œuvres différentes et variées que la Galerie Pascale Froessel de Strasbourg propose de découvrir.

Né en 1928 à Paris, intégrant l’École Nationale des Beaux-Arts à 15 ans, Bernard Buffet fait partie des artistes majeurs du XXe siècle. Peintre français favori d’Andy Warhol, admiré par Jean Cocteau ou Georges Simenon qui dit de lui qu’il était l’un des peintres les plus authentiques de notre époque, il était de ceux qui pensaient que la peinture ne s’analysait pas, mais se sentait.

A travers les toiles exposées par la Galerie Pascale Froessel, c’est un arc-en-ciel d’impressions qui s’offre à voir aux visiteurs. Pas d’accrochage chronologique, mais un panorama de vingt huiles et trois mines de plomb réalisées entre 1948 et 1998 qui permet une visite sans filet, autorisant un regard libre sur une œuvre tout aussi affranchie des codes.

Une oeuvre fascinante

La découverte de l’œuvre de Bernard Buffet commence par une huile sur toile de 1996 représentant des roses oranges à la fragilité exacerbée et dont les contours noirs ne sont pas sans rappeler ceux de vitraux : un travail d’orfèvre, mais sur toile. Se succèdent plusieurs tableaux qui mettent en relief différents thèmes parmi ceux travaillés par l’artiste, ce dernier ayant chaque année abordé un sujet précis : les oiseaux, les régates, la corrida, les paysages, le cirque, la maison, autant d’idées représentées sous le pinceau ou la mine de plomb et exposées par cette galerie.

L’exposition se poursuit par la présentation d’un paysage d’automne de 1976, un sombre corps de ferme enneigé qui tranche dans sa composition avec celle de la toile précédente. Il n’est pourtant pas question de rupture dans le travail de Buffet, mais bien de continuité, comme en témoigne Les Mouettes, toile peinte en 1987, œuvre fascinante à l’esthétisme japonisant.

Une profusion de tons et de matières

Si une toile représentant un clown est bel et bien présente, repère pour les néophytes, l’œil des visiteurs est attiré vers bien d’autres toiles, plus surprenantes et inattendues. Que dire de ces deux œuvres de jeunesse datant de 1949, dont celle représentant un passage à niveau qui n’est pas sans rappeler les entrées des camps de concentration et qui fait montre d’une remarquable force, tant dans le tracé que dans la composition. Que dire également de ces deux toiles, Pommiers en fleurs près de la route ou Chrysanthèmes, où explosent littéralement les couleurs sur la toile, offrant une profusion de tons et de matières.

Alors qu’aucun musée français ne possède de toile de Buffet, la Galerie Pascale Frossel crée l’événement en présentant un incroyable panorama de l’œuvre du peintre. Cette exposition est l’occasion de saisir la pluralité de formes que prit le travail de l’artiste, loué au Japon, parfois occulté en France mais jamais oublié par le public. Un pari osé, mais réussi.

Solène Zores

Bernard Buffet.

Oeuvres originales de 1949 à 1998

Du 15 janvier au 7 mars 2010

Ouvert du mardi au dimanche, de 10h30 à 12h et de 15h à 19h.

Galerie Pascale Froessel

14 rue des Dentelles

67000 Strasbourg

www.galerie-pascale-froessel.fr

 

Articles liés

Sarah McKenzie – New Morning
Agenda
22 vues
Agenda
22 vues

Sarah McKenzie – New Morning

Dans le sillon de Diana Krall, l’australienne Sarah McKenzie s’impose parmi les grandes voix du jazz. Elle surprend par la pureté de son timbre de voix et un phrasé swing naturel. Que dire de mieux, une voix à part,...

La magie du « Mahabharata » à l’épure japonaise
Spectacle
58 vues
Spectacle
58 vues

La magie du « Mahabharata » à l’épure japonaise

La Villette accueille la grande épopée indienne du Mahabharata, épurée par la main d’un artiste japonais majeur : Satoshi Miyagi. Un voyage à travers l’imaginaire de l’humanité et de notre enfance : « Ce Mahabharata – Nalacharitam » est une...

Carnival, le rêve d’un ogre ridicule – Le Cirque Electrique
Agenda
30 vues
Agenda
30 vues

Carnival, le rêve d’un ogre ridicule – Le Cirque Electrique

CARNIVAL, un conte de cirque d’Eugène Durif avec des personnages grotesques faits de plastique, pantins de colle et de pétrole d’or… Un cirque automate où fildefériste, jongleur, contorsionniste, clown, trapéziste, roue Cyr… se jouent d’un manège d’animaux en toc....