0 Shares 3248 Views

Crossroads wall : Romain Froquet au coeur du tumulte wynwoodien

Estelle Domergue 26 décembre 2017
3248 Vues

©Thomas Granovsky

Romain Froquet a participé pour la 3ème année au tumulte wynwoodien, dommage colatéral de la très en vue Art Basel Miami. Wynwood district est devenu depuis quelques années « the place to be » pour les artistes d’Art Urbain. Cette jungle artistique abrite un véritable musée à ciel ouvert de fresques murales réalisées par des artistes reconnus venant des quatre coins de la planète.

 

Romain Froquet est l’un de ces privilégiés. Il a pu durant 2 semaines poser ses lignes sur un mur de choix, celui de la Galerie Fabien Castanier, en cohabitation angulaire avec le mur de Speedy Graphito.

©Thomas Granovsky

 

Comment as tu découvert le quartier de Wynwood?

J’ai découvert le quartier de Wynwood et ses foires pour la première fois en 2012, grâce à mon ami MrD. J’ai été séduit par l’ambiance et l’énergie artistique du quartier. Je me suis promis de revenir avec un projet de mur sérieux. Ça a été le cas en 2015 et cette année en 2017.

Quel y était ton programme cette année?

Cette année le projet de réaliser le Mur Crossroads était plus ambitieux. De plus j’étais soutenu par des partenaires de choix : Amsterdam dont je suis l’ambassadeur 2017 et Fabien Castanier qui m’a offert l’opportunité de peindre le mur de sa galerie. C’est une belle vitrine ! Et petite cerise sur le gâteau, j’ai aussi participée à l’exposition collective, Urban Legends, à l’Hôtel Sagamore sous le commissariat d’exposition de  Sébastien Laboureau

©Thomas Granovsky

Est-ce un enjeu important pour toi d’apparaître sur la scène internationale ?

C’est totalement un enjeu ! Voyager, faire des rencontres, échanger c’est ce qui nourrit au quotidien mon travail. Je rêve de faire le tour de la planète avec ma peinture et d’enrichir ainsi mes recherches et mes réflexions artistiques.

Crossroads, c’est le nom de ton mur. Cette fresque a t-elle une signification particulière ?

Son titre et l’énergie qui se dégage de ma ligne sont pour moi à l’image de ce qu’est Wynwood et les foires qui gravitent autour. C’est un Carrefour de rencontres en tout genre. Les artistes cohabitent entre eux et confrontent leur travail durant cette période. Sont aussi présents : Les galeristes, les collectionneurs, les curieux. Miami est une ville cosmopolite et Crossroads en est en quelque sorte le dessin. Thomas Gravnovsky, artisan de l’image mais pas que, a immortalisé la création de ce mur. Il est important pour moi de montrer que ça n’est pas un mur de plus, mais qu’il y a une vraie démarche et une véritable volonté de retranscrire avec ma ligne l’identité d’un lieu.

©Thomas Granovsky

Amsterdam t’a accompagné sur ce projet qui clos une année riche en évènement. Etre soutenu dans ton travail par des partenaires, te permet-il de réaliser des projets plus ambitieux?

Il est important d’avoir un partenaire et d’être soutenu pour aller au bout de nos ambitions. Amsterdam a assuré ce rôle au cours de cette année 2017 sur de nombreux projet. Notre collaboration a été riche en échange. J’ai découvert des produits de beaux arts qui à l’utilisation m’ont plu. Dans ce cas bien précis Isabelle Bové, directrice de Royal Talens France a cru en mon projet et n’a pas hésité à me soutenir pour réaliser Crossroads.

© Thomas Granovsky

Something to add ?

J’en profite pour remercier les personnes citées dans l’interview. Ainsi que Emilie Sajot qui a été une formidable assistante peinture ! Estelle, ma compagne qui a piloté le projet à distance. Nicolas Laugero Lasserre qui m’accompagne dans beaucoup de mes projets et mon acolyte de voyage Philippe Danjean.

©Thomas Granovsky


Propos reccueills par Estelle Domergue

Articles liés

L’ordre des choses – Théâtre de la Michodière
Agenda
32 vues
Agenda
32 vues

L’ordre des choses – Théâtre de la Michodière

A soixante ans Bernard Hubert s’est enfin fixé et vit le parfait amour avec Juliette qui a plus de vingt ans de moins que lui. Bernard Hubert et Juliette sa jeune compagne voient débarquer, Thomas, un séduisant trentenaire qui...

Sébastien Giray – Un bonheur acide !
Agenda
29 vues
Agenda
29 vues

Sébastien Giray – Un bonheur acide !

Dans ce nouveau spectacle d’humour musical, Sébastien Giray s’acharne à « trouver le bonheur » ! Malgré les coups portés par le quotidien, il élabore une stratégie toute personnelle… Textes percutants et incisifs, chansons drôlissimes, il propose un one-musical subversif...

« Quelque part dans le désert » – Ron Amir – Musée d’Art Moderne
Agenda
33 vues
Agenda
33 vues

« Quelque part dans le désert » – Ron Amir – Musée d’Art Moderne

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris accueille, du 14 septembre au 2 décembre, l’exposition « Quelque part dans le désert » du photographe israélien Ron Amir présentée au Musée d’Israël à Jérusalem en 2016. Composée de...