0 Shares 963 Views

Jeunes pépites lyonnaises : à la rencontre de Camille Murgue

13 janvier 2022
963 Vues

Dans le but d’apporter davantage de visibilité aux jeunes talents lyonnais, nous avons à cœur de dénicher des pépites et de vous les faire découvrir. Ici nous sommes allées à la rencontre de Camille Murgue, artiste et illustratrice lyonnaise.

Une inspiration artistique dare-dare

Camille a très vite éprouvé une passion du dessin. Dès sa plus tendre enfance, elle a été inscrite en primaire dans une classe à PAC (projets artistiques et culturels). Plus tard elle a fait la prépa des Beaux Arts de Lyon et l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg. Malgré sa volonté de se spécialiser dans le domaine de l’illustration, l’école ne lui en a pas donné l’opportunité et elle a dû passer par une spécialisation de reliure. Ce qui ne l’a pas empêché de réaliser son métier à la fin de son parcours étudiant.

Son inspiration rejoint l’univers des Mythes et Légendes, émanant du mouvement Préraphaélisme, du Symbolisme et du Surréalisme.

     La Guerrière by Camille Murgue   Œuvre protégée

 Un lien bénéfique et indispensable avec les réseaux sociaux

Une fois sur les réseaux sociaux elle a mis son travail en avant et elle commence à se présenter depuis peu. Ces derniers lui permettent de se faire énormément connaître d’un large public, d’avoir une meilleure visibilité, d’exposer ses œuvres et d’obtenir une conservation des relations et des liens avec ses clients.

Par ce biais elle a notamment réalisé des pochettes d’albums de groupes de métal lyonnais tels que le groupe Barùs pour l’EP Fanges ou encore celui du groupe Maïeutiste pour leur vinyle Maïeutiste. Elle a également réalisé des affiches pour des évènements tels que la convention Halloween Tattoo à Lyon.

Œuvre protégée

Une vision rassurante de l’art

L’art ne disparaîtra jamais au profit des technologies”. La volonté de se déplacer pour aller voir les œuvres en direct reste d’actualité : avec une “ambiance spécifique et une texture en direct incomparable”. Les nouvelles technologies permettraient de partager les œuvres et une représentation juste, mais cela est difficile à appliquer dans l’art contemporain avec la perte de certains coloris, de la profondeur et de la superficie des œuvres.   

The Fall by Camille Murgue
Œuvre protégée

Retrouvez son travail dès le 6 janvier à la Time Corp Gallery à Paris pour une exposition solo. Elle est également en ce moment exposé au sein d’une exposition collective à la Haven Gallery à New-York. 

Suivez son travail sur Instagram et son site internet. 

Propos de Jessica Granier

Articles liés

ColorsxStudio : une seconde édition à l’espace Niemeyer
Musique
86 vues

ColorsxStudio : une seconde édition à l’espace Niemeyer

Après une inauguration du festival en novembre 2021 dans un lieu tenu secret près de République, le studio Berlinois Colors s’est de nouveau installé à Paris du 28 novembre au 2 décembre 2022 au sein de l’espace Niemeyer dans...

“Les Yeux Fermés…” du chorégraphe Mickaël Le Mer : quand le hip hop rencontre Pierre Soulages
Agenda
79 vues

“Les Yeux Fermés…” du chorégraphe Mickaël Le Mer : quand le hip hop rencontre Pierre Soulages

Dans Les Yeux Fermés…, le chorégraphe Mickaël Le Mer s’inspire du grand peintre Pierre Soulages pour imaginer une quête poétique et lumineuse. S’inspirer du grand peintre Pierre Soulages pour imaginer une quête poétique, dansée et lumineuse. C’est en découvrant un...

Ne manquez pas Skullcrusher au POPUP! le 8 février !
Agenda
81 vues

Ne manquez pas Skullcrusher au POPUP! le 8 février !

Skullcrusher, alias pour Helen Ballentine, se prépare à sortir son tout premier album, “Quiet The Room” où la voix rauque de Ballentine se posera délicatement sur un son ambient, folk à la rencontre du shoegazing. Au travers de 14...