0 Shares 1163 Views

Pénélope Bagieu se livre avec “Les Strates”

Emmy David 19 décembre 2021
1163 Vues

Après de nombreuses ouvrages, dont les célèbres bandes dessinées Les culottées, Pénélope Bagieu publie son premier livre autobiographique intitulé Les Strates. Elle nous plonge dans son intimité, que l’on sent pure et sincère.

L’autrice partage via cet album des anecdotes personnelles qu’elle réservait jusqu’alors à ses journaux intimes. Nous voyons évoluer une Pénélope de ses un an à la trentaine passée. Elle nous guide à travers ce qu’elle a vécu, ou plutôt ce qu’elle a enduré car son livre s’ouvre et se termine sur des pertes d’êtres proches et évoque des étapes douloureuses de sa vie. 

Les Strates c’est un rappel que l’on existe, que l’on est soi et qu’il faut s’aimer et s’accepter. L’autrice nous rappelle par de nombreux recours que les épreuves de la vie participent à construire notre personnalité, elles nous marquent et ne nous quittent jamais véritablement. Elle semble tirer des leçons de tout, et chaque petite histoire délivre une morale plus ou moins soutenue mais qui revient toujours un peu à dire “tu peux le faire”. À la lecture de son livre, on sent surtout une motivation féroce ; Pénélope Bagieu nous pousse à nous accomplir et à nous aimer. 

L’intimité qu’elle partage est aussi douce que timide. Ses dessins expriment presqu’aussi nettement que son script ce qu’elle ressent, on a un réel travail dans les regards de son personnage principal (elle-même) qui est doté d’une force que l’on pense extraordinaire mais dont elle tend à nous prouver la dimension humaine. Pour elle tout est possible et c’est surtout ça qu’exprime son personnage. Elle traite de sujets personnels qui lui ont fait ressentir bien des émotions, plus ou moins négatives, mais ce sont aussi des épreuves que beaucoup ont à subir et dont on a tous un peu du mal à se relever. Elle montre l’universalité de ses sentiments, encourageant son lecteur à s’identifier à son personnage. 

En clair, ce que propose Pénélope Bagieu avec ce nouvel ouvrage c’est de créer des points communs avec nous, lecteurs. Elle nous lie à elle en abordant des problématiques sans cesses questionnées dans la société, dont la vision que l’on a de son propre corps. N’hésitez pas à plonger dans son univers que la tendresse de ses dessins ne rend que plus beau.

Emmy David

Articles liés

Glazart, lieu incontournable de concerts et d’afters à Paris
Agenda
74 vues

Glazart, lieu incontournable de concerts et d’afters à Paris

Glazart s’impose aujourd’hui comme un acteur incontournable de la scène culturelle parisienne, en rassemblant des artistes d’horizons différents avec pour mots d’ordres : la qualité et la diversité. Lieu atypique, Glazart a su transformer en avantage sa position excentrée...

Frac de Marseille : des artistes engagés, dans un écrin de Kengo Kuma
Art
309 vues

Frac de Marseille : des artistes engagés, dans un écrin de Kengo Kuma

Le Frac (Fonds régional d’art contemporain) Provence-Alpes-Côte d’Azur inaugure le nouveau projet de la directrice Muriel Enjalran par l’invitation de trois artistes avec un focus sur le Portugal et la présentation d’un court-métrage. La collection est composée de plus...

“America Latina”, le nouveau film des Frères d’Innoncenzo
Agenda
154 vues

“America Latina”, le nouveau film des Frères d’Innoncenzo

America Latina, nouveau film des Frères d’Innoncenzo, sortira en salle le 17 août 2022. Massimo Sisti est dentiste. Il a tout ce dont il pouvait rêver : une sublime villa et une famille aimante. Mais un évènement va bouleverser...