0 Shares 1320 Views

Sarah Ayadi : “Lorsque je me plonge dans la réalisation d’une BD je m’immerge complètement dans l’histoire”

Anna Renaud 21 mai 2020
1320 Vues

© Sarah Ayadi

Découvrez l’univers de la dessinatrice bordelaise Sarah Ayadi. Entrez dans un monde fantaisiste et sensuel, aux couleurs chaleureuses et attirantes. 

Quelques mots pour te présenter ? 

Je suis une artiste et autrice bordelaise spécialisée dans l’illustration et la bande dessinée. Je fais également partie du collectif Sauvage Garage avec lequel nous avons organisé plusieurs expositions et évènements sur Bordeaux. 

Quel est ton parcours ? 

Mes études ont très tôt été orientées vers l’art. J’ai passé un BAC arts appliqués à la suite duquel je suis rentrée à l’EESI (école européenne supérieure de l’image) d’Angoulême. J’y ai passé mon DNAP (diplôme national d’art plastique) avant de me spécialiser dans le Master recherche et création en bande dessinée. J’ai depuis commencé une thèse, aujourd’hui en pause, sur les modes de représentation de l’érotisme dans la bande dessinée contemporaine. 

© Sarah Ayadi

Pourquoi avoir choisi de faire de la BD ? 

Ce qui m’attire particulièrement dans la bande dessinée c’est la possibilité qu’elle offre de mettre en scène un récit. Lorsque je me plonge dans la réalisation d’une bande dessinée j’ai la sensation de m’immerger complètement dans l’histoire que je raconte. Pouvoir partager cette sensation avec des lecteurs est un vrai plaisir! 

Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire du dessin ? 

Je dessine depuis que j’ai su tenir un crayon, il m’est impossible de me rappeler le moment où j’ai choisi ce support d’expression mais cela date probablement de la maternelle. Il n’y a pas d’artiste confirmé dans ma famille mais j’ai été entourée de personnes créatives et curieuses qui m’ont toujours encouragée dans cette voie et ont su cultiver mon imagination. 

© Sarah Ayadi

Quelles sont les choses qui t’inspirent pour tes dessins ? 

Tout ce qui m’entoure! Que ce soit la nature, les personnes que je rencontre ou mes lectures… L’inspiration arrive souvent par hasard, de sources très différentes. Certains sujets se retrouvent tout de même particulièrement dans mes productions comme des thèmes féministes ou questionnant les genres. Ce sont des sujets qui me suivent depuis longtemps et me touchent personnellement, les mettre en dessin me permet de faire évoluer mes réflexions les concernant. 

Comment décrirais-tu ton style ?

Il m’est difficile de décrire précisément mon style de dessin car il est nourri d’inspirations très différentes et peut changer en fonction des projets. Je dirais qu’il est à la croisée d’un dessin au trait lâché un peu indé, du manga et d’un style bande dessinée plus classique. (Ce qui est sûr c’est qu’on retrouve souvent des plantes et des fleurs à foison dans mes créations!)

Summer

© Sarah Ayadi

As-tu des projets en cours ? 

Je travaille notamment sur l’élaboration d’une bande dessinée réalisée à quatre mains (il s’agit de concevoir un dossier présentant le projet afin de le soumettre aux éditeurs) ainsi que sur un projet d’exposition pour les Archives Nationales. Ces projets étant en cours de réalisation je ne peux malheureusement pas en dire plus, mais je communiquerai dessus dès que possible !

Retrouvez Sarah Ayadi sur Instagram, Facebook et Tumblr.

Propos recueillis par Anna Renaud 

Articles liés

Léa David, directrice de salle de cinéma : “La phase de colère est passée, je suis juste déçue”
Cinéma
52 vues

Léa David, directrice de salle de cinéma : “La phase de colère est passée, je suis juste déçue”

Gérante d’une salle de cinéma à Clermont dans l’Oise, Léa DAVID a 24 ans et nous explique aujourd’hui les tenants et aboutissants d’un métier qui a du mal à survivre au COVID19.  Bonjour Léa, peux-tu nous expliquer ton parcours...

Marine Laclotte : « L’animation prend tout son sens lorsqu’elle sert le réel »
Cinéma
53 vues

Marine Laclotte : « L’animation prend tout son sens lorsqu’elle sert le réel »

Rencontre avec la lauréate du Prix du Jury de la compétition internationale « Les Regards de l’ICART ». Marine Laclotte, jeune réalisatrice, revient sur son film « Folie Douce, Folie Dure », un documentaire animé qui nous plonge dans le quotidien d’un hôpital...

Rencontre avec Paul et Mus, le duo du groupe Fantomes pour leur nouvel album IT’S OK
Musique
63 vues

Rencontre avec Paul et Mus, le duo du groupe Fantomes pour leur nouvel album IT’S OK

Fantomes, c’est un duo qui naît autour de l’amour des vieux amplis et des riffs de guitare bien gras, un duo qui se fiche des tendances musicales, qui joue surtout pour se sentir vivant. Après un premier EP éponyme...