0 Shares 1144 Views

La Fab., nouvelle création signée agnès b.

Mona Dortindeguey 17 février 2020
1144 Vues

la Fab.

Un nouvel espace s’est ouvert dans le 13e arrondissement de Paris il y a deux semaines, appelé la Fab. Ce lieu accueille désormais la collection d’art contemporain d’agnès b. qui sera présentée par thématiques, ainsi que la galerie du jour qui emménage dans ses grands locaux de 1400m2.

Une implantation dans le 13e arrondissement

L’architecte Augustin Rosenstiehl a réalisé le bâtiment composé majoritairement de verre et d’aluminium dans lequel s’est installée la Fab. après des années de recherche d’un lieu idéal. “Je suis très heureuse que par le plus grand des hasards, la Fab. se trouve place Jean-Michel Basquiat. Il s’agit de tout le bas d’un immeuble de logements sociaux réalisés par Augustin Rosenstiehl (SOA Architectes) et qui, pour moi, ressemble à des morceaux de sucre blanc empilés les uns sur les autres”. agnès b.

Façade de la Fab. © Mona Dortindeguey

Le 13e arrondissement, quelque peu éloigné des lieux d’art contemporain de la capitale accueille désormais ce fond de dotation ouvert au public. Proche de l’école d’architecture de Paris, de la halle Freyssinet, et des voies ferrées, ce projet prend place dans un quartier empreint de fortes architectures. 

Vue de la librairie du jour agnès b. © Rebecca Fanuele. La Fab. collection agnès b., 2020

En entrant, nous sommes accueillis par une grande table en inox où sont disposés des livres de la librairie, autrefois présente dans le magasin agnès b. du Canal St-Martin qui plus anciennement servait de table de travail pour les commerçants de bouche. Un banc en zellige donne le ton également, chaque détail compte comme chaque histoire, qu’elle soit celle d’un objet, d’un meuble comme d’un artiste ou d’une rencontre.  

Rencontre avec sa collection

La hardiesse est la ligne de conduite autour de laquelle agnès b. a voulu rassembler 150 œuvres de sa collection qui en compte environ 5000. Lorsqu’agnès b. nous fait la visite elle insiste sur la déclinaison des “blancs des espaces” et de cet escalier en colimaçon qu’elle “aime tant“.

Vue de l’exposition de La hardiesse dans la collection. © Rebecca Fanuele. La Fab. / collection agnès b., 2020

Elle nous présente les artistes qui l’ont touché, lui ont offert des pièces ou qu’elle a voulu soutenir au long de sa vie. Jean-Michel Basquiat, Andy Warhol ou encore Louise Bourgeois nous accueille dans la première pièce aux côtés de nombreux artistes. L’installation d’une Mazzerati comme enveloppée par des collants fuchsias signée Madeleine Berkemer aux côtés d’une suspension de Jean-Michel Othoniel nous amène à comprendre que la conception de cette collection est multiple et a été guidée par l’instinct et la poésie de cette grande femme.

Japonaise endormie © Martin Parr

Des thématiques sont parfois perceptibles et la visite nous amène à faire les liens que l’on veut, que l’on ressent devant les œuvres de Martin Parr, aux côtés d’une œuvre de Simon Hantaï “Tabula, 1980″ou de Jim Shaw dont elle a décliné le motif de son œuvre sur des créations textiles. La créatrice déambule et rend de son émerveillement devant ses découvertes récentes ou plus anciennes, un espace est teinté par une photo faite par la NASA, “Si ce n’est pas de la hardiesse ça, de marcher sur la lune… !” dira-t-elle.

80 artistes sont alors présents dans l’exposition où se mêle très bien un dessin de Man Ray de 1944 que l’on peut apprécier de part et d’autre à une hutte de bois sculptée créée par Vincent Laval en 2019. Le secrétaire général, Sébastien Ruiz, ajoutera que des chercheurs seront invités à réfléchir sur la collection et de potentiels commissariat à l’avenir.

La galerie du jour à la Fab., nouvel espace modulable

La galerie du jour a également pris ses marques au sein de la Fab. sur 600 m2 de showroom. À l’heure actuelle 11 artistes sont exposés, mais cet espace est amené à être mouvant, modulable, selon les envies d’Agnès Troublé et des gérants du lieu. Tout sera à vendre y compris les meubles présents, issus d’un partenariat avec Knoll. Très attentive à la création émergente, étant présidente des amis de l’école des Beaux-Arts de Paris et de l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie à Arles, la créatrice souhaite encourager les nouveaux talents et souhaite découvrir en permanence.

Vue de la galerie du jour agnès b. © Rebecca Fanuele. La Fab. / collection agnès b., 2020.

Le lieu relaiera et informera sur les actions de la Fondation Tara Océan et les différents projets et partenariats liés avec des associations et ONG que le fond de dotation met en place.

Un nouveau lieu culturel à visiter dès que possible !

Mona Dortindeguey

Articles liés

Malcolm Conan : intrusion dans l’esprit d’un artiste
Art
137 vues

Malcolm Conan : intrusion dans l’esprit d’un artiste

Rencontrons Malcolm Conan, un jeune artiste qui nous invite, par ses œuvres, à voyager à ses côtés. Soucieux et curieux du monde qui l’entoure, il exprime ses pensées à travers l’art. Peux-tu nous en dire plus sur toi et...

L’exposition Dominus Mundi de Zdenek Košek à la galerie Christian Berst – Art brut
Agenda
66 vues

L’exposition Dominus Mundi de Zdenek Košek à la galerie Christian Berst – Art brut

Du Palais de Tokyo à la Maison rouge, en passant par le DOX de Prague et les Rencontres d’Arles, les visiteurs ont pu découvrir les cryptogrammes poétiques de cette figure contemporaine majeure de l’art brut. Mais c’est la première...

Rendez-vous au Parc Floral pour le Festival Classique au Vert
Agenda
157 vues

Rendez-vous au Parc Floral pour le Festival Classique au Vert

Classique au Vert et les Festivals du Parc Floral ont dû plus que jamais se réinventer pour proposer une formule inédite adaptée à ce moment si particulier. L’essentiel est là, permettre à la musique de résonner et aux musiciens...