0 Shares 1038 Views

Ce week-end à Paris… du 31 janvier au 2 février

31 janvier 2020
1038 Vues

Le mois de janvier se termine, nous allons entamer février en mangeant des crêpes ! Pour éliminer le sucre, la confiture et la pâte à tartiner, on court à la rencontre de l’activité culturelle que nous offre Paris. L’équipe Artistik Rezo vous propose sa sélection…

Vendredi 31 janvier

On enlève son tailleur et ses talons pour un tutu et des ballerines…

Ce soir, aux Folies Bergère, s’ouvre le spectacle musicale Les souliers rouges, une adaptation libre du fameux conte Hans Christian Andersen par Marc Lavoine et Fabrice Aboulker. Laissez-vous emporter par l’histoire d’Isabelle, une jeune fille au cœur pur, qui monte à Paris pour tenter d’accomplir son rêve : devenir danseuse Étoile.

La dernière de Saül au Théâtre du Châtelet

Grandiose et féérique, la production de Glyndebourne 2015 qui a déjà fait le tour du monde est accueillie au Châtelet pour 6 représentations. C’est l’Australien Barrie Kosky qui signe la mise en scène de ce spectacle total dont les interprètes sont tous divins, sous la houlette du chef Laurence Cummings. Six jeunes danseurs qui mêlent la break dance aux chants baroques, mais aussi les arabesques classiques et le disco de Michael Jackson dans une chorégraphie astucieuse d’Otto Pichler.


Samedi 1er février

Découvrez l’artiste Blancbec au Mur Oberkampf à partir de 10h

Né en 1976 à Bruxelles, Blancbec passe dix ans au sein du graffiti sous le pseudo Veks, début 2000 il développe ses premières toiles meublées d’écritures géométriques d’inspiration graffiti. Début 2003, les premières affiches de l’oiseau apparaissent sur les murs de Bruxelles. L’oiseau et l’artiste se feront appeler “Blancbec” un pseudonyme qui ironise sur l’inexpérience de l’artiste et l’aspect du volatile.

Un atelier en famille à la Teodora Galerie

Dans le cadre de l’exposition SUBSTANCE #2 : L’or au bout des doigts à la Teodora Galerie, participez à un atelier pour enfants et adultes. Le peintre Tristan Rà vous fera l’apprentissage d’une peinture instinctive, libérant les gestes et la couleur pour toucher du doigt la sensations de créer : adapté aux enfants en bas âge.

Les différentes scènes musicales alternatives de la capitale belge à Paris

Direction le Centre Wallonie-Bruxelles et la 4e édition du festival Listen !, rendez-vous des scènes alternatives electro et dance sur Bruxelles. En guise de teasing de la prochaine édition bruxelloise : le 1er février au CWB découvrez ce line-up made in BXL : Sagat, Weird Dust & Lawrence Le Doux de Culte Agency + Roméo Poirier, Céline Gillain et Susobrino de l’agence Niente. À partir de 18h30

Un samedi soir au théâtre Essaïon avec de Piaf à Marie-Line

Comment redécouvrir les chansons de Piaf en 2020 à travers de nouveaux arrangements sans imitation et découvrir les chansons de Marie-Line Weber ? Un subtil mélange de deux répertoires qui finissent par n’en faire qu’un. Spectacle bourré d’énergies et d’émotions. Du rire aux larmes il n’y a qu’un pas !


Dimanche 2 février

Un petit tour à la Cité de l’architecture et du patrimoine pour Otto Wagner

Dans le cadre de la Saison viennoise à la Cité, découvrez Otto Wagner, figure majeure de la scène architecturale européenne du tournant des XIXe et XXe siècles. Ses réalisations autant que ses écrits ont largement contribué à l’émergence d’une “architecture moderne”.

Ouverture à 14h de la Fab., fondation d’Agnès b. pour l’art contemporain

Le 13e arrondissement de Paris s’enrichit artistiquement avec cette toute nouvelle fondation créée par Agnès b.. Styliste, mécène et collectionneuse, Agnès b. soutient la création artistique sous toutes ses formes, la solidarité et l’environnement depuis de nombreuses années. La Fab. abritera la Galerie du jour ainsi que la Librairie du jour.

Le film du dimanche soir : Un jour si blanc, un drame de Hlynur Pálmason

Après l’incroyable Winter Brothers, qui utilisait à merveille le physique atypique de son acteur principal et des décors jamais vus, le cinéaste islandais semble rentrer légèrement dans le rang… sauf que sous la carapace du polar gorgé de mystère et de jalousie se cache un drame puissant, d’une violence rentrée, qui va bien plus loin que la moyenne et parvient régulièrement à surprendre. Encore un sacré coup de maître.


Pour accompagner ce week-end en musique

Ce week-end vous le passerez musicalement avec Gabriiel, un auteur, compositeur et multi-instrumentiste aux vies musicales multiples. Découvrez son single We are issu de son EP Light in the Dark qui sortira le 7 février. Gabriiel nous caresse de sa voix chaude pour nous envelopper délicatement et nous conduire vers un ailleurs unique, sentier musical que peu empruntent et qui, pourtant, est de ceux qui sont le plus à même de nous procurer quelques beaux frissons. Gabriiel sera en concert le 20 février à la Dame de Canton.


Très bon week-end à tous !

 

Articles liés

Léa David, directrice de salle de cinéma : “La phase de colère est passée, je suis juste déçue”
Cinéma
56 vues

Léa David, directrice de salle de cinéma : “La phase de colère est passée, je suis juste déçue”

Gérante d’une salle de cinéma à Clermont dans l’Oise, Léa DAVID a 24 ans et nous explique aujourd’hui les tenants et aboutissants d’un métier qui a du mal à survivre au COVID19.  Bonjour Léa, peux-tu nous expliquer ton parcours...

Marine Laclotte : « L’animation prend tout son sens lorsqu’elle sert le réel »
Cinéma
56 vues

Marine Laclotte : « L’animation prend tout son sens lorsqu’elle sert le réel »

Rencontre avec la lauréate du Prix du Jury de la compétition internationale « Les Regards de l’ICART ». Marine Laclotte, jeune réalisatrice, revient sur son film « Folie Douce, Folie Dure », un documentaire animé qui nous plonge dans le quotidien d’un hôpital...

Rencontre avec Paul et Mus, le duo du groupe Fantomes pour leur nouvel album IT’S OK
Musique
67 vues

Rencontre avec Paul et Mus, le duo du groupe Fantomes pour leur nouvel album IT’S OK

Fantomes, c’est un duo qui naît autour de l’amour des vieux amplis et des riffs de guitare bien gras, un duo qui se fiche des tendances musicales, qui joue surtout pour se sentir vivant. Après un premier EP éponyme...