0 Shares 877 Views

“Pas essentiel” : le message XXL de Rero sur le façade du CENTQUATRE-PARIS

25 février 2021
877 Vues

© Quentin Chevrier

Une fresque au format XXL pour dénoncer l’absurdité de la situation réservée à l’art et à la culture depuis près d’un an d’une étrange période, le CENTQUATRE-PARIS comme tous les lieux culturels sont de nouveau fermés depuis fin octobre et jusqu’à nouvel ordre. 

Tout au long de cette période les équipes du CENTQUATRE et les artistes n’ont jamais cessé de travailler pour permettre à la création de continuer d’exister et au public de la rencontrer. C’est dans ce contexte que l’artiste Rero a souhaité investir la façade du CENTQUATRE afin d’y apposer son lettrage en police Verdana, noir et blanc où il reprend la formule tant entendue ces derniers mois : “PAS ESSENTIEL”. À travers un jeu d’obstruction des fenêtres qui vient créer une véritable frontière physique, Rero cherche ainsi à cacher ce que l’on nous empêche de consommer de manière collective : l’art et la culture.

Né en 1983, Rero s’est imposé depuis plus d’une décennie comme l’un des street artistes les plus importants de la scène française et internationale. Fortement imprégné de philosophie et de sociologie, son travail ne cesse d’interroger les codes de notre société, notamment autour des notions de consommation et d’obsolescence. Des thèmes d’une brûlante actualité. Pour lui :

“Même si c’est dans la douleur, la pandémie est une opportunité unique de se poser clairement la question de ce qui est essentiel dans la vie. C’est un vaste débat, une guerre d’opinions. Je voulais donc exposer la mienne, et le CENTQUATRE-PARIS était le parfait endroit pour l’exprimer. Ce n’est pas un musée du passé, c’est un lieu multiculturel totalement dans son époque, basé sur un l’échange, la création… Même s’il n’est pas question de remettre en cause les mesures sanitaires, il y a une forme d’injustice à voir aujourd’hui les établissements culturels toujours fermés. L’échange est un besoin primaire pour l’homme…”

José Manuel Gonçalvès, le directeur du CENTQUATRE-PARIS qui a commandé l’œuvre, est clairement du même avis :

Notre situation est évidemment compliquée, et nous avons voulu la traduire par un geste artistique qui barre ce mot terrible qui nous étouffe depuis des mois. Nous étions déjà avec Rero en préparation d’un projet sous la grande nef. Sans l’abandonner pour autant, la situation nous a fait diverger vers autre chose. Nous avons réfléchi à un acte plus frontal, adressé au public plus qu’aux politiques. Un message un peu triste pour leur dire que nous sommes aujourd’hui réduits à ce mot qui nous désole. Mais qui ne nous empêche pas de rester actif : le CENTQUATRE-PARIS est le plus grand centre de vaccination de Paris, nous accueillons chaque jours des dizaines de personnes âgées !”

L’œuvre est visible depuis ce mercredi 24 février devant le CENTQUATRE-PARIS, au 104 rue d’Aubervilliers.

Articles liés

Brigitte de Thélin, sa rencontre avec la culture Navajos : “Your art is your heart”
Art
152 vues

Brigitte de Thélin, sa rencontre avec la culture Navajos : “Your art is your heart”

Rencontre avec l’artiste française Brigitte de Thélin, qui nous immerge le temps d’une interview dans l’histoire émouvante de l’art traditionnel Navajos et des peintures de sables médicinales. Bonjour Brigitte, avant de plonger dans l’univers des Navajos, pourriez-vous vous présenter,...

La galerie Kamel Mennour lance sa première vente NFT avec le collectif Obvious
Agenda
150 vues

La galerie Kamel Mennour lance sa première vente NFT avec le collectif Obvious

Kamel Mennour s’associe au collectif Obvious pour présenter son premier projet sous forme de NFT. Le collectif Obvious, composé de trois jeunes artistes français, fut parmi les pionniers de la création avec l’intelligence artificielle, à la frontière de l’art,...

Rencontre avec Marion Louisa, à l’initiative d’un tour de France des savoir-faire
Art
234 vues

Rencontre avec Marion Louisa, à l’initiative d’un tour de France des savoir-faire

Marion Louisa est une créative dans l’âme avec une passion communicative du vêtement et de la mode. Elle est attachée à rapprocher la création à la transmission et au partage. Marion s’est appropriée le média vidéo à merveille pour...