0 Shares 1610 Views

Les 5 fresques de mars qu’il ne fallait pas manquer

Afin de colorer notre quotidien, l’équipe Artistik Rezo s’est penchée sur les différentes fresques réalisées au début du mois de mars, avant que les rues ne soient vidées.

Saype, Yamoussoukro (Côte d’Ivoire)

Saype est connu dans le monde entier pour ses peintures sur herbe, qu’il réalise depuis 2013. En 2019, il lance le projet “Boyond Walls Project”, pour relier les villes du monde entier : ces gigantesques fresques, éphémères et biodégradables, ont un message d’optimisme, de bienveillance et d’entraide. Celle-ci s’étend sur 18 000 m2 autour de la Basilique Notre-Dame de la Paix.


Kan, Paris (France)

Saato a invité 12 artistes pour une performance dans le métro parisien avec le soutien de la RATP, afin d’habiller les alcôves secrètes de la station de métro Palais Royal, et ainsi la transformer en galerie artistique. Membre du légendaire crew Da Mental Vaporz (Bom.K, Brusk, Dran, Lek, Sowat…) depuis 2000, l’artiste Kan utilise la méthode du pointillisme pour ses fresques.


Telmomiel, Roulers (Belgique)

Originaires des Pays-Bas, Telmo Pieper et Miel Krutzmann sont deux artistes réunis depuis 2012 sous le nom de Telmo Miel. Mélange de réalisme et surréalisme, leurs peintures vibrantes sont pleines de détails : leurs fresques monumentales sont d’immenses tableaux de peinture, avec de nombreuses références au monde humain et animal.


Fintan Magee, Dubbo (Australie)

Surnommé le « Banksy australien », Fintan Magee a commencé le graff à l’âge de 13 ans. En 2010, il s’éloigne du graffiti traditionnel pour privilégier la réalisation de grandes fresques. Ces œuvres interpellent, marquent et questionnent ; dans son univers surréaliste, l’art ne sert qu’à réinventer la réalité. Ses créations explorent les thèmes du gaspillage, de la consommation, de la perte, de la transition et de l’environnement.


Alber, Paris (France)

Alber décline ses portraits aux couleurs chatoyantes délimitant les traits de ses visages ; son sens de la géométrie et de la couleur apportent de la fraicheur à la discipline. En raison du confinement, l’artiste n’a pas pu colorer sa fresque… un work in progress à suivre !

Articles liés

5 magnifiques fresques XXL à découvrir sur les quais de Seine à Paris
Agenda
2871 vues

5 magnifiques fresques XXL à découvrir sur les quais de Seine à Paris

À l’initiative de la Communauté Portuaire de Paris et sous la direction artistique de Nicolas Laugero Lasserre, directeur de l’ICART (l’école du management de la culture et du marché de l’art) et cofondateur de Fluctuart, l’exposition Libres ensemble présente...

Un soir avec… Anny Duperey au Théâtre des Mathurins le 14 juin
Agenda
190 vues

Un soir avec… Anny Duperey au Théâtre des Mathurins le 14 juin

Pendant 1h30, une personnalité incontournable se dévoile sur ses secrets d’acteur dans l’intimité et la proximité du Théâtre des Mathurins… Ce lundi 14 juin, c’est le soir d’Annie Duperey. Un entretien mêlant anecdotes et grands souvenirs sur sa carrière, sans...

Rencontre avec HEAD : “Je rêve d’avoir un micro dans les mains et 4000 personnes devant moi”
Musique
156 vues

Rencontre avec HEAD : “Je rêve d’avoir un micro dans les mains et 4000 personnes devant moi”

Un artiste émergeant avec sa propre identité déjà bien ancrée dans la dure réalité du rap. Bonjour, peux-tu te présenter ? De quel univers viens-tu ? Bonjour, je m’appelle Romain. J’ai 18 ans et je suis de Normandie à...