0 Shares 1296 Views

L’artiste peintre Juanca, spécialisée en art abstrait, au Salon d’Automne 2021

Raphaëlle Casanova 28 octobre 2021
1296 Vues

Du 28 au 31 octobre 2021, l’artiste peintre française Juanca est présente à la 118e édition du Salon d’Automne organisée sur les Champs-Élysées à Paris. Son œuvre Cosmos, réalisée en 2017, trouve sa place dans la section “Abstraction”.

Née en plein cœur de la “ville rose”, l’artiste Juanca étudie à l’École des Beaux-Arts de Toulouse où elle est élève des peintres français Daniel Schintone (1927-2015) et Michel Goedgebuer (1925-).

Plus tard, elle suit une formation d’enseignement des arts à l’École Normale Artistique de Toulouse puis enseigne notamment à Saint-Girons, en Ariège, où le poète Gaston Massat (1909-1966) l’incite à approfondir ses recherches picturales. Elle décline finalement une proposition de poste à l’École des Beaux-Arts de Toulouse du fait de ses expatriations familiales : elle séjourne notamment à Téhéran en Iran, à La Haye en Hollande, ainsi qu’au Congo, sans jamais cesser de peindre ni d’exposer.

De retour en France, elle reprend une activité artistique notamment à travers des expositions personnelles et de groupe en France, en Suisse, en Italie et en Espagne. Elle reçoit plusieurs prix dont le Prix Master au Concours international de New York en 2000 et le Prix d’Honneur au Salon international de Cannes en 2001.

Après une longue période de représentations figuratives au cours de laquelle Juanca travaille notamment les effets de matière, sa pratique artistique traverse différentes étapes avant d’aboutir à l’abstrait. En effet, au cours de ses études à l’École des Beaux-Arts de Toulouse, on lui impose le figuratif et le dessin. Ce n’est que bien plus tard qu’elle réalise qu’il existe autre chose.

L’art abstrait s’impose alors à elle comme une liberté lui permettant de s’émanciper de toute convention sociale et artistique, à contrario du figuratif dans lequel elle sentait sa créativité freinée et limitée. Après avoir travaillé un grand nombre de supports, l’artiste considère la peinture abstraite comme un art très complet, mêlant à la fois peinture, dessin et sculpture, qui sont d’après elle des éléments essentiels à maîtriser.

Cosmos, de Juanca – 2017 © Raphaëlle Casanova

Le travail sur l’abstrait qu’elle développe privilégie ainsi l’émotion plutôt que la forme : Juanca est aussi bien inspirée par ses voyages que par les images de l’Univers et du cosmos, qui ont imprégné son travail artistique, ne cherchant pas à reproduire les formes mais pouvant parfois les évoquer par intuition. Plus tard, sa pratique artistique abstraite se développe vers le noir et blanc, en s’inspirant de l’interrogation de l’astrophysicien André Brahic (1942-2016) : “Au bout de la couleur… le noir ?”, qui résume particulièrement bien l’approche de Juanca, après une phase très colorée. Elle a également été fortement influencée par l’artiste peintre et graveur Zao Wou-Ki (1920-2013), qui a surtout marqué sa façon de penser, citant notamment l’une des paroles de l’artiste : “Moi je peins spontanément, j’ai le cerveau vide […] les autres interprètent.”

Juanca a sans cesse eu la volonté de se renouveler : c’est pour cette raison qu’elle est passée du figuratif à l’abstrait, de la couleur au noir et blanc, des formes vaporeuses à des formes plus dures… Grâce à ce renouvellement continu, l’artiste s’inscrit dans une perpétuelle évolution.

Vous pouvez retrouver son oeuvre Cosmos, réalisée en 2017, dans la section “Abstraction” de la 118e édition du Salon d’Automne, qui se tient sur les Champs-Élysées du 28 au 31 octobre.

À propos du Salon d’Automne de Paris 

Le Salon d’Automne fut créé en 1903 par quelques amis rassemblés autour de l’architecte Frantz Jourdain, au Petit Palais à Paris, en réaction à l’académisme imposé. Ainsi, le Salon d’Automne se présente comme un acteur incontournable et essentiel de l’émergence des plus grands mouvements artistiques du XXe siècle tels que le fauvisme, le cubisme, l’art abstrait ou encore le surréalisme. Le Salon est reconnu d’utilité publique depuis 1920, donc l’objectif est l’encouragement et le développement des beaux arts dans toutes ses manifestations.

Aujourd’hui encore, le Salon d’Automne met un point d’honneur à la découverte de nouveaux artistes ainsi que de nouvelles pratiques artistiques, à l’image de l’art digital en 2016 ou encore l’art naïf pour cette 118e édition, offrant ainsi un aperçu de créations artistiques très variées et hétéroclites.

 

INFOS PRATIQUES 

Le Salon d’Automne 2021 – Du jeudi 28 octobre au dimanche 31 octobre

Avenue des Champs-Élysées (Paris), entrée place George Clémenceau

Plus d’informations sur le Salon d’Automne à retrouver sur leur site internet ou leur compte Instagram.

Plus d’informations sur l’artiste Juanca ici.

Articles liés

La Leçon : La nouvelle création Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault
Agenda
118 vues

La Leçon : La nouvelle création Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault

Le Théâtre du Corps et Oscar Prod présentent « La Leçon », la nouvelle création de Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault du 21 au 31 décembre pour 10 représentations exceptionnelles pour les fêtes de Noël au Théâtre du 13ème Art. Marie-Claude Pietragalla...

Philippe Pasqua déploie une œuvre monumentale en hommage aux 50 ans de Médecins Sans Frontières !
Agenda
117 vues

Philippe Pasqua déploie une œuvre monumentale en hommage aux 50 ans de Médecins Sans Frontières !

À l’occasion des 50 ans de Médecins Sans Frontières, l’artiste français Philippe Pasqua rend hommage à l’association et à son engagement au service de l’action humanitaire, dans le cadre de l’opération WE ART MSF. Médecins Sans Frontières, c’est 50...

Lang Lang reprend les Variations Goldberg de J.S. Bach
Agenda
128 vues

Lang Lang reprend les Variations Goldberg de J.S. Bach

Le pianiste Lang Lang sera en tournée pour interpréter Les Variations Goldberg de Jean-Sébastien Bach, pour deux dates exceptionnelles en France, le 10 janvier 2022 à Toulouse à La Halle aux Grains, et le 24 janvier 2022 à Lille...